Page 1 sur 3

Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 12 nov. 2008, 20:16
par Pruneau
Le voici enfin ! L'épisode 27 de la RITM.
http://www.gazette-du-sorcier.com/RITM-episode-27,1136

Sommaire :

00:00 Intro : La couverture de Beedle de Barde, Édition française
07:40 Faculté de magicologie : Top Bottom du tome 6
39:10 Le courrier des lecteurs
44:12 Étymologie : Le trio
49:55 Potterfiction : Le journal de Severus Snape de Claire Chevalier
58:55 Conclusion : The Brothers Black - "Don’t Wanna be a Deatheater"

Re: Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 12 nov. 2008, 22:50
par Nox
Très très bon comme toujours !!! Juste décu que perssone n'ai choisi la révelation de rogue dans ses scenes preferés ^^

Re: Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 12 nov. 2008, 22:57
par Yagaelle
Super bel épisode!
J'allais justement vous envoyer une beuglante sur skype pour vous livrez mes scènes préférées et détestées du tome 6...
Mais j'ai été prise de court.

J'ai beaucoup aimé cet épisode, même si j'ai trouvé la rubrique éthymologie moins intéressante que d'habitude, parce que j'avais déja lu les explications données par Pruneau. Néanmoins je suis contente que la rubrique réapparaisse et j'espère qu'elle va rester.

Pareil pour la partie Potterfiction, je l'ai par contre préféré à la précédente car ça m'a permis d'entendre parler d'une autre fic que celle que j'ai déja lue. Et d'un nouvel auteur...

Pour la partie, sur les scène préférée et déstestée, j'ai beaucoup aimé les super métaphores de Purple et le gros fou rire d'LNA... Sinon, je vous rejoins sur le fait que le 6 est pour moi aussi le tome que je préfère. Et c'est surtout l'avalanche de petites blagues et petites intrigues qui le rend si particulier par rapport aux autres et qui du coup a fait que j'ai nettement accroché l'intrigue principale... Qui est très intéressante, mais c'est vrai qu'un peu de rigolade en ces temps troublés est toujours appréciable.

Bref, un bel épisode! Encore un! Quand est ce que vous en loupez un qu'on puisse vous harceler de beuglante?!

Re: Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 13 nov. 2008, 12:19
par Pellopupuce
Moi je viens de finir la 2ème audition, c'est dire.
J'avais oublié comment Hermione harcelait Harry pendant tout le tome, et comment j'avais jubilé de me rendre compte que elle avait tord pour une fois.
Par contre j'ai pas trouvé la Potterfiction: j'ai du mal cherché
bonne continuation

Re: Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 13 nov. 2008, 13:07
par Lna
http://www.gazette-du-sorcier.com/RITM-episode-27,1136

Sur l'article de Pruneau, tu trouveras un lien qui t'emmèneras directement vers la dite potterfiction. Bonne lecture ;)

Re: Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 13 nov. 2008, 18:10
par Pruneau
Yagaelle a écrit :J'ai beaucoup aimé cet épisode, même si j'ai trouvé la rubrique éthymologie moins intéressante que d'habitude, parce que j'avais déja lu les explications données par Pruneau. Néanmoins je suis contente que la rubrique réapparaisse et j'espère qu'elle va rester.
Je suis d'accord avec toi : ces trois noms sont loin d'être les plus intéressants étymologiquement parlant et c'est pour ça que j'ai mis si longtemps à faire une rubrique dessus. Mais au moins, maintenant, vous savez ce qu'il en est !

Re: Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 13 nov. 2008, 19:28
par Pantalaemon
Le titre m'intriguait, maintenant j'ai compris :lol: Merci Purple pour le fou rire que je me suis tapé tout seul dans le bus ce matin alors que je partais en excursion avec ma classe :lol:

En dehors du fait que, comme à l'habitude, cet épisode est très intéressant, je voulais juste faire une remarque au sujets des scènes "détestées" de Pruneau et vis-à-vis de son sentiment d'un Dumbledore moins modeste. Il donnait comme exemple le moment où Harry dit "Vous ne craignez pas le danger" et que Dumbledore répond "Non, tu es avec moi". J'avais toujours compris cette phrase dans le sens "Je ne suis pas en danger Harry, puisque TU pourras me défendre" ; voilà un Dumbledore qui justement reconnais sa faiblesse (vu qu'il vient de boire la potion dans la caverne) et qui se remet entièrement à Harry. Tandis que Pruneau semble la citer comme si elle signifiait "Nous ne craignons rien, puisque je suis là"...
Je voudrais savoir si je suis le seul à avoir lu cette phrase comme un aveu de confiance en Harry et pas comme la marque d'un Dumbledore trop sûr de lui ?

En fait, je n'ai pas vraiment été d'accord sur le fait que Dumbledore se faisait mousser. Même quand il coupe Harry en disant sèchement "Je t'ai très bien compris"... Pour moi, ce n'était jamais que faire comprendre à Harry que son insistance devait se porter ailleurs que sur Malefoy car d'autre personnes s'en occupaient déjà.


En dehors de ça, et comme dit au début, j'ai beaucoup apprécié cet épisode, même si le livre 6 n'est pas mon préféré.

Bonne continuation :D

Re: Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 13 nov. 2008, 19:39
par Pellopupuce
Pantalaemon a écrit : En dehors du fait que, comme à l'habitude, cet épisode est très intéressant, je voulais juste faire une remarque au sujets des scènes "détestées" de Pruneau et vis-à-vis de son sentiment d'un Dumbledore moins modeste. Il donnait comme exemple le moment où Harry dit "Vous ne craignez pas le danger" et que Dumbledore répond "Non, tu es avec moi". J'avais toujours compris cette phrase dans le sens "Je ne suis pas en danger Harry, puisque TU pourras me défendre" ; voilà un Dumbledore qui justement reconnais sa faiblesse (vu qu'il vient de boire la potion dans la caverne) et qui se remet entièrement à Harry. Tandis que Pruneau semble la citer comme si elle signifiait "Nous ne craignons rien, puisque je suis là"...
Je voudrais savoir si je suis le seul à avoir lu cette phrase comme un aveu de confiance en Harry et pas comme la marque d'un Dumbledore trop sûr de lui ?
J'ai lu cette phrase-ci comme toi: Dumbldore n'a pas peur, parce qu'il est avec Harry.
Cependant je pense que Pruneau faisait plutot réference aux petites phrases disséminés tout au long du tome. En partant des chez les Dursley pour aller chercher Slug., Harry s'inquiète d'une hypothetique attaque de Mangemorts et Dumbledore lui répond un truc du style: "tu ne risque rien puisque tu es avec moi". Ou aussi quand il dit qu'étant bien plus intelligent , ces erreurs n'en sont que plus retentissantes. C'est vrai qu'ainsi Albus parait moins humble (d'or :mrgreen: ).

Re: Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 13 nov. 2008, 19:46
par Pantalaemon
Pellopupuce a écrit :Harry s'inquiète d'une hypothetique attaque de Mangemorts et Dumbledore lui répond un truc du style: "tu ne risque rien puisque tu es avec moi".
Ok ! C'est pour ça... c'esst deux phrases sont très proches, ça prête à confusion quand on ne retient que la substance.
Autant pour moi, j'ai rien dit :oops:

Re: Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 13 nov. 2008, 21:05
par Ixolevias
Pellopupuce a écrit :
Pantalaemon a écrit : En dehors du fait que, comme à l'habitude, cet épisode est très intéressant, je voulais juste faire une remarque au sujets des scènes "détestées" de Pruneau et vis-à-vis de son sentiment d'un Dumbledore moins modeste. Il donnait comme exemple le moment où Harry dit "Vous ne craignez pas le danger" et que Dumbledore répond "Non, tu es avec moi". J'avais toujours compris cette phrase dans le sens "Je ne suis pas en danger Harry, puisque TU pourras me défendre" ; voilà un Dumbledore qui justement reconnais sa faiblesse (vu qu'il vient de boire la potion dans la caverne) et qui se remet entièrement à Harry. Tandis que Pruneau semble la citer comme si elle signifiait "Nous ne craignons rien, puisque je suis là"...
Je voudrais savoir si je suis le seul à avoir lu cette phrase comme un aveu de confiance en Harry et pas comme la marque d'un Dumbledore trop sûr de lui ?
J'ai lu cette phrase-ci comme toi: Dumbldore n'a pas peur, parce qu'il est avec Harry.
Cependant je pense que Pruneau faisait plutot réference aux petites phrases disséminés tout au long du tome. En partant des chez les Dursley pour aller chercher Slug., Harry s'inquiète d'une hypothetique attaque de Mangemorts et Dumbledore lui répond un truc du style: "tu ne risque rien puisque tu es avec moi". Ou aussi quand il dit qu'étant bien plus intelligent , ces erreurs n'en sont que plus retentissantes. C'est vrai qu'ainsi Albus parait moins humble (d'or :mrgreen: ).
En même temps, il prévient: "Désolé de mon manque de modestie" introduit-il toujours..

Re: Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 13 nov. 2008, 21:09
par Yagaelle
Ixolevias a écrit :
Pellopupuce a écrit :
Pantalaemon a écrit : En dehors du fait que, comme à l'habitude, cet épisode est très intéressant, je voulais juste faire une remarque au sujets des scènes "détestées" de Pruneau et vis-à-vis de son sentiment d'un Dumbledore moins modeste. Il donnait comme exemple le moment où Harry dit "Vous ne craignez pas le danger" et que Dumbledore répond "Non, tu es avec moi". J'avais toujours compris cette phrase dans le sens "Je ne suis pas en danger Harry, puisque TU pourras me défendre" ; voilà un Dumbledore qui justement reconnais sa faiblesse (vu qu'il vient de boire la potion dans la caverne) et qui se remet entièrement à Harry. Tandis que Pruneau semble la citer comme si elle signifiait "Nous ne craignons rien, puisque je suis là"...
Je voudrais savoir si je suis le seul à avoir lu cette phrase comme un aveu de confiance en Harry et pas comme la marque d'un Dumbledore trop sûr de lui ?
J'ai lu cette phrase-ci comme toi: Dumbldore n'a pas peur, parce qu'il est avec Harry.
Cependant je pense que Pruneau faisait plutot réference aux petites phrases disséminés tout au long du tome. En partant des chez les Dursley pour aller chercher Slug., Harry s'inquiète d'une hypothetique attaque de Mangemorts et Dumbledore lui répond un truc du style: "tu ne risque rien puisque tu es avec moi". Ou aussi quand il dit qu'étant bien plus intelligent , ces erreurs n'en sont que plus retentissantes. C'est vrai qu'ainsi Albus parait moins humble (d'or :mrgreen: ).
En même temps, il prévient: "Désolé de mon manque de modestie" introduit-il toujours..

Et puis, il dit à Harry lors de sa première séance qu'ils ne vont pouvoir voir que des déductions de Dumbledore, mais que, comme il est très intelligent, c'est très certainement la vérité...

Je suis plutot d'accord avec Pruneau sur ce point, et c'est vrai que Dumbledore descend de quelques marches de l'immense tour de mon estime sur laquelle il est...

Re: Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 13 nov. 2008, 21:29
par Ixolevias
Mais c'est vrai, il est très intelligent, il ne fait que constater une évidence.. :lol:

Re: Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 13 nov. 2008, 21:30
par Pruneau
Ixolevias a écrit :Mais c'est vrai, il est très intelligent, il ne fait que constater une évidence.. :lol:
Certes. Mais on n'entend jamais Ginny dire "Je suis très belle", par exemple.

Re: Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 13 nov. 2008, 21:55
par Ixolevias
Pruneau a écrit :
Ixolevias a écrit :Mais c'est vrai, il est très intelligent, il ne fait que constater une évidence.. :lol:
Certes. Mais on n'entend jamais Ginny dire "Je suis très belle", par exemple.
:lol: Elle ne l'est pas vraiment, non? :lol:

* Part en courant*

Re: Épisode 27 - Dolorès Ombrage : le cramé au fond du gratin

Publié : 13 nov. 2008, 22:06
par Yagaelle
Pruneau a écrit :
Ixolevias a écrit :Mais c'est vrai, il est très intelligent, il ne fait que constater une évidence.. :lol:
Certes. Mais on n'entend jamais Ginny dire "Je suis très belle", par exemple.

Je ne doute pas de tout l'amour que tu lui portes, mais entre l'intelligence de Dumbledore et la beauté de Ginny, il y a un fossé quand même!
Dumbledore, c'est quand même un homme mythique! Alors que Ginny, bah, c'est Ginny!