Pan's Poems

Lieux d'expression pour tous, le café des arts héberge vos créations (Poésie, dessins, histoires...). Attention, rien ne doit porter sur Harry Potter !
Avatar de l’utilisateur
Lupine
A.P.T.E. à la Gazette
Messages : 1008
Inscription : 19 sept. 2005, 13:02
Je suis : Une sorcière
Localisation : Avec les Maraudeurs et particulièrement Lupin.....

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Lupine »

Que dire de Dialogue Solitaire :

Le ryrhme se saccade peu à peu comme si le poète avait du mal à écrire les mots et j'ai trouvé ca trés prenant ! J'adore vraiment c'est excellent Pantae et ne dis pas que tu n'es pas un poète car manifestement tu en es un ! :clap: :D
Official Plume à Papottes de l'ODP
ImageImage
Membre Du Gang Du Fouet

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Pantalaemon »

Le texte qui suit n'est pas à proprement parler un poème (même si un peu de mise en forme pourrait le faire passer pour tel), mais je l'aime bien. Il est assez vieux et n'a subit aucune retouche. Voilà, c'est tout ce que j'avais à dire.

Un verbe, une vie
Dernière modification par Pantalaemon le 08 oct. 2014, 19:00, modifié 1 fois.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Pantalaemon »

A une inconnue : Inspiration
Dernière modification par Pantalaemon le 08 oct. 2014, 19:00, modifié 2 fois.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Pantalaemon »

A une inconnue : Senteur Vanille
..................................................................................................................................................................... écrit le lendemain de Noël, loin d'ici.



Je manque à tous mes "devoirs" d'hôte sur ce topic quand je ne réponds pas à vos commentaire mais, c'est que, après ça :
Lupine a écrit :J'adore vraiment c'est excellent Pantae et ne dis pas que tu n'es pas un poète car manifestement tu en es un ! :clap: :D
que veux-tu répondre qui ne tomberait pas dans le banal ou la lourdeur ?
Lupine a écrit :Le rythme se saccade peu à peu comme si le poète avait du mal à écrire les mots et j'ai trouvé ca trés prenant !
Je peux quand même dire que je suis content de savoir que certains apprécient, parce que j'ai essayé une toute nouvelle "méthode" de travail pour celui là, et je ne me sentais pas capable de me décider sur la valeur du résultat.
Je ne peux pas donner beaucoup plus que ce que j'offre à chaque fois : un grand merci.
Dernière modification par Pantalaemon le 08 oct. 2014, 19:00, modifié 1 fois.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Lilyrose
Rédacteur
Messages : 2909
Inscription : 15 août 2007, 10:12
Je suis : Une sorcière
Mon pseudo Pottermore : LeviosaSkull193
Mes informations Pottermore : Serpentard (of course)
Localisation : Depuis que Snape est mort, je suis sans abris.
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Lilyrose »

"Tout délai nous est long qui retarde nos joies."

Ça symbolise un peu mon état d'esprit face au délai que j'ai pris pour lire et commenter tes poèmes. Tu dis ne pas être poète, ou en tout cas tu ne veux peut-être pas avoir cette étiquette. Je te comprends, les étiquettes, ça gratte. Mais au delà de tout ça, tu es peut-être bien malgré toi un poète parce que tu transformes de simples mots en émotion, de simples compositions de vers à ce que j'appelle la beauté. Ne sois pas aveugle. Ou alors, si tu es aveugle, alors tu es un véritable aède. ^^

Bref, digression à part, je m'y mets.

- S'éclairer : Pour une nouvelle initiation à tes poèmes, j'avoue que tu commences fort. Au début, j'étais un peu perplexe, peut-être parce que je n'ai pas l'habitude de lire des poèmes sous cette forme, peut-être aussi et surtout parce que les idées percues par ces débuts de vers étaient assez noires. Mais, ce n'est que de partie remise, parce qu'avant d'atteindre une lumière, il faut bien passer par l'obscurité. ^^
L'image de la lumière est en tout cas très bien trouvée.

- L'anonyme : Il m'a fallu attendre la deuxième strophe pour comprendre qu'on était à Oxford ! ^^
Tu connais ma passion pour Oxford et j'avoue que je n'ai pas eu besoin de me cacher dans ta valise pour y être. Eä' a devancé ma pensée. On s'y croit vraiment et on a envie d'y aller pour y observer tout ça en même temps et plus encore. Je ne connais pas beaucoup de poèmes qui célèbrent Oxford. C'est plus que sûr qu'il y en ait mais sans connaitre les autres, celui-ci restera particulier. J'aime particulièrement :

Un chien passe en courant ; il exulte, enfin libre
Et comme lui, même immobile, je me sens vivre.


Je ne verrais plus jamais les chiens de South Park comme avant. ^^
Sinon, le "cadeau" est transportant. Tu vas me prendre pour une inculte mais qu'est-ce-que tu joues à la flûte ?
En tout cas, tu es doué. ^^

- In Memoriam : Court, peut-être pour symboliser la vie qui est éphémère. ^^
Il est très beau, tout en simplicité et pourtant...

- Ignorance : Il est prenant, toujours aussi bien écrit, mais il me plait moins. Je n'arrive pas à savoir pourquoi. Peut-être parce que je préfère savoir qu'ignorer. ^^

parc contre, ça, ça m'a marqué :
Me mêler à la masse de ceux qui s’isolent


J'adore les oxymores. ^^

- Soirée d'ivresse : Je l'aime beaucoup. Ca a beau parler de la mort, c'est dit en toute poésie, sans excès de morbide. Il y a un bea contraste entre la lumière et l'obscurité, c'est très bien mené et la fin arrive un peu comme la chute d'une nouvelle. Boire le sang, vampire ! :mrgreen:

- Dialogue solitaire : Quand tu parles d'une lecture à deux niveaux, il faut lire un vers et ensuite le premier qui suit à partir de "ma plume s’est tue" ?
Mise à part ça, c'est vrai qu'il y a une certaine saccade dans ce poème. Il est plaisant à lire, il reste très bon mais je préfère les autres tel que mr-l'-anonyme. ^^
Mais la mise en abyme est très bien menée !

- Un verbe, une vie : Ca a beau être un ancien poème dépoussiéré, on retrouve quand même ton style. Je ne sais pas ce que le narrateur de ton poème attend mais j'espère qu'il le trouvera ou qu'on le trouvera. :wink:

- A une inconnue : Inspiration : Juste un mot : joli ! :D

- A une inconnue : Senteur Vanille : J'ai eu du mal à comprendre l'enchainement de la première strophe t de la deuxième avant la deuxième lecture. L'inspiration de Noël, si loin d'ici, elle a un goût d'exotisme. ^^


Oh le pavé...
ImageImageImage

ImageImage
R.O.S.E H.É.R.I.S.S.É.E du CFLM.

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Pantalaemon »

:D :D :D Lily !

Quel pavé, mais quel plaisir de lire un pavé parfois (oui, ça veut dire que, maintenant que je me suis remis à la lecture de pavé, je vais lire le tien... mais l'autre. Bref, je suis sûr que tu m'a compris. On se dit que les pavés comme tu les écris se lisent assez vite.)
lilyrose a écrit :aède
Compris uniquement après vérification au dictionnaire :P j'essayerai de le replacer un jour dans une conversation, juste pour en mettre plein la vue :mrgreen:
Les étiquettes, ça gratte de moins en moins au fur et à mesure des lavage et qu'on s'y habitue... C'est pour ça qu'elles sont dérangeantes ; on s'y habitue.
Les mots, eux, ne sont jamais simples, en tout cas jamais aussi simples qu'on ne veut le laisser croire. Car ce sont les mots qui sont émotions, il suffit de trouver le sel qui convient à la recette déjà toute prête...
lilyrose a écrit :Pour une nouvelle initiation à tes poèmes, j'avoue que tu commences fort. Au début, j'étais un peu perplexe, peut-être parce que je n'ai pas l'habitude de lire des poèmes sous cette forme
Cette forme n'est arrivée qu'après trois ou quatre modifications (massives) ; à l'origine, il avait une forme tout à fait traditionnelle. Mais ça ne marquait pas assez la différence entre questions, réponses et la troisième partie.
lilyrose a écrit :Sinon, le "cadeau" est transportant. Tu vas me prendre pour une inculte mais qu'est-ce-que tu joues à la flûte ?
En tout cas, tu es doué. ^^
La musique, c'est Foggy Dew. J'ai choisi ce morceau parce que... je n'avais plus assez de place sur la carte mémoire de mon appareil photo pour un plus long :lol:
lilyrose a écrit : In Memoriam : Court, peut-être pour symboliser la vie qui est éphémère. ^^
Je l'ai écrit également à Oxford celui-là, même si ça se voit moins ^^. C'était dans le cimetière dans lequel est enterré C.S.Lewis. et il y avait cette tombe :
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 
Je voulais que ce poème soit comme les trois roses ; donc, en trois strophes de trois vers commençant par la même lettre au sein d'une même strophe. Ce qui explique qu'il soit si court.
lilyrose a écrit :J'adore les oxymores. ^^
Itou ^^
lilyrose a écrit : Soirée d'ivresse : Je l'aime beaucoup. Ca a beau parler de la mort, c'est dit en toute poésie, sans excès de morbide.
Je voulais vraiment humaniser la Mort, donc éviter le morbide le plus possible. Limite, je voulais qu'on voit un ivrogne, on un pauvre type égaré, qu'on le plaigne un peu, et qu'à la découverte de sa véritable identité, on continue à le plaindre : après tout, c'est pas un boulot facile d'être la Mort, tu dois te sentir mal quand tu vois en quoi consiste ton travail et ses conséquences...
lilyrose a écrit :Quand tu parles d'une lecture à deux niveaux, il faut lire un vers et ensuite le premier qui suit à partir de "ma plume s’est tue" ?
Pas vraiment... A la base, je pensais, crédule que je suis, que ce serait le dernier poème que je publierais ici. Je m'étais dit qu'il sonnait bien comme conclusion. La première lecture, c'était simplement le voir comme l'histoire d'un type qui se lance, qui écrit puis qui a fini d'écrire son poème ; la deuxième, c'était un "au revoir", un type qui a écrit quelques trucs intéressant mais qui finit par estimer qu'il se répète dans ses thèmes, que son inspiration disparaît (la bougie s'essouffle)... qui prend peur aussi de ce qu'il dit parfois devant ce qu'il écrit (Il voit le tambour de mon cœur ; Scrute la faiblesse de ma main) et il se dit qu'il est peut-être encore temps de faire ce qu'il aurait déjà dû faire avant de "tuer le blanc" (Mes doigts [...]. J’aurais dû les faire taire.). La deuxième lecture, c'était de voir le texte comme une généralité, parlant de l'ensemble de "l'oeuvre", pas pour un texte en particulier.
Un moment j'y ai cru... mais je n'ai pas tenu longtemps.
lilyrose a écrit :- Un verbe, une vie : Ca a beau être un ancien poème dépoussiéré, on retrouve quand même ton style.
Inquiétant, je n'ai même pas dépoussiéré celui-là et je reste reconnaissable. Il est vraiment temps que j'évolue un peu. :)
lilyrose a écrit :- A une inconnue : Inspiration : Juste un mot : joli !
La critique vaut en taille le poème ^^ Lui aussi il a une sorte de double lecture ; on peut le voir comme adressé à l'Amour directement, ou simplement à une fille. Les deux sont un peu vrais.
lilyrose a écrit :- A une inconnue : Senteur Vanille : J'ai eu du mal à comprendre l'enchaînement de la première strophe et de la deuxième avant la deuxième lecture. L'inspiration de Noël, si loin d'ici, elle a un goût d'exotisme. ^^
C'est souvent comme ça quand on passe de la réalité au rêve :) Mais c'est vrai que ça tranche fort, la première strophe sonnant plus comme une introduction.

Merci beaucoup d'être passée, ça me fait vraiment plaisir :D
A bientôt, mais sur un autre topic :wink:
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Lilyrose
Rédacteur
Messages : 2909
Inscription : 15 août 2007, 10:12
Je suis : Une sorcière
Mon pseudo Pottermore : LeviosaSkull193
Mes informations Pottermore : Serpentard (of course)
Localisation : Depuis que Snape est mort, je suis sans abris.
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Lilyrose »

Pantalaemon a écrit ::D :D :D Lily !
Suuuuuuuuuuuuuuuuuuuurprise ! ^^
Belfe a écrit :Quel pavé, mais quel plaisir de lire un pavé parfois (oui, ça veut dire que, maintenant que je me suis remis à la lecture de pavé, je vais lire le tien... mais l'autre. Bref, je suis sûr que tu m'a compris. On se dit que les pavés comme tu les écris se lisent assez vite.)
:zen: (<= j'adore ce smiley. Il dit pleins de choses en un seul geste... et un autre.... et un autre...)
Chapeau népalais a écrit :
lilyrose a écrit :aède
Compris uniquement après vérification au dictionnaire :P j'essayerai de le replacer un jour dans une conversation, juste pour en mettre plein la vue :mrgreen:
Bonne chance ! :lol:
Je prépare une khôlle (oral fait pour nous "coller" sur un sujet) sur Homère alors je trouvais ce mot particulièrement bien placé ! :D

Belfe a écrit :Les étiquettes, ça gratte de moins en moins au fur et à mesure des lavage et qu'on s'y habitue... C'est pour ça qu'elles sont dérangeantes ; on s'y habitue.
C'est sûr mais les étiquettes, ça sert aussi à nous rappeler comment on est fait. Un petit "Made in..." et tout s'éclaire. C'est pour ça aussi que c'est dérangeant une étiquette ; ça nous rappelle ce qu'on est, alors que quelques fois, on voudrait l'oublier et passer à autre chose.
Pantalaemon a écrit :Cette forme n'est arrivée qu'après trois ou quatre modifications (massives) ; à l'origine, il avait une forme tout à fait traditionnelle. Mais ça ne marquait pas assez la différence entre questions, réponses et la troisième partie.
La forme est parfaite comme ça, mais au premier abord, c'est déconcertant mais c'est pas plus mal. Mais ça a son sens prpore, que l'on comprend après la lecture.
Belfe a écrit :La musique, c'est Foggy Dew. J'ai choisi ce morceau parce que... je n'avais plus assez de place sur la carte mémoire de mon appareil photo pour un plus long :lol:
Le hasard fait parfois bien les choses. ^^
Ou plutôt les cartes mémoires quasi pleines ! :lol:


Belfe a écrit :Je l'ai écrit également à Oxford celui-là, même si ça se voit moins ^^. C'était dans le cimetière dans lequel est enterré C.S.Lewis. et il y avait cette tombe :
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 
Je voulais que ce poème soit comme les trois roses ; donc, en trois strophes de trois vers commençant par la même lettre au sein d'une même strophe. Ce qui explique qu'il soit si court.
Ah, je n'y ai pas pensé. Vu comme ça, c'est moins fantaisiste que mon explication ! :lol:
Je me demande pourquoi il y a trois roses... Tu le sais toi ? ^^

Panta a écrit : Je voulais vraiment humaniser la Mort, donc éviter le morbide le plus possible. Limite, je voulais qu'on voit un ivrogne, on un pauvre type égaré, qu'on le plaigne un peu, et qu'à la découverte de sa véritable identité, on continue à le plaindre : après tout, c'est pas un boulot facile d'être la Mort, tu dois te sentir mal quand tu vois en quoi consiste ton travail et ses conséquences...
Sans mentir, j'ai pensé à la Mort au moment "Elle porte une légère cape de haillons noire/Et une lourde paire de gants blancs." pour me dire "Ma pauvre fille ! Tu as trop lu Le conte des trois frères ! :lol: ". Mais, c'est une bonne idée d'avoir choisi une sorte d'ivrogne pour représenter la mort (ou plus particulièrement sa fauche). Je ne sais pas si le boulot de la Mort est mortel (ha ha) mais en effet, débusquer les gens depuis si longtemps, ça pourrait être assimilé à une sorte de dépendance. ^^
Belfe a écrit :Pas vraiment... A la base, je pensais, crédule que je suis, que ce serait le dernier poème que je publierais ici. Je m'étais dit qu'il sonnait bien comme conclusion. La première lecture, c'était simplement le voir comme l'histoire d'un type qui se lance, qui écrit puis qui a fini d'écrire son poème ; la deuxième, c'était un "au revoir", un type qui a écrit quelques trucs intéressant mais qui finit par estimer qu'il se répète dans ses thèmes, que son inspiration disparaît (la bougie s'essouffle)... qui prend peur aussi de ce qu'il dit parfois devant ce qu'il écrit (Il voit le tambour de mon cœur ; Scrute la faiblesse de ma main) et il se dit qu'il est peut-être encore temps de faire ce qu'il aurait déjà dû faire avant de "tuer le blanc" (Mes doigts [...]. J’aurais dû les faire taire.). La deuxième lecture, c'était de voir le texte comme une généralité, parlant de l'ensemble de "l'oeuvre", pas pour un texte en particulier.
Un moment j'y ai cru... mais je n'ai pas tenu longtemps.
Tu n'as pas tenu longtemps, et c'est tant mieux. :wink:
Moi qui me suis démenée à lire une deuxième fois le poème une ligne sur deux ! Quelle idiote ! :lol:
N'empêche, si tu commences par "ma plume s'est tue" et que tu continues de bas en haut, c'est presque cohérent ! :D :lol:

Chapeau népalais a écrit :La critique vaut en taille le poème ^^
:langue:
Je me suis demandée après la lecture si c'était une adresse à l'Amour à quelqu'un en particulier. Mais l'intérêt aussi, c'est que ça se confonde. ^^
Pantalaemon a écrit :Merci beaucoup d'être passée, ça me fait vraiment plaisir :D

J'ai délaisse du Spinoza pour toi, attention ! :mrgreen:
Crois-moi, c'est moi qui te remercie ! :lol:
moi aussi ça m'a fait plaisir, sincèrement. :wink:

Belfe a écrit :A bientôt, mais sur un autre topic :wink:
:zen: (<= cf. tu-sais-quoi)
ImageImageImage

ImageImage
R.O.S.E H.É.R.I.S.S.É.E du CFLM.

Avatar de l’utilisateur
Pellopupuce
B.L.A.I.R.E.A.U de la Gazette
Messages : 881
Inscription : 16 août 2008, 12:32
Mon pseudo Pottermore : NoixWave31619
Localisation : dans l'impasse...

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Pellopupuce »

Tu sais Panta... Il y a des rimailleurs, et puis il y a les autres...
Sans vouloir t'encenser, ta composition a toucher l'alcoolique-futur-mort que que suis: grâce te sois rendu pour ça.
Tu as beaucoup de mérite: le peu de vers que j'ose produire(à jeun ou pas) termine inéluctablement sa vie dans la corbeille: Molière a du Génie, Christian est beau, et moi je ne ne vaux rien, tout juste un rimailleur de bas étage... c'est pourquoi ton poème sur la mort (sans être bon: tu passes après Baudelaire, Désolé Camarade)m'a touché, ce qui est le principal: continu sur cette voie... que te souhaiter d'autre :scratch: :?:
Arthur a écrit :Ça vous fait pas mal à la tête de glandouiller 24h/24?
OC a écrit :"Oui, l’histoire est merdique, mais la vache, qu’est ce que les effets spéciaux sont bons !", ça revient à dire "Bon, d’accord, quelqu’un vient de chier dans mon assiette, mais la sauce est bonne, non?"

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Pantalaemon »

Pellopupuce a écrit :Tu sais Panta... Il y a des rimailleurs, et puis il y a les autres...
Sans vouloir t'encenser, ta composition a toucher l'alcoolique-futur-mort que que suis: grâce te sois rendu pour ça.
Tu as beaucoup de mérite: le peu de vers que j'ose produire(à jeun ou pas) termine inéluctablement sa vie dans la corbeille: Molière a du Génie, Christian est beau, et moi je ne ne vaux rien, tout juste un rimailleur de bas étage... c'est pourquoi ton poème sur la mort (sans être bon: tu passes après Baudelaire, Désolé Camarade)m'a touché, ce qui est le principal: continue sur cette voie... que te souhaiter d'autre :scratch: :?:
Là est précisément la différence entre rimailleur et poète ; le poète touche et est bon, le rimailleurs peut se contenter de toucher. d'où la différence entre Baudelaire et moi ^^ Honnêtement, je n'aurais jamais songé à l'égaler par ce poème.
Si je t'ai touché, tant mieux. Quant à tes vers de rimailleur, sache qu'on est souvent mauvais juge vis-à-vis de ce qu'on fait, et que mes textes qui ont le plus de succès sont ceux que je travaille et retravaille plusieurs fois... même si j'ai envie de les balancer dans ma corbeille à papier lorsque j'écris le premier jet. C'est juste une question de volonté, la volonté de rendre ces mots les meilleurs possible, même si le résultat final n'est pas digne d'un prix nobel, ou même d'un prix tout court, voire pas digne du tout ; au moins, on a essayé.
Molière avait peut-être du génie (le génie de faire écrire certaines de ses pièces par d'autres), Christian était beau, mais tout le monde ne peut être Cyrano.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Pantalaemon »

En voilà un qui attendait depuis le départ du forum, à l'époque où il pouvait encore être d'actualité ^^ Il est plus léger que les textes que j'écris d'habitude, je trouve. A vous de juger.

Snowball fight
Dernière modification par Pantalaemon le 08 oct. 2014, 19:00, modifié 2 fois.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Pantalaemon »

Juste un pour fêter le début des vacances, pour la route comme on dit. (Yaga, toi qui voulais savoir à quoi ressemblait l'autre candidat pour mon concours de poème jusqu'à ce qu'il s'allonge, le voici)
Le titre est à la fin, sous spoiler, car tout l'intérêt est de lire sans connaître ce titre et de recommencer ensuite en le révélant... (sinon je ne saurai pas si j'ai réussi mon coup :lol: )
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 
Dernière modification par Pantalaemon le 08 oct. 2014, 19:01, modifié 1 fois.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Lilyrose
Rédacteur
Messages : 2909
Inscription : 15 août 2007, 10:12
Je suis : Une sorcière
Mon pseudo Pottermore : LeviosaSkull193
Mes informations Pottermore : Serpentard (of course)
Localisation : Depuis que Snape est mort, je suis sans abris.
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Lilyrose »

:D

Je me permets de laisser un petit commentaire, comme ça, pour passer. Je n'avais pas encore lu Snowball fight, c'est réparé.
Au risque de me prendre une boule de neige, je n'ai pas trop accroché avec celui-ci. Ce qu'il véhicule est très beau mais je trouve qu'il manque de fluidité. Et je ne suis pas d'accord, il est surement plus joyeux que certains poèmes précédents, mais il y a de la mélancolie dans ta fin. ^^
Après, ce n'est que mon avis, qui vaut ce qu'il vaut. :wink:

Par contre, Rendez-vous avec la Nuit m'a été beaucoup plus agréable. Si ça peut te rassurer, je n'avais pas deviné le sujet. Mais c'est vrai qu'à la lumière de la deuxième lecture, l'obscurité a laissé place à la lumière. Comme quoi, quel qu'en soit la longueur, il est essentiel de lire plusieurs fois un poème parce qu'un tas de petits détails nous échappent et qu'un beau poème peut nous échapper aussi. ^^
Le concours, c'est "Poésie en Liberté" ? :D
Si c'est ça, tu as plus que toutes tes chances. ^^
ImageImageImage

ImageImage
R.O.S.E H.É.R.I.S.S.É.E du CFLM.

Avatar de l’utilisateur
Yagaelle
Gardienne de la Bibliothèque
Messages : 1780
Inscription : 03 sept. 2008, 17:45
Skype : yagaelle@live.fr
Je suis : Une sorcière
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Yagaelle »

Alors... Je viens de ratrapper mon retard en lecture de poèmes =).

Pour Sonwball Fight, je ne sais pas si c'est du à la longueur des vers, mais je n'ai pas non plus trop accroché, il y avait comme une sorte de distance que je ne saurais expliquer.

Pour ce qui est du second, je suis complètement envoutée. Il est superbe et je ne me lasse pas de le lire. Dommage que tu n'aies pas pu l'utiliser pour le concours...
Masterpalme de la meilleure potterfiction 2009
Masterpalme du meilleur dosplay 2009
Magic Award de la plus fan de Harry Potter 2010

Image

Avatar de l’utilisateur
Gellert Grindelwald
Messages : 3291
Inscription : 16 nov. 2007, 17:33
Je suis : Un sorcier
Localisation : Centre de retraitement des paradoxes par-delà l'arc-en-ciel.

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Gellert Grindelwald »

Le second est bien trouvé.
Bravo :D
⑨ - Image - Censé bosser... Image
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 
Smokman a écrit :Mais je n'ai pas perdu espoir dans ton évolution.
/人‿‿人\

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Pantalaemon »

Lily > Tu ne risque pas grand chose, tu sais que j'ai tendance à chercher la critique (c'est comme ça qu'on s'améliore). L'absence de fluidité est volontaire, car je le voulais froid et distant, et pour ça, rien de mieux que des vers un peu sec de part leur taille. Et je suis bien d'accord sur le fait que ce n'est pas une joie extrême qui y est exprimée, j'ai juste dit "plus léger" ^^ Tu sais bien que ton avis vaut pour beaucoup :)
Chouette, j'ai réussi pour le deuxième :langue: Je l'aime bien aussi, ça me fait plaisir qu'il plaise :) Et le concours, c'est bien "Poésie en Liberté" ; j'espère que tu n'as pas oublié d'envoyer ton poème, parce que je pense que tu es encore plus capable que moi de te hisser haut dans la sélection :wink:

Yaga > C'est la longueur des vers et la froideur due au fait que je l'ai laissé au frigo un moment :lol:
Il faut dire que le sujet est envoûtant pas lui-même. Mais, s'il n'a pu servir pour le concours aujourd'hui, il servira sans doute à autre chose demain... et le but premier d'un poème n'étant pas le concours mais bien de toucher des gens, il se sent certainement mieux ici que sur la table d'autopsie d'un jury littéraire :wink:

GG > Merci, il s'était mal caché :wink:
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Répondre

Revenir à « Café des arts »