J'me fais mon cinémaaa !

Forum dédié aux off-topics de BoOt et Lyn ainsi que d'autres personnes :o)
Avatar de l’utilisateur
Nam
B.C.B.G. de la Gazette
Messages : 1786
Inscription : 05 août 2005, 20:36

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Nam »

Je suis allée voir Bling Ring, de Sofia Coppola. J'avais déjà vu Virgin Suicide mais je n'avais "pas aimé".

Je le mets entre guillemets parce que ce n'est pas que j'ai détesté, mais il y a quelque chose que je n'apprécie pas ressentir avec les films de Sofia Coppola. Quand j'avais maté Virgin Suicide j'étais incapable de dire ce que je n'aimais pas. En voyant ce film, j'ai compris que c'était en fait cette sensation de malaise que Sofia arrive à nous faire ressentir durant TOUT le film. J'avais l'estomac noué pendant toute séance (pareil pour VS), je m'attendais au pire à chaque fois, puis à rien, puis au pire... Je ne sais pas comment expliquer, beaucoup de ses plans me mettent mal à l'aise, le jeu des acteurs me gène parce qu'ils jouent extrêmement bien et ça accentue ce sentiment de gêne, ce qu'ils font me met mal à l'aise, je stressais pour eux sans arrêt. Bref, c'est du Sofia Coppola.

Sinon, si vous voulez voir Emma Watson entièrement sortir de son rôle de Hermione Granger, allez voir ce film. Si vous avez aimé VS, allez-y aussi.
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 

Avatar de l’utilisateur
It's me !
Sorcier Angoissé de Répondre aux Sujets
Messages : 1211
Inscription : 30 août 2004, 12:52
Je suis : Un sorcier

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par It's me ! »

Quitte à mettre cette partie en image, autant sortir le .gif :
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 
:amour:

Avatar de l’utilisateur
Nam
B.C.B.G. de la Gazette
Messages : 1786
Inscription : 05 août 2005, 20:36

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Nam »

C'est tendancieusement hypnotisant :lol:

Avatar de l’utilisateur
It's me !
Sorcier Angoissé de Répondre aux Sujets
Messages : 1211
Inscription : 30 août 2004, 12:52
Je suis : Un sorcier

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par It's me ! »

Vi. :amour:

Avatar de l’utilisateur
Slytherin
Lecteur assidu
Messages : 174
Inscription : 12 oct. 2011, 14:52
Je suis : Une sorcière
Mon pseudo Pottermore : YewChaser179
Mes informations Pottermore : Serpentard, baguette de 25 cm raisonnablement souple en bois de sycomore et crin de licorne.
Localisation : Pigfarts Pigfarts here I come...

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Slytherin »

je  n'aime pas du tout Sofia Coppola (je préfère son père :P) mais j'avais très envie d'aller voir ce que celui-là donne...
J'avais arrêté Lost in Translation au bout d'une demi-heure (sous les cris exaspérés d'une amie qui criait "mais regarde la beauté de ce plan !" quand tout ce que je voyais c'était Scarlett Johansson -très belle je vous l'accorde- avec une perruque violette) tandis que la simple bande annonce de Somewhere était soporifique. Le seul que j'ai pu voir en entier est Virgin Suicides mais sans avoir détesté j'en garde quand même le souvenir de m'être ennuyée. Ce qui reflète très bien pour le coup la vie des filles, mais j'avais quand même été très déçue, ayant adoré le livre, et la même amie m'en parlant tout le temps. Et je n'avais pas aimé l'esthétique non plus, tout le film est sépia/jaunâtre et les filles fadasses (quand je vois Kirsten Dunst pétillante à 10 ans dans Entretien avec un vampire je me demande pourquoi elle me paraît sans aucun relief aujourd'hui).
Tout ça pour dire que j'avais trouvé le film en même temps fidèle au livre mais à côté, l'illustrant assez mal (notamment l'atmosphère, la gêne était différente...) sans être mauvais pour autant. Pas vraiment marquant mais assez décevant quoi. Il faudrait que je le revois.
En fait ce qui me soûle chez Sofia Coppola c'est l'absence de rythme et de propos qui a vraiment tendance à me donner envie de dormir. C'est que des "belles images" mais pas suffisamment pour te faire oublier qu'il ne se passe rien. C'est pas que je veux qu'il y ait tout le temps des grandes explosions hein ! ^^ Mais parfois c'est seulement en essayant de raconter un film/livre qu'on a adoré qu'on se rend compte qu'il n'y avait pas d'action du tout et que c'était juste génial pour ce que c'était (le propos, l'histoire, la beauté...) alors que la prise de conscience est assez immédiate devant un film de Coppola selon moi :/ 
Mais pour The Bling Ring, les critiques ont l'air de dire que le rythme est justement assez enlevé et qu'il y a beaucoup d'humour et de musique (ce qui me fait penser que je pourrais peut-être tenter Marie-Antoinette -histoire de me réconcilier aussi avec Dunst). Néanmoins, ils disent aussi qu'elle est passée à côté d'une critique possible de la société "télé-réalité" et a gardé un regard très extérieur, ce que je trouve dommage.
Donc Nam (et les autres si vous l'avez vu) j'aimerais savoir ce que tu en penses ^^

Avatar de l’utilisateur
Luna Lupin
Sorcier Angoissé de Répondre aux Sujets
Messages : 1238
Inscription : 17 déc. 2007, 00:25
Je suis : Une sorcière
Mon pseudo Pottermore : chouettecle21045
Mes informations Pottermore : Serdaigle
Localisation : quelque part, mais je cherche encore où ou jusqu'où, la vie quoi
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Luna Lupin »

Vu. Musique beaucoup trop forte au début, maintenant est-ce la salle qui a mal réglé ses enceintes ou bien?
Je ne me fait pas "ch*ier" dans les films de Sofia Coppola, maintenant j'ai une bonne résistance aux films lents si je crois certaines personnes de mon entourage. Les goûts et les couleurs...
J'ai trouvé qu'il y avait de l'humour, maintenant effectivement à part voir des gosses de riches dévaliser des trucs qui brillent...bon ben si nous même ça nous intéresse pas on peut effectivement vite se lasser. Je n'ai pas vu Somewhere, peux pas comparer.
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 
Maintenant je préfère amplement la B.O de Virgin Suicides. Je préfère d'ailleurs VS à TBR. Allez savoir pourquoi.
Maintenant j'arrête de dire maintenant.

Dans le genre je m'incruste dans des riches villas, je lui préfère largement le film allemand The Edukators (Die Fetten Jahre sind vorbei)
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 56870.html

(Si vous voulez le regardez, ne regardez pas la bande annonce qui est beaucoup trop spoilante.)
Image °_° Image ImageImage Le complot du chou rouge en vérité violet....théorie du complot moldu.

Avatar de l’utilisateur
Slytherin
Lecteur assidu
Messages : 174
Inscription : 12 oct. 2011, 14:52
Je suis : Une sorcière
Mon pseudo Pottermore : YewChaser179
Mes informations Pottermore : Serpentard, baguette de 25 cm raisonnablement souple en bois de sycomore et crin de licorne.
Localisation : Pigfarts Pigfarts here I come...

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Slytherin »

Spoiler (cliquez pour révéler) :
 

Avatar de l’utilisateur
Pellopupuce
B.L.A.I.R.E.A.U de la Gazette
Messages : 881
Inscription : 16 août 2008, 12:32
Mon pseudo Pottermore : NoixWave31619
Localisation : dans l'impasse...

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Pellopupuce »

Luna Lupin a écrit :Dans le genre je m'incruste dans des riches villas, je lui préfère largement le film allemand The Edukators (Die Fetten Jahre sind vorbei)
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 56870.html

(Si vous voulez le regardez, ne regardez pas la bande annonce qui est beaucoup trop spoilante.)
Je plussoie tout ça: c'est un excellent film; et j'ajoute que Somewhere est un film lent mais intéressant puisque Coppola parle d'un homme pour une fois et ça change. D'autant que cet homme est un peu un Hank Moody sur les bords!
Arthur a écrit :Ça vous fait pas mal à la tête de glandouiller 24h/24?
OC a écrit :"Oui, l’histoire est merdique, mais la vache, qu’est ce que les effets spéciaux sont bons !", ça revient à dire "Bon, d’accord, quelqu’un vient de chier dans mon assiette, mais la sauce est bonne, non?"

Avatar de l’utilisateur
Luna Lupin
Sorcier Angoissé de Répondre aux Sujets
Messages : 1238
Inscription : 17 déc. 2007, 00:25
Je suis : Une sorcière
Mon pseudo Pottermore : chouettecle21045
Mes informations Pottermore : Serdaigle
Localisation : quelque part, mais je cherche encore où ou jusqu'où, la vie quoi
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Luna Lupin »

Faut dire que Daniel Brühl fait des bons choix de film en général. Leurs personnages sont attendrissant de naïveté/utopie, et même si leur réflexion est un peu rocambolesque au moins ils se remettent un peu plus en question que juste "Awwwwn, i want a chanel".
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 
. La B.O de the edukators est largement plus supportable (parfois mielleuse mais au moins ça casse pas les oreilles), les paysages varient d'avantage...
Evidemment the edukators, VO pour apprécier l'immersion dans un pays étranger (on regarde des films aussi pour voyager non?) Je l'avais vu en VO au ciné, je ne sais pas s'il était sorti en VF, mais apparemment il y a une VF pour les versions DVD et c'est moins sympa (surtout pour certaines expressions qui semblent mieux traduites dans les sous-titres, ou en tout cas les sous-titres sont moins gnan gnan que certaines paroles en VF).
Après, les acteurs sont bons dans the bling ring, mais j'ai un peu "un manque de quelque chose" dans ce qu'on nous raconte, et je ne sais pas quoi... ça m’étonnerais que je prenne le temps de le revoir (alors que j'ai vu au moins deux fois the virgin suicides).
Image °_° Image ImageImage Le complot du chou rouge en vérité violet....théorie du complot moldu.

Avatar de l’utilisateur
la loutre & la lampe
Amateur de la Gazette
Messages : 238
Inscription : 24 janv. 2011, 14:45
Localisation : 22 acacia avenue

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par la loutre & la lampe »

Slytherin a écrit :(ce qui me fait penser que je pourrais peut-être tenter Marie-Antoinette -histoire de me réconcilier aussi avec Dunst)
Marie-Antoinette est vraiment bien mais très plombant question moral. Il y a la même lenteur (pesanteur?) que dans les autres films de Sofia Coppola, malgré les scènes de fêtes. Et Kirsten Dunst est parfaite dedans (je suis fan, donc pas très objectif :mrgreen: ), mais si tu la veux pétillante, passe ton chemin, elle porte le poids du monde sur les épaules dans ce film, mais elle le joue super bien :D

Le seul reproche à Marie-Antoinette, c'est qu'on nous a bassiné avec les tournages au château de Versailles (et empêché de faire notre promenade sans pour autant nous permettre de voir miss Dunst de près en compensation) et puis finalement bah... ça pourrait être un autre château ou des décors de studio, on n'y verrait que du feu (et encore plus pour les extérieurs, il est où le hameau de Marie Antoinette ?)
A ce monde qui nous dit "gère !", j'oppose une voix légère et je dis : j'erre.

Avatar de l’utilisateur
Scab
Amateur de la Gazette
Messages : 296
Inscription : 03 juin 2013, 03:16
Je suis : Une sorcière
Mon pseudo Pottermore : DawnPotion15909
Mes informations Pottermore : Maison : Serpentard
Baguette : Ebène, 31.25 cm, Dragon

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Scab »

Je viens de revoir une deuxième fois Bilbo le Hobbit.
Dumbledore, high as fuck, planifie le cambriolage de Gringott à l'aide de 13 gobelins et d'un elfe de maison, qui d'ailleurs trouve un horcruxe sur sa route. Qu'est-ce qui est arrivé à JK Rowling ?!
I.N.Q.U.I.S.I.T.R.I.C.E. du CFLM
Imagehttp://www.scabocracy.com

Avatar de l’utilisateur
le mage amnésique
Auror Metallique
Auror Metallique
Messages : 4056
Inscription : 14 déc. 2003, 20:38
Localisation : A bord du Nostromo.
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par le mage amnésique »

:lol: :lol: :clap:
Ça me donnerait presque envie de le voir. Presque.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Gryff'Alexol
G.U.I.D.E. de la Gazette
Messages : 1676
Inscription : 19 juil. 2005, 18:21
Je suis : Un sorcier
Localisation : Pôle Nord
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Gryff'Alexol »

Pellopupuce a écrit :Iron Man 3
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 
Je sais que ton commentaire date, mais je passais par là. Je suis certes d'accord avec toi mais à quoi bon critiquer les blockbusters qui sont comme ça ? :wink: c'est fait et ce sera toujours souvent fait avec un scénario qui tient pas beaucoup, et on peut prédire les mêmes critiques pour les futurs blockbusters, y a qu'à faire un copier-coller de ton post à chaque fois (lol). Et puis Iron Man, ça reste avant tout Tony Stark. Ca n'a jamais été un justicier masqué, il a toujours été connu sous le nom de Tony Stark et donc ton "Tony Stark 1" tient pas, perso.
Ce genre de film, c'est avant tout pour divertir (et non cultiver...) les spectateurs, moi le premier :)

Avatar de l’utilisateur
Pellopupuce
B.L.A.I.R.E.A.U de la Gazette
Messages : 881
Inscription : 16 août 2008, 12:32
Mon pseudo Pottermore : NoixWave31619
Localisation : dans l'impasse...

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Pellopupuce »

Gryff'Alexol a écrit :Je sais que ton commentaire date, mais je passais par là. Je suis certes d'accord avec toi mais à quoi bon critiquer les blockbusters qui sont comme ça ? :wink: c'est fait et ce sera toujours souvent fait avec un scénario qui tient pas beaucoup, et on peut prédire les mêmes critiques pour les futurs blockbusters, y a qu'à faire un copier-coller de ton post à chaque fois (lol). Et puis Iron Man, ça reste avant tout Tony Stark. Ca n'a jamais été un justicier masqué, il a toujours été connu sous le nom de Tony Stark et donc ton "Tony Stark 1" tient pas, perso.
Ce genre de film, c'est avant tout pour divertir (et non cultiver...) les spectateurs, moi le premier :)
Je suis d'accord avec toi, c'est fait pour se divertir, mais vu le travail qu'a accompli Nolan avec sa trilogie Batman, je pensais que les adaptions de comics allaient remonter de niveau. Quand je dis Tony Stark 1, c'est pour souligner la présence relative des armures dans ce troisième opus: elles sont en panne!
Arthur a écrit :Ça vous fait pas mal à la tête de glandouiller 24h/24?
OC a écrit :"Oui, l’histoire est merdique, mais la vache, qu’est ce que les effets spéciaux sont bons !", ça revient à dire "Bon, d’accord, quelqu’un vient de chier dans mon assiette, mais la sauce est bonne, non?"

Avatar de l’utilisateur
Tappu Nottep
Auror
Auror
Messages : 2825
Inscription : 07 janv. 2010, 00:18
Je suis : Une sorcière
Localisation : in the Court of the Crimson King
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Tappu Nottep »

J'ai vu hier soir Room 237, le film sur Shining (il passe que dans très peu de salles, une seule à Lyon). En fait, ça n'a absolument rien d'un making-off : le documentaire est en gros composé d'interviews de fans du film qui en décortiquent un certain nombre de plans et d'éléments pour expliquer les théories qu'ils ont bâties à propos du sens de l’œuvre (parfois assez oufs : du style, Kubrick aurait caché des indices renvoyant à son implication dans le tournage par la NASA de fausses images de l'alunissage, et à la difficulté vécue d'avoir dû dissimuler cette vérité toute sa vie^^'). Je m'attendais à quelque chose de plus axé sur le problème de l'adaptation du roman par exemple, et c'est plutôt un bon point que le documentaire ne s'attarde guère là-dessus, car à mon avis ça n'est pas un débat plus intéressant que de savoir si Hitchcock n'a pas trop déformé le récit du livre dont il a tiré Psychose (je ne dis pas du tout ça eu égard à la qualité du livre, au contraire, je pense juste que ce sont deux visions distinctes, incompatibles).

Bien que la plupart des spécialistes qui parlent aient tendance à surinterpréter les symboles du film, à les traiter de manière trop thématique, comme renvoyant systématiquement à une signification (un peu comme si en histoire de l'art, on continuait à égrainer religieusement les figures allégoriques présentes dans toute peinture de Rubens, en espérant qu'ayant identifié, grossi et déchiffré chacune d'elles, elles nous apprennent quelque chose sur les intentions profondes de celui-ci), et à vouloir absolument en tirer une interprétation qui semble s'apparenter pour eux à une espèce de mystère révélé ("en fait, Shining, ça parle... roulement de tambours... du GENOCIDE !"), et qui finit presque par trivialiser le propos du documentaire, la plupart de leurs analyses formelles sont intéressantes. Il y a une tonne de trucs qu'on ne voit pas, même en ayant regardé le film plusieurs fois. Ce qui m'a le plus marquée, c'est ce qu'ils expliquent de l'utilisation de l'espace, de ces raccords entre les plans et les lieux du film, qui créent d'énormes incohérences subliminales (la fenêtre impossible, le motif du tapis aux hexagones qui s'inverse d'un plan à l'autre...) et contribuent à créer dans l'inconscient du spectateur cette sensation d'enfermement labyrinthique, par exemple, ou encore l'impossibilité qu'on a d'appréhender l'hôtel de manière globale, et ses différentes pièces et couloirs dans leur continuité.

Et les théories des intervenants, malgré leur caractère un peu excentrique, valent la peinent d'être entendues : ça devient un peu ridicule, dès que le critique commence à trop tirer certains détails du film vers sa thèse, mais ça montre en même temps à quel point ce film est riche dans sa composition, ses détails, complexe dans les multiples réseaux qu'il met en place entre tous les éléments qui le constituent (visuels, sonores), dans les figures qu'il exploite à la fois plastiquement et symboliquement (le labyrinthe, le miroir...) .

Entre autres, ils passent quelques extraits d'une projection, simultanée, du film en sens normal, et du film déroulé à l'envers (les deux images sont superposées) : c'est dingue, déjà, la façon dont ça rend visuellement (c'est dû à la composition très travaillée des plans), et aussi comme certaines scènes semblent prendre du sens, une fois mises en miroir l'une de l'autre. Et au total, ça ne m'étonne pas que des gens qui ont étudié le film pendant une grande partie de leur vie soient devenus légèrement timbrés. Par ailleurs, quand ça n'allait pas trop loin, l'idée que Shining explorerait la question du passé, de la façon dont le monde et la logique du rêve, donc de l'inconscient, trouvent des voies pour assimiler le passé, un passé qu'il paraîtrait parfois inconcevable de s'approprier (imaginaire d'un passé personnel mais aussi collectif, sur cette dernière hypothèse repose d'ailleurs l'une des thèses critiques exposées) ; aussi ce thème du "livre d'images", des visions, toutes les réflexions là-dessus étaient intéressantes, ouvrant autant de voies d'interprétation à une œuvre décidément fascinante.

Bref, c'est probablement plus dû au fait que ce film est génial qu'au documentaire à proprement parler (j'aurais préféré d'avantage d'analyses et moins d'extrapolations sur fond d'images d'archives de la seconde guerre mondiale), mais ça m'a encore convaincue que Shining est une tuerie à tiroirs qui défie la compréhension, et donné envie de le revoir, encore.

Par contre, Lloyd le barman me fait toujours autant flipper, avec son éclairage par en dessous ! :chien:
Image
N.I.H.I.L.I.S.T.E. du CFLM

Répondre

Revenir à « Hors sujet »