Epilogue: constat et questions

Discussions sur le tome VII, Harry Potter et les Reliques de la Mort
cyndy
Nouveau lecteur
Messages : 3
Inscription : 23 juil. 2007, 09:08

Re: L'épilogue

Message par cyndy »

Je vous trouve un peu severe.. Peut etre que c'est parce que je n'attendais pas du tout le livre et que j'etais sure qu'on allait avoir droit à une fin catastrophique, mais je suis heureuse de la façon dont ça s'est terminé. Ca laisse tellement de choses en suspens, c'est agreable de se dire qu'on peut imaginer tous qu'ils leur arrivent, ça nous laisse assez libre et j'ai le sentiment que l'auteur nous a fait don d'une fin qui nous laisse libre d'imaginer plein de choses.
Enfin, chacun son avis, mais c'est vrai qu'en ce moment j'en ai marre des trucs qui se terminent mal..

Avatar de l’utilisateur
!i Luna Lovegood i!
Lecteur inconditionnel
Messages : 427
Inscription : 01 oct. 2005, 20:40
Skype : d0une...
Localisation : Dans un endroit peuplé de Ronflaks Cornus...
Contact :

Re: L'épilogue

Message par !i Luna Lovegood i! »

D'accord, c'est sucré, d'accord, c'est un peu too-much.
N'empêche que je l'ai bien aimé, moi, cet épilogue, et je ne suis pourtant pas fan des lectures genre Harlequin.
Cependant, après la bataille de Poudlard, la mort de Fred, de Tonks, de Lupin et tutti quanti, un peu de sucré, ça faisait du bien.
Et puis, peut-être qu'au moment où elle l'a écrit, elle ne mesurait pas encore la noirceur que prendrait les tomes 4-5-6-7.

Je suis d'accord pour dire que 'Albus Severus", c'est sirop au miel.

Et la "All was well", ce que j'y trouve à redire, c'est que j'aurais aimé qu'il y ait une allusion à tous les sacrifices qu'ils ont du faire pour en arriver là.

Pour le fait que "certain" ( :wink: ) le trouve mal écrit, je pense que ça vient du fait qu'étant été écrit très à l'avanve, elle manquait un peu d'expérience... Cependant, je ne trouve pas que ce soit à ce point là.
"Don't worry. You're just sane as I am."
Image

ojoj
Nouveau lecteur
Messages : 8
Inscription : 23 juil. 2007, 18:51

Re: L'épilogue

Message par ojoj »

Ben oui, mais vu qu'elle a remodelé l'épilogue dernièrement (le mot "scar" qui change de place), ça prouve bien qu'elle s'est accordé le droit d'y faire des retouches, c'est pas comme si elle était prisonnière d'un bout de texte vieux de 10 ans qu'elle ne pourrait plus changer d'un poil !
Ceci dit l'épilogue ne m'a pas choqué, mis à part son horrible brièveté...
Je l'ai trouvé bien dans la continuité du bouquin, sous 2 aspects :
1) la saga, et de plus en plus vers la fin, est très marquée par un certain sentimentalisme "familial", pas étranger à mon avis à l'état d'esprit actuel de JKR : à nouveau maman, faisant une pause d'1 an pour donner du temps à son bébé, et puis ce remerciement touchant à sa fille ainée sur son site... Dans le bouquin, toute réelle puissance vient de liens familiaux et de l'amour, en particulier maternel : la protection de Harry grace au sacrifice de sa mère, la domination de Molly sur Bellatrix, "invincible" après la mort de son fils et la mise en danger de Ginny...
2) à la fin de la bataille, JKR est résolument dans un trip "clin d'oeil" humoristique, elle veut relacher la pression et faire revenir ses personnages à leur réalité d'humains ordinaires : Harry qui rêve d'un lit et d'un sandwich alors qu'il vient de sauver l'univers !! L'épilogue me parait dans ce gout-là, le contraste est sûrement volontaire entre les intrigues emmêlées et dramatiques qui viennent de se résoudre et le ton très "quotidien", désinvolte et blagueur de la fin. Respect à JKR, c'est une option qu'elle a choisie pour résoudre la délicate tache de conclure la saga... Mais c'est vrai que si elle veut en dire un peu plus sur ce qui advient des personnages et du monde magique par la suite (interviews, bouquin supplémentaire ???), c'est pas d'refus !!!!

Avatar de l’utilisateur
eärendil
Auror
Auror
Messages : 1153
Inscription : 08 sept. 2005, 10:14
Je suis : Une sorcière
Localisation : on the edge
Contact :

Re: L'épilogue

Message par eärendil »

Je pense que vous attendiez trop de cet épilogue.
J'y vois surtout une manière pour elle d'être certaine que personne ne reprenne ses personnages pour leur écrire des aventures et aussi pour nous dire.
Voldemort est BEL ET BIEN mort alors n'essayez pas de me piquer mes personnages chéris.

Maintenant rien n'empêchera les fans de continuer d'écrire des fanfics. Et peut-être est-ce aussi là le choix qu'elle a fait de ne pas nous en dire trop sur les personnages.
Je ne vous laisse pas la possibilité de faire des fanfics reprenant Voldy mais la vie de mes personnages je vous laisse la liberté de l'imaginer. D'une certaine manière est-ce vraiment difficile d'imaginer à quoi peut ressembler une vie dans un après-guerre? Pas tant que cela.

Non je l'aime bien cet épilogue, un peu trop sucré certes mais qui nous laisse entrevoir tellement de possibilités différentes, la richesse d'un livre est aussi là pour moi ;).
Some things I cannot change, but 'till I try, I'll never know
Because I knew you, I have been changed for good.
ImageImage
http://www.candidcameraman.com

Neera
Nouveau lecteur
Messages : 5
Inscription : 23 juil. 2007, 20:48

Re: L'épilogue

Message par Neera »

Moi aussi j'ai trouvé ça un peu nianian, surtout le coup des gamins qui s'appellent comme les parents... C'est mignon,mais j'aurais jamais eu l'idée d'appeler mes gosses comme mes parents, à la limite en deuxième prénom... Puis le coup du Albus Severus, c'est mignon (surtout ce qu'il dit à propose de Rogounet... :oops: ) mais je plains le gamin! Albus Severus, ça fait bizarre, puis ça rime quoi, le pauvre! xD
Mais bon finalement, ça permet de faire retomber la pression ^^

Avatar de l’utilisateur
Prométhée
Auror
Auror
Messages : 1163
Inscription : 10 avr. 2003, 10:12
Localisation : entre deux mondes...

Re: L'épilogue

Message par Prométhée »

eärendil a écrit :Je pense que vous attendiez trop de cet épilogue.
J'y vois surtout une manière pour elle d'être certaine que personne ne reprenne ses personnages pour leur écrire des aventures et aussi pour nous dire.
Voldemort est BEL ET BIEN mort alors n'essayez pas de me piquer mes personnages chéris.

Maintenant rien n'empêchera les fans de continuer d'écrire des fanfics. Et peut-être est-ce aussi là le choix qu'elle a fait de ne pas nous en dire trop sur les personnages.
Je ne vous laisse pas la possibilité de faire des fanfics reprenant Voldy mais la vie de mes personnages je vous laisse la liberté de l'imaginer. D'une certaine manière est-ce vraiment difficile d'imaginer à quoi peut ressembler une vie dans un après-guerre? Pas tant que cela.

Non je l'aime bien cet épilogue, un peu trop sucré certes mais qui nous laisse entrevoir tellement de possibilités différentes, la richesse d'un livre est aussi là pour moi ;).
Je n'en attendais pas trop... cependant, JKE nous a habitué à des fins saisissantes dans les autres tomes et mieux écrites.
All was well. je trouve que c'est plat. Enfin, je ne sais pas... Le cadre était bien choisi, la boucle est bouclée, et puis HP reste dans son monde, celui des sorciers. mais hum... je ne sais pas, je comprends que sa cicatrice ne lui fait plus mal mais... je ne sais pas... il y avait des passages si bien écrits...
ImageImage

Un bon forumeur est celui qui sait se modérer. ^^
Samael a écrit :Mon secret : la modestie :lol: :lol:
Smokman a écrit : Je sais, je sais, je suis très bête et très con... NA !

Avatar de l’utilisateur
Sp000uT
Lecteur assidu
Messages : 149
Inscription : 07 juil. 2007, 15:58
Localisation : 'aNYwHere we g0 iS jUsT FiNe BaBY'

Re: L'épilogue

Message par Sp000uT »

Oui bon, l'épilogue est trop sucré. En même temps, après l'intensité des derniers chapitres, un peu de bonheur ca fait pas trop de tord! Et Ron est vraiment trop marant dedans!

Albus Severus... Je suis vraiment la seule a avoir adoré ca?! Oui, c'est VRAIMENT trop ridicule mais je trouve que c'est ce qui en fait le charme... Je pense que je l'ai ri pendant 20minutes. heheheh Franchement, qui aurait l'idée d'appeler son kid come ca, la honte! Mais ca m'a vraiment fait marrer.

Je pense que le plus gros problème de l'épilogue c'est la longueur. Et le fait qu'on en apprends pas assez sur tous les perso plus secondaire. Ben moi je veux savoir ce qu'est devenu George tout seul avec sa seule oreille. Et je veux savoir ce qu'est devenu Luna. Et Dean et Seamus. Et Wood, toujours avec le Club de Flaquemarre?! [Moi j'aimais beaucoup Wood!] Et puis qui est Headmaster? Logiquement McGo mais?!? Et si Neville est prof de Botanique, Chourave est à la retraite j'imagine mais Flitwick?! et Trelaney?! Et ils font quoi dans la vie Harry Ron Hermione et Ginny?!

Bref, ce qui m'a manqué le plus c'est les infos sur les perso plus secondaire. Sinon oui c'est très très 'tout il est beau dans le meilleur des mondes' --> tout le monde il est beau tout le monde il est gentil Mais vous vous attendiez à quoi?! Que quelqu'un meurt dans l'épilogue et que tout le monde soit massacré?!
à TouT ceUx qUi cr0ieroNT Nav0ir rieN CoMPris à La FiN de Mes divagaTioNs je diS: Ne PaNiqUez Pas, iL NY a rieN à c0MPreNdre, je prôNe L'iNc0HéreNce, L'aBsUrdiTé eT Le cHa0s PaSSiF -Pierre Lap0iNTe-

matt
Nouveau lecteur
Messages : 15
Inscription : 23 juil. 2007, 18:05

Re: La femme de Draco

Message par matt »

Thays a écrit :J'ai également pensé à Pansy, mais en rfléchissant, je pense plutôt que c'était quelqu'un qu'on ne connaissait pas... sinon elle l'aurait mentionné non?
je suis d'accord avec toi, Thays. Je pense même que ce n'était pas une élève de Poudlard puisque Harry, Ron, Hermione et Ginny ne la connaissent pas. Durmstang, peut être?

Avatar de l’utilisateur
Reinedeschats
Nouveau lecteur
Messages : 36
Inscription : 02 juin 2006, 11:29

Re: L'épilogue

Message par Reinedeschats »

Albus Severus... Je suis vraiment la seule a avoir adoré ca?! Oui, c'est VRAIMENT trop ridicule mais je trouve que c'est ce qui en fait le charme... Je pense que je l'ai ri pendant 20minutes. heheheh Franchement, qui aurait l'idée d'appeler son kid come ca, la honte!
En fait, c'est en lisant ta remarque que j'ai effectivement rigolé... Parce qu'en lisant que ces tarés avaient donné des noms de gens morts à leurs gamins, je crois que j'ai vraiment manqué de cet humour salvateur. Et le choixpeau qui est de retour ! J'ai cru que j'allais m'étrangler de rage en apprenant que cette loque était encore de ce monde ! Franchement, la seule bonne action que Voldy aurait faite de toute sa vie !
Et puis, je trouve que le fantastique est un peu absent de ce chapitre. Il n'avait pas beaucoup de goût. A croire que JKR veut nous faire sortir de l'histoire par dégoût. Haro sur l'épilogue ! Harooooo!

ojoj
Nouveau lecteur
Messages : 8
Inscription : 23 juil. 2007, 18:51

Re: L'épilogue

Message par ojoj »

Parce qu'en lisant que ces tarés avaient donné des noms de gens morts à leurs gamins, je crois que j'ai vraiment manqué de cet humour salvateur
mais donner le nom du grand-père au fiston, ou l'appeler "Mike" parce qu'on était fan de Mike Brant ou "Kevin" pour Kevin Costner, etc... c'est vachement répandu, non ? Dans le cas de Harry et Ginny, ils ont vécu une sorte d'apocalypse... Ils ont bien droit de rendre hommage à leurs "héros" (et puis c'est important pour H de réhabiliter Snape, après tout ce qu'il a appris sur sa vie et son vrai fond)... t'aurais préféré qu'ils appellent leurs gosses Steven, Vanessa et Bryan, comme des gros beaufs ?!? :D

Avatar de l’utilisateur
fofy
Nouveau lecteur
Messages : 14
Inscription : 23 juil. 2007, 09:58

Re: L'épilogue

Message par fofy »

c'est vrai que j'ai aussi trouvé que Albus Severus ça sonnait un peu bizard et je me suis dit pauvre gamin. Mais quand meme il faut pas oublier que severus n'est que son deuxième prenom et que les anglais donnent souvent des surnoms: Ron s'appele en realité ronald bilius ce qui n'est pas beaucoup mieux quand meme. D'ailleur il me semble bien que harry appele son fils Al, Al Potter ça passe quand meme

Avatar de l’utilisateur
Merlinus Mentis
Gardien de la Bibliothèque
Messages : 3987
Inscription : 17 avr. 2007, 19:05
Skype : merlinus_mentis
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : ProphecyCat
Mes informations Pottermore : Serdaigle.
Bois de pin ; plume de phénix ; 26,75 cm ; dure.
Localisation : Dans un chateau des Carpates, un verre de sang frais à la main...
Contact :

Re: L'épilogue

Message par Merlinus Mentis »

Trop bref, trop gnangnan, d'accord !

Cependant, le ridicule des prénoms (Albus Severus...) ne m'apparait pas : les sorciers ne portent pas forcément des prénoms habituels aux yeux des Moldus...

De plus, vous noterez que cet épilogue ne s'est, théoriquement, pas encore déroulé : 19 ans plus tard... Petit calcul : Harry est né en 1980, lors de sa 7° année à Poudlard, il a donc 17 (18 à la fin) -> l'histoire s'achève donc en 1998 ; 1998 + 19 = 2017, si mes calculs sont exacts... JK Rowling nous avait prouvé qu'elle été une excellent biographe sorcière, elle nous montre désormais qu'elle est également une prophétesse pleine d'avenir !
Image Image
:brosse: Un pour tous, tous poussins ! Image

→ Vous aimez écrire ? Participez au jeu des 10 mots !

ojoj
Nouveau lecteur
Messages : 8
Inscription : 23 juil. 2007, 18:51

Re: L'épilogue

Message par ojoj »

tu prédis donc une vague d'Albus et de Severus dans la génération future ? :wink:

Avatar de l’utilisateur
lyy92
Nouveau lecteur
Messages : 14
Inscription : 23 juil. 2007, 15:54

Re: L'épilogue

Message par lyy92 »

je m'attendais moi aussi à un épilogue plus dévellopé, mais sincerement, après y avoir repensé, je le trouve parfait(sauf au niveau chronologique): L'idée de King Cross était bonne car elle nous permettait de "voir" au même moment les personages principaux, et certes, on ne sait pas ce que sont devenus beaucoup de personages, et nous n'avons pas beaucoup de détails, mais au fond, je trouve cela mieu, car chacun peut imaginer ce qui lui plait, et grâce à cela, l'histoire continue eternellement.

cefyl
Amateur de la Gazette
Messages : 241
Inscription : 01 déc. 2003, 09:11

Re: L'épilogue

Message par cefyl »

Je n'en vois pas trop l'intéret en fait. Et puis Albus Severus, le pauvre quand même
Pas pire que scorpius


sinon :

JKR [fouillant dans sa pile de notes] : C’est la chose que je n’étais pas sure de vous montrer, et je ne sais pas pourquoi parce que qu’est ce que ça révèle ? [C’est un gros dossier.] Mais c’est le dernier chapitre du tome sept. Hum… [rires] et je suis toujours réticente à vous le montrer, je ne sais pas, j’ai l’impression que la caméra va pouvoir voir à travers le dossier. Donc c’est ça, et je ne l’ouvrirai pas pour des raisons évidentes. C’est vraiment là que je mets tout, c’est l’épilogue, et je dis simplement ce qui arrive à chacun après avoir quitté l’école ; ceux qui survivent, car il y a des morts, plus de morts qui arrivent. C’était une façon de me dire « Bien, tu iras jusque là, tu iras jusqu’au tome 7 un jour. Et…alors tu auras besoin de ça ! » Donc j’aimerais juste rappeler à tous les enfants que je connais qui viennent chez moi et commencent à fouiller dans les placards que ça ne se trouve plus là. Je ne garde plus cela à la maison pour des raisons très, très, très évidentes. Donc voilà.
Là dessus, je trouve vraiment qu'elle s'est foutue de nous.....

Répondre

Revenir à « Tome VII - l'intégralité »