Severus Rogue

Discussions sur le tome VII, Harry Potter et les Reliques de la Mort
cageandfish
Nouveau lecteur
Messages : 18
Inscription : 26 juil. 2007, 14:23

Re: Rogue gentil ? une aberration ?

Message par cageandfish »

En fait, même si on peut rigoler ou pas du thème "l'amour vaincra" transversal à la saga, Rogue en est le meilleur exemple : c'est le lien fort qui le lie à Lilly qui le fait tenir + la volonté de tenter de réparer sa trahison en dévoilant à Voldemort la prophétie de Trewlaney (et qui a causé la mort de Lilly).

Par ailleurs, on ne faisant pas de Rogue le personnage central (au contraire d'une saga à la Star Wars sur la vie de Dark Vador), il acquiert une dimension vraiment intéressante : on ne comprend qu'à la fin qu'il est "border line" (et du bon côté, en définitive). Si l'intrigue avait été plus appuyée sur le personnage de Rogue, cela aurait été peut-être au détriment du reste, ou alors rendant l'histoire moins équilibrée.

Quelque part, Rogue est à mi-chemin entre Harry et Voldemort, c'est d'ailleurs son choix de devenir un Death Eater qui l'a définitivement éloigné de Lilly.

Avatar de l’utilisateur
Jo
Plume correctrice
Messages : 24
Inscription : 08 janv. 2004, 14:58

Re: Rogue gentil ? une aberration ?

Message par Jo »

Rogue est un personnage extrêmement complexe, comme dit plus haut, ni blanc ni noir mais vachement gris.
Pris entre sentiment de culpabilité et vengeance ... c'est ce qui le rend si attachant tout au long de la série, ce côté tyranique et odieux qui cache en fait un être profondément torturé et troublé ...
J'invite tout ceux qui ont un faible pour ce personnage à lire ceci : http://www.obscurusbooks.org/html/pigwidgeon37/TSO1/

Avatar de l’utilisateur
SilverDoe
Lecteur occasionnel
Messages : 56
Inscription : 22 juil. 2007, 22:22

Re: Rogue gentil ? une aberration ?

Message par SilverDoe »

gogotte a écrit : - et il meurt pitoyablement, meme pas par la main de Voldy,et en plus pour un mauvais pretexte, puisque ce n'est pas lui le nouveau 'proprietaire de l'Elder Wand'.

Serieux, il merritait une plus belle mort, en heros dechu qui se revele au grand jour dans un dernier geste de redemption.....
Non... mais non... !! Arrêtez de dire qu'il meurt pitoyablement, nom d'une gargouille !! Au contraire, sa mort est beaucoup plus "spectaculaire" qu'un simple AvadaKedavra, à mon sens Voldemort le gratifie de l'honneur de ne pas mourir d'un sortilège qu'il lance à la pelle sans faire gaffe. Là, il lui offre une mort "digne de ce nom", une lente agonie des crocs de son serpent garde-du-corps personnel, qui plus est son horcruxe. Symboliquement, c'est comme si Snape mourrait de la main de Lord Voldemort en personne. Il ne le regarde pas mourir, il s'en va et le laisse agoniser, certes. Mais lui donner une mort pareille, c'est le mettre à part, lui conférer un statut différent.
J'ai dit dans un autre topic que Voldemort connait l'habileté de Snape en matière de contre-sort, n'oublions pas qu'il est un sorcier excellent en matière de défense (cf. la fin du tome 6 où il pare toutes les attaques d'Harry sans même qu'il n'est le temps de finir de les formuler, ou quand Mc Go s'en prend à lui avant la bataille d'Hogwarts !) Il ne va pas prendre le risque d'engager un duel avec Snape, peut-être parce qu'il sait que Snape saura se défendre contrairement aux autres. Il lui reconnait ce pouvoir en le faisant tuer par Nagini, c'est comme s'il lui disait : Ok, tu es puissant et je sais que tu es à ma hauteur, c'est pour ça que je ne veux pas gaspiller mon énergie à me battre contre toi.
C'est comme ça que je vois les choses.
L'intensité dramatique de la scène est exarcerbée par le sang, et il y a, certes, un procédé narratif pour permettre à Snape de transmettre à Harry "la bonne parole" :wink: mais à mon avis JK a voulu lui donner une mort détonnante dans le but également de montrer à quel point Snape est différent. Et l'un des meilleurs sorciers de ce bas monde, n'oublions pas the Half Blood Prince :cry:

Avatar de l’utilisateur
SilverDoe
Lecteur occasionnel
Messages : 56
Inscription : 22 juil. 2007, 22:22

Re: ROGUE

Message par SilverDoe »

Alan Rickman ou pas, je me souviens avoir commencé à adorer Snape dès le premier tome lorsqu'on découvre qu'il sauvait la vie d'Harry lors du match de Quidditch. Je m'étais dis "Ok mon pote, toi je t'ai à l'oeil" en me demandant ce que JK pouvait bien avoir en tête pour ne pas faire de Snape le méchant qu'on voudrait qu'il soit. Après tout, il avait toutes les qualités requises pour être détestable. Toujours sombre, mystérieux, engeandrant de bien obscures théories sur son statut d'éventuel vampire (NON je n'y ai jamais adhéré !), harcelant Harry de sa froide cruauté. Mais encore, au fil des tomes on se rend compte qu'il n'a jamais repproché à Harry sa filliation avec Lily, alors qu'il s'en donne à coeur joie pour James. Dans le troisième tome, on le découvre en pire ennemi de Sirius, et on se dit "ah le salaud" mais non, toujours pas, la pensine du tome 5 nous le dépeint comme un adolescent solitaire et un poil mangemort à en croire son "sang de bourbe" mais quelque chose clochait. Je me suis dit "toi, tu as un truc avec la Evans", pour qu'elle surgisse comme ça pour prendre la défense de celui qui a l'air d'être la tête de turc de la promo...
Et puis, bien qu'il ait lâché que Lupin soit un loup garou, il lui a fourni ses potions tue-loup, comme le fait aimablement remarquer Remus.
La phrase de Petunia à propos des détraqueurs a éveillé mes soupçons après l'attaque de Dudley, elle dit "that horrible boy", et à mieux y penser, je ne voyais pas en quoi James qui avait toutes les qualités pour être appréciable même du côté moldu se voit taxer d'un tel adjectif. On sait à quel point la madame est à cheval sur les apparences, et je me suis dit que, pourquoi pas, Snape était ce garçon "horrible". Les doutes ont fait place à la spéculation délirante ^^
Après le tome 6, le doute n'était plus possible. La répulsion sur son visage quand il tue Dumby, le "don't call me a coward" balancé violemment à Harry lorsqu'il fuit avec Malfoy... Tout ça ajouté au fait que Slughorn répète sans cesse à Harry combien Lily est bonne en potion, j'ai pas pu m'en empêcher, j'ai milité pour Snape.
Pour ne pas se répéter, le tome 7 donne des réponses plus que satisfaisantes à toutes ces interrogations, et j'avoue que dès que j'ai vu Snape mourir, je suis devenue hystérique parce que je savais qu'enfin était venue l'heure de la rédemption. Et comme à son habitude, Snape ne joue pas là où on l'attendrait. Pas de "pardon" larmoyant, mais quelque chose de beaucoup plus fort. "look...at...me" the green eyes found the black. Plus belle mort, plus forte intensité dramatique, y a pas :clap:

Alors oui, le personnage a ses défauts et un fichu caractère, mais il n'en reste pas moins l'un des trois personnages principaux de la série pour son rôle joué au sein de l'Ordre, ses multiples interventions sous le couvert de l'anonymat (apothéose : son patronnus de biche qui guide Harry dans la forêt), sa mort spectaculaire et son désir ultime de regarder Harry comme il ne l'a jamais fait, pour retrouver Lily, une dernière fois...

Avatar de l’utilisateur
Grindenwald
Lecteur occasionnel
Messages : 74
Inscription : 23 juil. 2007, 10:38

Re: Rogue gentil ? une aberration ?

Message par Grindenwald »

Je maintiens que c'est osé de dire que Voldemort craint les capacités de défense de Snape et que c'est pour çaz qu'il ne lui balance pas un AK.
SI j'envisage un duel Snape/Voldemort, je ne me pose pas la question 2 fois pour savoir qui en sortirait vainqueur ...
The last enemy that shall be destroy is death

Avatar de l’utilisateur
gourou
Lecteur occasionnel
Messages : 58
Inscription : 23 juil. 2007, 10:35

Re: Rogue gentil ? une aberration ?

Message par gourou »

Et petite précision, si rogue arrive à contré les attaques d eharry c'est juste parce qu'il est un super occlumens/legillimens et que Harry est une quiche loraine de ce coté.
Mais contre Voldy qui est censcé être l'un des meilleur legilimens de ce temps, donc par extension occlumens, je doute que rogue puisse lire aussi facilement les intentions de son maitre.
De plus il prendrais un risque énorme à tenté la chose. Si Voldemort le captait, qu'est-ce-qu(il pourrait bien inventé comme excuses.
Non je pense que si Voldy avait lancé un AK il aurait tuer rogue sans problème en bénéficiant de l'effet de surprise.
Contre MacGo c'est plus facile, car il devait toujours être sur la défensive. Contre Voldy il a plutot tendance à baisser les épaules et les yeux humblement devant son seigneur, enfin comme tout les mangemort...
"il y a autant d'humanité dans l'oeil d'un chien quand il remue la queue, que dans la queue de LePen quand il remue l'oeil" P. Desproges

tout ce qui nous tues, nous rend mort...

Avatar de l’utilisateur
SilverDoe
Lecteur occasionnel
Messages : 56
Inscription : 22 juil. 2007, 22:22

Re: Rogue gentil ? une aberration ?

Message par SilverDoe »

[quote="gourou"]Et petite précision, si rogue arrive à contré les attaques d eharry c'est juste parce qu'il est un super occlumens/legillimens et que Harry est une quiche loraine de ce coté.
quote]

Oui mais la légilimancie requiert un contact visuel, ce qu'il n'y a pas quand il court devant Harry et qu'il contre ses attaques de dos. Non, je crois qu'il y a plus que ça. Snape est un excellent sorcier, et Voldemort ne remet pas ses qualités en doute en le faisant tuer par son serpent. Sa mort par les crochets de Nagini est hautement symbolique, son serpent est un horcruxe, ce n'est pas "n'importe qui".
Et il ne baisse pas humnlement les yeux nom d'une gargouille, il n'est pas du côté des mangemorts !!!

Avatar de l’utilisateur
Baba Yaga
H.L.M. (Honorable Lecteur Modéré)
Messages : 336
Inscription : 09 juil. 2007, 17:42
Contact :

Re: Rogue gentil ? une aberration ?

Message par Baba Yaga »

Grindenwald a écrit :Je maintiens que c'est osé de dire que Voldemort craint les capacités de défense de Snape et que c'est pour çaz qu'il ne lui balance pas un AK.
SI j'envisage un duel Snape/Voldemort, je ne me pose pas la question 2 fois pour savoir qui en sortirait vainqueur ...
Certes, certes... Mais ça va prendre plus de temps que dans un duel avec un sorcier lambda : Rogue va vouloir se défendre, il va sûrement arriver à contrer quelques (j'ai pas dis tous :twisted: ) maléfices, et voilà, le duel va durer quelques minutes au lieu des quelques secondes habituelles. Et ça, ça énerve déjà Voldemort :lol:
Rappelle-toi de Lily : il avait dit à Rogue qu'il ne la tuerait pas (non pas que la parole de Voldemort vaille quelque chose), il lui dit de se pousser, elle refuse, il perd patience, et il la tue ! Il faut que ça aille VITE, nom d'une patate frétillante, ses pouvoirs sont aussi grand que son égo. :P

Et je suis d'accord avec SilverDoe, Nagini c'est pas n'importe quel serpent qui passe par là, c'est uen partie de Voldemort. :wink:
All that is gold does not glitter / Not all those who wander are lost.

Avatar de l’utilisateur
Baba Yaga
H.L.M. (Honorable Lecteur Modéré)
Messages : 336
Inscription : 09 juil. 2007, 17:42
Contact :

Re: ROGUE

Message par Baba Yaga »

Ah tout pareil, SilverDoe. :D

À la différence c'est que je n'adhère pas du tout à Alan Rickman. Je le trouve vieux (Rogue est sensé mourir au grand maximum à 40 ans !), gros (il ne fait pas trop "plante abandonnée à l'obscurité" :mrgreen: ), et mou, mais MOU, c'en est affligeant. Où sont les regards noirs qui fusillent Harry et glacent de terreur Neville, le ton sec, le rictus méprisant et le sourire sadique ? En plus à trop vouloir résumer, il perd toute son ambiguité dans les films. :x
All that is gold does not glitter / Not all those who wander are lost.

Avatar de l’utilisateur
snowlyowl
Amateur de la Gazette
Messages : 244
Inscription : 07 juin 2007, 10:39
Localisation : Dans le ciel en train de délivrer du courrier

Re: Rogue gentil ? une aberration ?

Message par snowlyowl »

Ce n'est pas du tout une abération. Dès que j'ai commencé à lire le chapitre sur la biche d'argent, j'ai compris que c'était le patronus de Rogue et que la biche avait un rapport avec lily ! Par contre, il était du côté des gentils mais il n'était pas "gentil" en soit puisque il n' a pas fait de geste de gentillesse envers Harry. Il n' a fait que le protéger pour lily mais pas pour Harry.D'ailleurs, il ne garde que la partie de la photo où il y a lily et non celle où il y a Harry. Il lui demande de le egarder avant sa mort pour voir les yeux de lily une dernière fois avant de mourir des suites des blessures infligées par Nagini.
"And he knew, without knowing how he knew it, that the phoenix had gone, had left Hogwarts for good, just as Dumbledore had left the school, had left the world...had left Harry."

Avatar de l’utilisateur
lexi
Nouveau lecteur
Messages : 33
Inscription : 22 juil. 2007, 22:59

Re: ROGUE

Message par lexi »

j'ai toujours adoré Rogue
j'ai pleuré comme une madeleine quand il est mort :cry:
Image

Avatar de l’utilisateur
snowlyowl
Amateur de la Gazette
Messages : 244
Inscription : 07 juin 2007, 10:39
Localisation : Dans le ciel en train de délivrer du courrier

Re: ROGUE

Message par snowlyowl »

Je suis quand même un peu décue que Rogue et Harry ne se rencontrent que lorsque Harry assiste à la mort de Rogue. J'aurais aimé une autre discussion entre ces deux personnages. Au fait pour le patronus de Rogue (la biche) on avait un indice du patronus dans un des rêves de Harry dans le tome 3 avant que Ron hurle se croyant attaquer par Black ! On voit que Harry rêve qu'il suit une forme argentée dans une forêt.
"And he knew, without knowing how he knew it, that the phoenix had gone, had left Hogwarts for good, just as Dumbledore had left the school, had left the world...had left Harry."

Avatar de l’utilisateur
gourou
Lecteur occasionnel
Messages : 58
Inscription : 23 juil. 2007, 10:35

Re: Rogue gentil ? une aberration ?

Message par gourou »

Bon je m'écarte un poil du sujet mais pas trop et après j'arrête.

Dans le cas présent Voldy veut vaincre le vrai maitre de la elder-wand. C'est lui même qu'il le dit, et ce nain prend le risque de faire mourir Rogue sous d'autre main que les siennes. Il a tout de même pris le risque que le charme ne fonctionne pas parce que Rogue meurt par la volonté d'un animal, donc non pensant et que donc la baguette perde tout ses pouvoir?? bien sur Voldemord se dit que la présence d'une partie de son ames aussi infime qu'elle puisse être suffit à le représenté dans l'acte de mort...mais je le trouve plutot couillu. en plus il perd un temps fou à expliquer son plan à Rogue (preuve à mon sens que Voldy estime que Rogue à bien le droit de savoir avant de mourir, ce qui est tou un honneur venant de Voldy) avant de le tuer. rogue n'est pas sur la défensive, je pense qu'une mort simple et direct comme l'AK (car on ne souffre pas d'un AK, on est mort sur le coup) plutot que de se faire mordre par Nagini. Nagini à plutot pour habitude de faire se boulot sur les êtres inférrieurs. Il fait toujours faire le sale boulot par son serpent c'est pour cela qui le mete en sécurité plustard, comprenant à quel point il a été stupide d'envoyer comme ça son horcrux le plus mal protégé se baladé dans la nature.
Et donc c'est pour cela que à mon sens rogue méritait mieux comme mort, c'est le personnage le mieux construit avec celui de dumbeldor.
"il y a autant d'humanité dans l'oeil d'un chien quand il remue la queue, que dans la queue de LePen quand il remue l'oeil" P. Desproges

tout ce qui nous tues, nous rend mort...

Avatar de l’utilisateur
Brudi57
Nouveau lecteur
Messages : 29
Inscription : 17 sept. 2006, 11:09
Localisation : Dans mon lit, le tome 7 en main

Re: ROGUE

Message par Brudi57 »

Je ne pense pas que je pourrai éprouver un jour de la sympathie pour lui, c'est bien beau ce qu'il a fait mais ca n'efface pas ses premières erreures, c'est quand même lui qui a rapporté la prophétie à Voldemort et causé la mort de James et Lily. Et puis s'il aide Harry c'est juste parce qu'il aimait Lily sinon il serait rester avec Voldy et aurait continué de tuer des innocents alors pour moi il restera quelqu'un de mauvais avec quelques remords, c'est tout.
-Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait - Mark Twain
Image

Avatar de l’utilisateur
SilverDoe
Lecteur occasionnel
Messages : 56
Inscription : 22 juil. 2007, 22:22

Re: ROGUE

Message par SilverDoe »

Ce que JK essaie de nous enseigner par le personnage de Snape, justement, c'est que la rédemption est possible. Peu importe ce qui a motivé le changement de "bord" de Snape, oui ce sont ses sentiments pour Lily et le fait qu'il ait découvert que Voldemort se servirait de la prophétie contre elle. Mais oui c'est là que c'est important, il est revenu sur ses positions. Il est devenu quelqu'un de "bien". Il s'est rendu utile auprès de Dumbledore en devenant son "homme" d'action, prêt à risquer sa vie en jouant les agents doubles pour Voldemort, et en grillant sa crédibilité auprès de ses alliés en allant jusqu'à tuer le seul homme qui lui faisait entièrement confiance. Donc oui, il a mal agi. Mais on peut changer, et on a tous une seconde chance. Comme Dumbledore dans sa jeunesse, Snape a fait des mauvais choix. Mais il s'est racheté, et les souvenirs qu'il donne à Harry le rachètent.

Répondre

Revenir à « Tome VII - l'intégralité »