Pan's Poems

Lieux d'expression pour tous, le café des arts héberge vos créations (Poésie, dessins, histoires...). Attention, rien ne doit porter sur Harry Potter !
Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Pantalaemon »

Ma période "refrain", issu de la même lignée que "ce sera une larme", mais je le préfère. Ce sont moins de jeux de mots, plus des images. Et puis, j'y vois plus de choses...
Dernière modification par Pantalaemon le 08 oct. 2014, 19:03, modifié 2 fois.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Tappu Nottep
Auror
Auror
Messages : 2825
Inscription : 07 janv. 2010, 00:18
Je suis : Une sorcière
Localisation : in the Court of the Crimson King
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Tappu Nottep »

(avis humble et strictement personnel)

A la lecture de tes poèmes, je vois mieux d'où vient la justesse de tes remarques sur le rythme, les rimes, etc.
"J'ai embrassé l'Aurore", cette espèce d'Allégorie me rappelle un tantinet Rimbaud ("Aube). J'ai l'impression d'une transfiguration de l'amour et de la poésie dans les éléments de la nature (ou l'inverse :scratch: ), mais bon c'est pas le genre de poème qu'on explicite.
Effectivement je le trouve mieux que "ce sera une larme", il y a comme tu dis, plus d'images, un vocabulaire plus riche : j'apprécie le fait que tu trouves des métaphores qui sonnent bien tout en n'étant pas trop éculées, trop cliché (c'est assez risqué quand on parle de l'Aurore, du doré, des étoiles, etc etc :D ). Les images des 7 ou 8 premiers groupes de 2 vers sont très belles, convaincantes. On se perd un peu ensuite, car il n'y a pas de progression vraiment sensible, ce qui est peut-être un peu dommage (dis-moi si j'ai tort : j'ai parfois l'impression que certains groupes de vers pourraient être échangés sans que ça change le poème). Donc à part cette légère impression que tu égrènes des images, qui sont certes magnifiques, je trouve ça très bien.
Je kiffe aussi ton poème sur Bruxelles !
Image
N.I.H.I.L.I.S.T.E. du CFLM

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: encore des poèmes... mais de Pantalaemon cette fois

Message par Pantalaemon »

Hi hi nouveau lecteur ! :D
Tappu Nottep a écrit :A la lecture de tes poèmes, je vois mieux d'où vient la justesse de tes remarques sur le rythme, les rimes, etc.
tsssss... mes remarques sont des opinions, certains diront tout le contraire, sans avoir moins raison ^^ Mais si tu les trouves juste, c'est que tu as bon goût :mrgreen: (enfin, le même bon goût que moi ^^)
Tappu Nottep a écrit :On se perd un peu ensuite, car il n'y a pas de progression vraiment sensible, ce qui est peut-être un peu dommage (dis-moi si j'ai tort : j'ai parfois l'impression que certains groupes de vers pourraient être échangés sans que ça change le poème).
Je n'ai rien à dire pour ma défense. C'est effectivement le cas de certains groupes. Cependant, ils sont peu nombreux. En effet, les trois derniers groupes de deux vers sont nécessairement sur la fin, les huit premiers ne te gêne pas... Il reste alors 4 couples dont trois se basent sur l'indifférence (d'autres, ou vis-à-vis d'autres)... Je dirais donc qu'il y a un couple-intrus que j'aurais dû placer après les trois sur l'indifférence, bien qu'avoir la musique du piano avant la danse se tienne également (donc le "descendre d'un couple" seulement).
Je compte, au final, un couple baladeur, qui pourrait mieux fonctionner en deux endroits seulement, c'est suffisant pour être une erreur, cependant la position changerait quand même le sens.

Mais il y a quand même un peu, comme tu le dis, de l'égrainage d'images (qu'on pourrait associer à des souvenirs)... et la logique n'a pas toujours de place dans les souvenirs.

Pour le poème sur Bruxelles, c'est chouette, j'ai eu peu de commentaire (aucun) dessus jusqu'à présent... Donc le premier commentaire pour ce texte est positif, ça fait plaisir ^^

Merci de ton passage :D
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: Pan's Poems

Message par Pantalaemon »

Avant de vous lancer dans ce texte, si vous vous lancez, je vous conseil fortement d'avoir une petite idée de l'histoire du poème "The Raven" par Edgar A. Poe (ou la version traduite "Le Corbeau" par Baudelaire, pour les allergiques à la langue de Shakespeare). Le titre fait également référence à une autre oeuvre, française, que je vous invite à découvrir (la référence... et l'oeuvre, si vous le voulez).
Je mentionne aussi le fait, il le faut, que ce texte est long. Il m'a déjà pris beaucoup de temps et donné pas mal de travail (vous savez depuis quand je porte mon avatar ? Bon, bah tant pis), mais il en a encore besoin. Je le poste mal-achevé, car je le sens ainsi, mais il pourrait encore se voir un peu corrigé ici où là. Ne vous étonnez pas de trouver de possibles choses à améliorer (comme toujours en fait). Et dernièrement, je remercie wendy, grande prêtresse de l'Oulipotter, qui, sans le savoir, m'a donné un petit coup de pouce pour donner sa forme finale à cette longue narration (ouais, c'est, je crois, la première fois que je cite un Gazettien, qui est ici une Gazettienne, dans mon texte d'introduction).
Enjoy, or not.

En attendant Corbeau
Dernière modification par Pantalaemon le 08 oct. 2014, 19:03, modifié 3 fois.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Tappu Nottep
Auror
Auror
Messages : 2825
Inscription : 07 janv. 2010, 00:18
Je suis : Une sorcière
Localisation : in the Court of the Crimson King
Contact :

Re: Pan's Poems

Message par Tappu Nottep »

C'est superbe !
Je ne suis pas fan des poèmes narratifs, mais celui-ci est bien équilibré, pas trop clair non plus.
(bon la référence du titre, c'est un auteur d'origine irlandaise que j'aime beaucoup beaucoup ! Mais qui a écrit en français)
Long, mais très lisible, et c'est un bel hommage à Poe (enfin je l'ai pris en partie comme ça seulement) ; j'aime bien la structure des strophes avec le passage entre le 4é et le 5é vers, à chaque fois.
Je ne l'ai pas lu assez en profondeur pour commenter plus, ou critiquer des passages, j'ai juste une impression générale. :roll: Donc j'y reviendrai peut-être.
Image
N.I.H.I.L.I.S.T.E. du CFLM

Avatar de l’utilisateur
Wendy
Rédacteur
Messages : 3820
Inscription : 02 nov. 2005, 14:24
Je suis : Une sorcière
Mon pseudo Pottermore : moonstonewild117
Mes informations Pottermore : Maison : Serpentard
Baguette : Cèdre, 25 cm, Licorne, Légèrement élastique
Localisation : dans les nuages ^^"

Re: Pan's Poems

Message par Wendy »

Ton poème est si joli
Que la pauvre wendy
Se demande comment
-et c'est frustrant-
Elle a bien pu t'aider
A faire pareille
Merveille
Peux tu l'éclairer ?


(décryptage : je ne comprends pas ce qui me vaut cette gentille dédicace.)
Image
There's no point being grown-up if you can't be childish sometimes.
UN POUR TOUS ET TOUS POUSSINS Image

Avatar de l’utilisateur
littlemimi
Lecteur fanatique
Messages : 2106
Inscription : 19 janv. 2008, 16:21
Je suis : Une sorcière
Localisation : Asgard
Contact :

Re: Pan's Poems

Message par littlemimi »

J'aime beaucoup ce poème, je le trouve beau et mélancolique. Félicitations :clap:

D'ailleurs je trouve qu'il correspond bien à l'atmosphére du texte de Poe, j'ai eu un peu la même impression en le lisant que lorsque j'ai lu Le Corbeau. En ce qui concerne la deuxiéme référence, je l'ai deviné en lisant le titre mais comme je ne connais la pièce que de nom je n'ai pas réussi à voir les éléments qui y font référence dans ton texte.

J'espére que tu continueras comme ça :wink:
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: Pan's Poems

Message par Pantalaemon »

Merci pour vos commentaires :D

Tappu > L'auteur est Irlandais, mais la pièce est bien considérée comme française pour le coup... mais au final, on s'en fiche, quelle que soit la langue d'origine, elle reste extraordinaire ^^
Ca ne pouvait être entièrement un hommage à Poe, c'eut été lassant à faire, mais je pense que les allusions sont assez nombreuses quand même. Quant à la structure.... Ah, le bonheur de pouvoir rimer avec une répétition ; je pensais que ce serait facile, bah c'est ce qui m'a demandé le plus de boulot ! XD Se répéter sans se répéter, avoir une valeur ajoutée et pas juste une autre manière de dire...
Et l'impression générale est la plus importante, le détail est plus là pour satisfaire l'auteur.

Wendy > Je m'acharnais sur ce texte depuis un temps déjà, je songeais à abandonner, et puis tu as mis ça sur la Gazette "Et toi, muse, petite peste ! / Et toi, muse, je te déteste !" C'est idiot, sans doute, mais ça m'a encouragé dans la voie que j'avais choisi pour ce texte. :wink:

Mimi > Merci ^^ Pour l'atmosphère, tant mieux, j'ai quand même relu Le Corbeau avant d'écrire, avant chaque relecture, et après chaque trop longue pause dans l'écriture, que l'influence se perçoive est d'un certain côté assez rassurant :lol:
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
°Snitch°
G.U.I.D.E. de la Gazette
Messages : 1533
Inscription : 20 juil. 2009, 19:06
Je suis : Une sorcière
Localisation : Là-Haut, chez les fous..

Re: Pan's Poems

Message par °Snitch° »

Je passe à mon tour par ici... Je ne sais pas faire de commentaires bien évolués mais je veux juste dire que je trouve que tu as beaucoup de talent. j'espère que tu vas continuer parce que ça m'impressionne. :D J'essaie aussi d'écrire quelques truc mais ça ne donne rien.

J'attends la suite :D
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: Pan's Poems

Message par Pantalaemon »

Ce qui Ronge les Roses
*Traduction personnelle d'un poème de W. Blake "The Sick Rose"... je m'essaye un peu aux traductions, ouais ^^
Dernière modification par Pantalaemon le 08 oct. 2014, 19:05, modifié 1 fois.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: Pan's Poems

Message par Pantalaemon »

Parce que c'était un un truc que je voulais faire il y a longtemps et que j'ai jamais pris la peine de faire...

Poèmes

1. "Pleurs"
2. "Ô dame"
3. "Echec et Matt"
4. "Chape" (Improvisé sur le moment)
5. "Forme élémentaire"
6. "Le sans couronne" (publié inachevé dans les post précédents)
7. "Mise en bouche"
8. "Nuit blanche"
9. "Burn"
10. "Apostrophe"
11. "S'éclairer"
12. "Oxford bench: summer" (+ surprise)
13. "In Memoriam"
14. "Ignorance"
15. "Dialogue Solitaire"
16. "A une inconnue : Inspiration"
17. "A une inconnue : Senteur Vanille"
18. "Snowball Fight"
19. "Rendez-vous [...]" (titre volontairement incomplet)
20. "Tic Claque"
21. "Ma Belle"
22. "Da Capo Al Fine"
23. "Little Shell"
24. "Ce sera une larme"
25. "Soirée d'Ivresse" (Forme originelle et forme retravaillée)
26. "Oxford bench: winter"
27. "J'ai embrassé l'Aurore"
28. "En attendant Corbeau" (Masterpiece)
29. "Ce qui Ronge les Roses"

Textes (dans ce topic et le topic "Pantatextes")

1. "Un verbe, une vie"
2. "Chicago" (courte nouvelle policière)
3. "Ambiance de Prague"
4. "Mis à plat"
5. "Le sel de la vie"
6. "Vieille Pierre"
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: Pan's Poems

Message par Pantalaemon »

Puisque nous sommes le 11 Novembre, et que j'avais quelque chose sous la main pour l'occasion.

Légions
"My subject is War, and the pity of War. The Poetry is in the pity."

Traduction personnelle du poème "When you see millions of mouthless dead" par Charles Hamilton Sorley.
Dernière modification par Pantalaemon le 08 oct. 2014, 19:06, modifié 1 fois.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: Pan's Poems

Message par Pantalaemon »

La Guerre du Golf
Dernière modification par Pantalaemon le 08 oct. 2014, 19:06, modifié 1 fois.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Lilyrose
Rédacteur
Messages : 2909
Inscription : 15 août 2007, 10:12
Je suis : Une sorcière
Mon pseudo Pottermore : LeviosaSkull193
Mes informations Pottermore : Serpentard (of course)
Localisation : Depuis que Snape est mort, je suis sans abris.
Contact :

Re: Pan's Poems

Message par Lilyrose »

:zen:

Ça faisait longtemps que je n'avais pas lu tes poèmes alors, comme c'est devenu une habitude chez moi, faites place au pavé! :D (au cas où tu t'ennuies, un peu de lecture)

J'avais pas mal de retard alors il faut remonter à...



Tic claque : J'ai beaucoup aimé ce petit poème qui joue sur les mots, sur les sonorités. Tu n'y avais mispas beaucoup de prétention mais je le trouve tout de même très réussi. La simplicité a du bon aussi et ici, elle rime avec qualité (simplicité ne rime pas avec talent mais c'ets tout comme). L'image que tu invoques est à la fois sonore et visuelle et d'autant plus visuelle qu'elle s'échappe. C'est pour ça que j'aime bien la chute pour ma part, surtout l'écho entre 'tac" et "couac". :D J'aime beaucoup aussi le 2e quatrain et surtout la fin, ll'allitération qui miment le son des talons.
Par contre, ce n'est qu'un détail, mais j'ai du mal avec le vers (tiquent) "les ongles sur farde noire". Même si j'apprécie la formulation (c'est très joliement dit), j'ai eu du mal à première lecture. Mais je pense que c'est un problème de ma part parce que je ne connaissais pas le mot "farde" (sur Wikipédia, il est dit qu'il est surtout usité en Belgique. Belfe, tu es démasqué! :mrgreen: ).


Ma Belle : Bruxelles! :D Je ne suis jamais allée à Bruxelles malheureusement (pourtant ce n'est pas loin de ma Picardie natale) mais ce poème est assez entrainant pour y mener n'importe qui. La prochaine fois que je passerai devant un Thalys à la Gare du Nord pour "Bruxelles-Midi" et si le vent me mène là-bas, je penserai à ton poème (après tout, rien n'oblige à obéir aux derniers vers à la lettre! Un Thalys, un bus et ton poème en mémoire. :wink:

Da Capo al Fine: Je n'ai jamais fait de solfège alors je me sens toujours un peu idiote devant des textes qui en utilisent le vocabulaire. Mais, ton poème reste compréhensible même pour une novice comme moi!
A part ce petit détail, j'aime beaucoup ce poème à la fois mélancolique et enjoué.


"Ce sera une larme": Il sent le premier jet mais je trouve qu'il a beaucoup d'émotion tout de même, peut-être à cause de la laconie du vers "ce sera une larme".

Soirées d'ivresse:: Je me rappelle que j'avais bien aimé la première forme de celui-ci et la forme achevée m'a plu aussi surtout la chute (comme pour le permier jet), un peu cocase et l'effet de surprise vu qu'on ne s'attend pas à ce que cela soit la Mort qui soit l'ivrogne, même si j'ai l'impression que tu as renforcé le coté noir de ce poème. C'était pour ta première participation à "Poésie en Liberté"?

"Oxford bench: winter": Le premier est de loin mon préféré pour les raisons que tu connais, Oxford, tout ça, le morceau de flûte et pour le plaisir de lire de la vraie poésie.
Celui-ci est plus resseré que l'autre. La métaphore du rocher et de la mer est vraiment parfaite.
J'aime particulièrement ce passage:

Le présent se rappelle, la lumière revient,
Au loin résonne l’aboiement du chien,
La houle verte parcourt l’espace vide…
Puis tout reprend sa place d’un geste rapide.
J'espère qu'il ne s'ennuiera pas longtemps et qu'il t'inspira d'autres poèmes. :wink:
Le morceau de flûte me dit quelque chose mais je n'arrive pas à m'ensouvenir... Le vent a fait des siennes mais c'était tout de même un plaisir de l'écouter.


J'ai embrassé l'Aurore: C'est vrai qu'il rappelle "Ce sera une larme" mais en plus élaboré grace aux images que tu utilises. L'aspect refrain est agréable mais la fin me rend un peu perplexe (à partir de "J'ai embrassé l'Aurore au soir vaillant d'une vie"), tout s'emballe (c'est surement voulu) et je trouve qe le dernier vers un peu bancal (enfin, il m'a fait tilté, peut-être tout simplement parce qu'il ne rime pas). Oeuvre de jeunesse, tu me diras. ^^

En attendant Corbeau : Splendide! Les deux derniers vers de chaque strophe ont dû bien te tracasser. Chapeau! C'est un très beau poème, un très bel hommage au "Corbeau" de Poe, à son "nevermore". C'est marrant parce que j'ai découvert "Le Corbeau" cette année (on étudiait Le Spleen de Paris de Baudelaire, Poe s'imposait ^^). Je pense que tu peux être fier de ce poème, notamment ces vers:
Il n'y avait que mon vil désespoir hurlant, et le silence -
Rien de plus qu'un vide espoir hurlant, et le silence.
La répétition n'est pas seulement bien trouvée, il y a quelque chose de fort dans ces vers. J'aime beaucoup.

Ce qui Ronge les Roses : Ca te réussit bien les traductions. J'adore Blake. Connais-tu "The Tyger"? Je l'ai étudié cette année mais en fait, je suis toute aussi impressionnée par ses poèmes que par ses illustrations. Une seule demande: puis-je utiliser ta traduction comme signature? :oops:

Légions: Tu aimes bien le thème de la Mort d'après tes poèmes et celui-ci qui tu traduis. :wink: La citation est du même poète?

La guerre du Golf : Il est étrange celui-ci. Il me fait penser à 'S'éclairer" pour sa forme. C'est une façon bien sarcastique de parler de la guerre comme un jeu (si j'ai bien tout compris le jeu de mot du titre et le poème). Sarcastique mais pas faux. (malheureusement)
Et quelle trouvaille :

  • Tu les mettrais aux fers toi ? Ou simplement au trou ?
Une balle, au trou. Une balle, au trou. Tous aux fers.[/list]
ImageImageImage

ImageImage
R.O.S.E H.É.R.I.S.S.É.E du CFLM.

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: Pan's Poems

Message par Pantalaemon »

Lily ! :D C'est cool que tu sois un peu revenue :D
Comme toujours, c'est un plaisir d'avoir de tes pavés à lire ^^
lilyrose a écrit :Par contre, ce n'est qu'un détail, mais j'ai du mal avec le vers (tiquent) "les ongles sur farde noire". Même si j'apprécie la formulation (c'est très joliement dit), j'ai eu du mal à première lecture. Mais je pense que c'est un problème de ma part parce que je ne connaissais pas le mot "farde" (sur Wikipédia, il est dit qu'il est surtout usité en Belgique. Belfe, tu es démasqué!)
J'eus pu écrire "classeur", ça aurait plus "claqué", un son plus "tiquant", mais c'est plus drôle d'étendre le vocabulaire des Français ; je suis un Belfe après tout :mrgreen:
lilyrose a écrit :si le vent me mène là-bas
Si le vent te mène "là-bas", dis le moi avant de penser devoir te contenter du poème :P Ceux qui sont venus à la sortie à la dernière sortie Gazette devraient d'ailleurs maintenant comprendre la plupart des allusions :lol:
lilyrose a écrit :Il sent le premier jet
En effet... Le but était vraiment de jouer juste sur ce vers, le reste n'est la que pour les lier, le risque était donc clairement que ce soit un peu pauvre.
lilyrose a écrit :C'était pour ta première participation à "Poésie en Liberté"?
C'était bien ça ^^ Si le côté sombre a été renforcé, ce n'était pas vraiment l'objectif ; le poème devait être glauque, ça, sans nul doute, mais le but était quand même au final de rendre la mort "humaine", appréciant si peu son travail qu'elle doit boire pour pouvoir l'exécuter...
lilyrose a écrit :"Oxford bench: winter"
Il est à l'image du temps que j'ai eu sur place "resserré", limité, moins vivant vu la période de l'année... Mais je compte encore y retourner cette année, je me demande quelle sera l'impression qu'il me laissera cette fois ^^ C'est aussi un peu un exercice de style, écrire sur le même lieu différemment, c'est normal que ça ne puisse pas être "parfaitement" réussi à chaque fois. Il est amusant que tes vers préférés fassent justement allusion au premier que tu préfères. (La musique, c'est Donna Donna, de Donovan, entre autres).
lilyrose a écrit :tout s'emballe (c'est surement voulu) et je trouve que le dernier vers un peu bancal (enfin, il m'a fait tilté, peut-être tout simplement parce qu'il ne rime pas)
C'est effectivement voulu ; il y a tellement de souvenirs qu'il n'a plus le temps de s'accrocher à chacun en détail. Le dernier vers ne rime pas... mais c'est le cas de beaucoup d'autres dans ce poème ; et puis, il ramène au premier, il boucle la boucle, il donne ce sens d'infini, d'acte dont on ne se lasse pas et ne se lassera jamais, parce qu'il change à chaque fois, parfois de manière minime, mais quand même... C'est un peu comme mon banc d'Oxford, il reste le même, mais chaque fois un peu différent, il évoque quelque chose de neuf tout en étant vieux ; comme la poésie, qui tente de faire du neuf avec de vieilles règles. Ce vers ne pouvait pas être différent, parce qu'il contient bien plus ; c'est toute une vision du monde qu'il résume, c'est ces petits plaisirs qui nous font garder le cap, la glace dont on prend toujours le même parfum, les livres qu'on relis 100 fois, les films qu'on revoit 30 fois... parce que c'est de l'ancien qu'on renouvelle, tout comme l'aurore qui revient cycliquement mais différente. Je peux continuer longtemps mais "toujours j'embrasserai l'Aurore, au dernier jour du monde", ce n'est pas seulement une fin, c'est aussi une ouverture. ^^
Les deux derniers vers de chaque strophe ont dû bien te tracasser.
En effet. Merci ^^ C'est difficile de parler de celui-là, j'y ait tellement bossé. Donc juste merci. Cependant, soyons clair, c'est bien de folie et pas de mort dont il s'agit ici (j'anticipe sur un commentaire plus loin ^^).
Ca te réussit bien les traductions. J'adore Blake. Connais-tu "The Tyger"? Je l'ai étudié cette année mais en fait, je suis toute aussi impressionnée par ses poèmes que par ses illustrations. Une seule demande: puis-je utiliser ta traduction comme signature? :oops:
J'essaye ; même s'il faut prendre quelques libertés avec le texte original, ce qui est parfois difficile. J'ai bossé sur Blake cette année, c'est à la question sur Blake que j'ai écrit pour mon exam ^^ ; ses illustrations sont essentielles pour comprendre ses poèmes, les deux vont de paires, normal donc d'accrocher aux deux ! :D Même la méthode qu'il utilisait pour ses gravures était "en accord" avec son objectif littéraire, c'est dire si elles sont part intégrantes du processus. Par contre, "The Tyger" est loin d'être mon préféré ; The Garden of Love, London, A Poison Tree... tous dans "Experience", je ne sais paspourquoi, mais ceux là sont ceux qui m'ont le plus marqué (avec les deux Chimney Sweepers). Tu peux la prendre en signature :wink:
lilyrose a écrit :Tu aimes bien le thème de la Mort d'après tes poèmes et celui-ci qui tu traduis. :wink: La citation est du même poète?
Les poèmes sur la mort sont marquants, chacun en a sa vision, c'est un sujet intéressant à traiter, à essayer de renouveler. J'ai traduit celui-là parce que les poèmes de la guerre me semblent souvent ignorés, alors qu'ils forment presque une catégorie à part entière, avec leurs propres images qui se répètent et se répondent. Je le trouvais très marquant, l'image des "mouthless dead" (changés en "démandibulés", pour jouer sur "sans mandibules" ou "démantibulés"), ces voix qui ne s'élèveront plus m'avait frappée.
Dans la traduction, ce que j'aime aussi, c'est de mettre ma vision tout en gardant celle du poète, de créer des images propres tout en restant fidèle à l'image originale ; je discutais de ma traduction avec ma tutrice, et elle m'expliquait qu'elle n'avait jamais imaginé les morts "sans mandibules", mais juste avec la bouche effacée, et que les deux images (celle qu'elle voyait dans le poème original et celle de ma traduction) étaient toutes deux frappantes mais très différentes, tout en étant similaires (au final, les morts ne parleront plus)... Ca m'avait conforté dans l'idée que j'avais atteint ce but de faire le poème mien tout en rendant honneur à l'original ; et c'est vraiment ça qui est fascinant avec la traduction, le pourquoi j'adore travailler comme ça.
C'est une façon bien sarcastique de parler de la guerre comme un jeu (si j'ai bien tout compris le jeu de mot du titre et le poème)
Tu parlais de la difficulté des poèmes à vocabulaire spécifique avec Da Capo Al Fine, celui-ci me semble encore plus compliqué de ce point de vue là (par exemple, le fait qu'on parle de la tête ou de la face du club, ce qui donne un double sens même aux vers "juste dans la tête !" ou "pile dans la face !"), mais tu l'as quand même parfaitement saisit. Plus que sarcastique, je le qualifierais de cynique ; mais ouais, parfois la guerre semble être un jeu pour certains. C'est un texte très sombre, surtout pour un sport que j'aime pratiquer (le golf, pas la guerre), mais ce n'est pas du golf... c'est juste que j'aime associer des choses qui ne vont a priori pas ensemble, et rien ne va moins ensemble qu'un jeu et un sujet aussi grave que la guerre.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Répondre

Revenir à « Café des arts »