J'me fais mon cinémaaa !

Forum dédié aux off-topics de BoOt et Lyn ainsi que d'autres personnes :o)
Avatar de l’utilisateur
Hawaii
Lecteur fanatique
Messages : 6129
Inscription : 12 sept. 2005, 17:09
Mon pseudo Pottermore : SangAuror
Mes informations Pottermore : Maison > Poufsouffle.
Baguette > 28,25cm, cèdre et crin de licorne.
Animal familier > Crapaud arlequin.
Localisation : À la petite cuillère.

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Hawaii »

little_Ln a écrit :In the Air, du réalisateur de Juno, Jason Reitman.
Pourquoi on cite toujours Juno? :scratch:

J'ai beau adoré ce film, j'ai pris une claque plus importante avec Thank You for Smoking...

Bon ok, la voix de Kimya Dawson dans Juno, c'est vraiment génialissime. :amour:

Sinon, je me tâte pour aller voir ce film: je supporte pas Clooney. Comme c'est dit dans American Dad, il sait faire que deux mimique: le visage triste, et le beau gosse. :evil:

Avatar de l’utilisateur
little_Ln
Gardienne de la Bibliothèque
Messages : 1630
Inscription : 29 juil. 2005, 18:16
Je suis : Une sorcière
Localisation : Berlin
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par little_Ln »

Parce que je n'ai pas vu Thank You for Smoking, peut-être ?
Si tu ne supportes pas la tête de Clooney, ne va pas voir le film, il est à l'écran 90% du temps ^^
B.O.N.N.E C.O.P.I.N.E du CFLM

Avatar de l’utilisateur
Tappu Nottep
Auror
Auror
Messages : 2825
Inscription : 07 janv. 2010, 00:18
Je suis : Une sorcière
Localisation : in the Court of the Crimson King
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Tappu Nottep »

Ce sont souvent les hommes qui n'aiment pas George Clooney, je me demande bien pourquoi.
J'hésite à aller voir In the air, sachant que je ne pas du tout :scratch: aimé Juno (je sais je vais faire hurler tout le monde, mais j'ai des raisons, je peux me défendre ! :D ).
Image
N.I.H.I.L.I.S.T.E. du CFLM

Avatar de l’utilisateur
Hawaii
Lecteur fanatique
Messages : 6129
Inscription : 12 sept. 2005, 17:09
Mon pseudo Pottermore : SangAuror
Mes informations Pottermore : Maison > Poufsouffle.
Baguette > 28,25cm, cèdre et crin de licorne.
Animal familier > Crapaud arlequin.
Localisation : À la petite cuillère.

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Hawaii »

little_Ln a écrit :Parce que je n'ai pas vu Thank You for Smoking, peut-être ?
J'parle pas que de toi, j'te rassure, j'suis pas comme ça! :lol: :langue:

Mais ça me nervait d'entendre parler un peu partout de ce film avec la référence à Juno. Ya pô que ça, crotte de chèvre! (oui bon, ce réalisateur n'a pas fait 50 films non plus, mais crotte, hein!!) :lol: :mrgreen:

Mais même si tu dis que Clooney occupe 90% de l'écran, J'vais essayé d'aller le voir. Si ça ressemble à Thank You for Smoking, justement, ça peut être super plaisant. :D
Ce sont souvent les hommes qui n'aiment pas George Clooney, je me demande bien pourquoi.
Je suis un homme? :shock:

Avatar de l’utilisateur
little_Ln
Gardienne de la Bibliothèque
Messages : 1630
Inscription : 29 juil. 2005, 18:16
Je suis : Une sorcière
Localisation : Berlin
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par little_Ln »

Tappu Nottep a écrit :J'hésite à aller voir In the air, sachant que je ne pas du tout :scratch: aimé Juno (je sais je vais faire hurler tout le monde, mais j'ai des raisons, je peux me défendre ! :D ).
Et ce sont quoi, ces raisons ? :evil: ^^
Ce n'est pas vraiment le même style de film, donc le fait de ne pas avoir aimé l'un ne devrait pas t'empêcher d'apprécier l'autre, à mon avis.
Hawaii a écrit :
little_Ln a écrit :Parce que je n'ai pas vu Thank You for Smoking, peut-être ?
J'parle pas que de toi, j'te rassure, j'suis pas comme ça! :lol: :langue:

Mais ça me nervait d'entendre parler un peu partout de ce film avec la référence à Juno. Ya pô que ça, crotte de chèvre! (oui bon, ce réalisateur n'a pas fait 50 films non plus, mais crotte, hein!!) :lol: :mrgreen:
Ce que je veux dire c'est que sûrement plus de personnes ont vu (et aimé) Juno que Thank You for Smoking, comme moi, donc pour faire la promo du film, c'était sans doute plus simple de faire la référence à Juno !
Hawaii a écrit :Je suis un homme? :shock:
Oh non, non, le représentant d'une espèce étrange et unique, sans doute, mais un homme, faut pas abuser !
B.O.N.N.E C.O.P.I.N.E du CFLM

Avatar de l’utilisateur
Pellopupuce
B.L.A.I.R.E.A.U de la Gazette
Messages : 881
Inscription : 16 août 2008, 12:32
Mon pseudo Pottermore : NoixWave31619
Localisation : dans l'impasse...

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Pellopupuce »

La princesse et la grenouille, Walt Disney
J'ai bien dormi! mais les mômes dans la salle se marraient donc je suppose qu'il est bien...
Arthur a écrit :Ça vous fait pas mal à la tête de glandouiller 24h/24?
OC a écrit :"Oui, l’histoire est merdique, mais la vache, qu’est ce que les effets spéciaux sont bons !", ça revient à dire "Bon, d’accord, quelqu’un vient de chier dans mon assiette, mais la sauce est bonne, non?"

Avatar de l’utilisateur
Hawaii
Lecteur fanatique
Messages : 6129
Inscription : 12 sept. 2005, 17:09
Mon pseudo Pottermore : SangAuror
Mes informations Pottermore : Maison > Poufsouffle.
Baguette > 28,25cm, cèdre et crin de licorne.
Animal familier > Crapaud arlequin.
Localisation : À la petite cuillère.

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Hawaii »


Avatar de l’utilisateur
Tappu Nottep
Auror
Auror
Messages : 2825
Inscription : 07 janv. 2010, 00:18
Je suis : Une sorcière
Localisation : in the Court of the Crimson King
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Tappu Nottep »

little_Ln a écrit :
Tappu Nottep a écrit :J'hésite à aller voir In the air, sachant que je ne pas du tout :scratch: aimé Juno (je sais je vais faire hurler tout le monde, mais j'ai des raisons, je peux me défendre ! :D ).
Et ce sont quoi, ces raisons ? :evil: ^^
:? Je le savais, c'est pourquoi j'ai appelé mon avocat (on sait jamais). Je sais que mon avis n'est pas très fair-play car focalisé sur quelques aspects du film que j'ai peut-être un peu trop intellectualisés. Et puis : "Des goûts et des couleurs..."

Sans rire, je sais que beaucoup de gens aiment ce film, et c'est sûrement qu'il a des qualités. Perso ça n'est pas trop passé : le film est sympa, léger... mais justement trop léger, comme si le réalisateur voulait absolument que son film ait l'air "cool".

Mais je trouve qu'il est complètement asceptisé ; ça participe sans doute du côté léger et insouciant qu'on apprécie chez lui, mais du coup ça ne m'a pas convaincue. Le caractère spontané et décidé de l'héroïne, sur lequel repose une bonne partie du charme du film, est délicieux, je l'aurais trouvé touchant dans d'autres circonstances, ici ça m'apparait comme un manque de sincérité (de la part du scénario) envers la situation à laquelle la jeune fille est confrontée. Par rapport à cette histoire de grossesse, on voit Juno faire preuve d'une incroyable indépendance d'esprit, invraisemblable même. Mais jamais le film ne s'arrête sur la réelle gravité de la situation, sur le problème du choix de garder ou non son enfant, et sur les déterminations qui ont pu pousser l'héroïne à prendre cette décision. Et ce qui est présenté comme un modèle de courage et de libre arbitre, je l'ai inévitablement perçu comme un caprice de gamine. On voit Juno arborer son gros ventre dans les couloirs du lycée (certes, c'est marrant), elle dit juste à la fin à son copain qu'il est le seul à ne pas la regarder comme un phénomène, mais le problème du regard des autres dans une telle situation, de la pression sociale, est presque occulté. Sans compter l'aspect médical : à part l'épisode de la galette dans l'urne (poilant ceci dit), les symptômes de la grossesse sont complètement laissés de côté. Or attendre un bébé quand on a l'âge et la carrure de Juno, ça fait des dégâts, y compris sur le plan émotionnel : là elle vit sa vie comme si de rien était.
Bref, je trouve qu'il aurait été plus juste de s'attarder sur d'éventuels obstacles aux décisions de l'héroïne : réaction des parents, prise de conscience du regard des autres, et bien sûr : perte de l'innocence. En fait, c'est une des choses qui me dérangent le plus dans ce film, je n'ai pas l'impression que Juno sorte réellement transformée de ce qu'elle vit. Elle reste insouciante, et quand elle a accouché, elle ne devient pas mère, elle redevient enfant (ou ado disons).
(quand je relis cette phrase, je me dis que c'est pas forcément négatif, ça peut même être un aspect intéressant du film, à creuser donc :roll: )
Enfin voilà, selon moi, l'attitude de Juno n'est possible que parce qu'on est dans un monde bariolé où tout le monde est sympa et où l'on peut être mère à 16 ans sans se soucier des conséquences. Le seul problème étant de trouver le couple adéquat pour accueillir l'enfant. Et à la limite, j'ai bien aimé le personnage du futur-père, pas à l'aise dans son rôle, immature : les moments avec Juno sont assez forts (le côté miroir inversé), mais son manque de détermination en fait aussi un personnage plus juste, et moins artificiel. Au fond, Juno est comme un conte de fées : vous me direz que ça pose pas de problème, mais... de la part d'un réalisateur qui se présente comme le contre-pied d'Hollywood, ça me laisse un peu sceptique.

D'ailleurs, ce film se réclame de ses côtés marginaux, mais je le trouve somme toute assez conformiste : le schéma scénaristique n'est pas très original, la façon de tourner non plus. L'héroïne, très mignonne, reste malgré tout dans les normes, les personnages ne sont pas si originaux que ça : on prend des ados, on leur donne deux ou trois caractéristiques hors du commqu'ils "assument", et pouf ! on a de petits américains déjantés et libérés, pas comme le troupeau bêlant qui attend de faire curer l'utérus et de prendre la pilule avant d'aller au centre commercial comme tout le monde. Restent les situations cocasses, l'humour, le style vestimentaire, quelques répliques du style "j'espérais qu'elle se droguait", la musique... le tout restant très sage. Bref, ça a beau être du cinéma indépendant, je trouve qu'on sent l'artifice et la recette du succès (néo-grunge, femme-enfant, humour "déjanté", chansons à la guitare et à la mode...). Dans le genre, j'ai préféré Little Miss Sunshine, qui avait le mérite d'aller plus loin dans la démence profonde.
Voili voilou, j'ai dit à peu près l'essentiel de mes raisons.
Ceci dit je vais ptêtre aller voir In the air, en toute bonne foi.

Par contre j'ai enfin vu Tetro (dont certains ont parlé) et j'ai beaucoup aimé !
Image
N.I.H.I.L.I.S.T.E. du CFLM

Avatar de l’utilisateur
Barthemius
Lecteur fanatique
Messages : 2259
Inscription : 26 janv. 2010, 23:42
Je suis : Un sorcier
Mes informations Pottermore : Poufsouffle
Localisation : Dans son bureau du D.R.I.N.G
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Barthemius »

Dans ma lente et progressive découverte des différentes facettes de ce forum, j'arrive encore un peu sur le tas dans ce topic, et là je tombe sur l'argumentaire déployé par TapNot...
Après avoir vu ce film, j'ai éprouvé un sentiment étrange, sur lequel je n'arrivais pas à mettre de mots... Tappu vient d'y parvenir avec brio... :)
je pense ne rien avoir à ajouter sur ce film... Si ce n'est que cette légèreté etc dénoncée plus haut est peut-être ce qui fait la saveur (le succes?) de ce film, car on ne s'y attends pas vraiment... Voili voilou je ne sais pas si j'aurais beaucoup l'occasion de causer sur ce topic, car ma fréquentation des salles obscures est assez sporadique, et je n'ai pas de télé (oui je survis), mais je me devais d'apporter mon soutien à ce point de vue lol
Image
Gazetteur le plus vert de la St Patrick & Recrue de l'Année 2010

Avatar de l’utilisateur
Hawaii
Lecteur fanatique
Messages : 6129
Inscription : 12 sept. 2005, 17:09
Mon pseudo Pottermore : SangAuror
Mes informations Pottermore : Maison > Poufsouffle.
Baguette > 28,25cm, cèdre et crin de licorne.
Animal familier > Crapaud arlequin.
Localisation : À la petite cuillère.

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Hawaii »

J'aime cette argumentation, mais selon moi ce qui fait la force du film c'est bien ce sur quoi tu as mis le doigt: ce film n'est pas un drame social, malgré des événements qui seraient réellement effrayant dans la réalité, on tombe pas dans "l'horreur de la grossesse quand on a que 16 ans", sujet si cher à tant de personne bien-pensante aux USA...

Pour sûr, c'est pas vraiment réaliste, mais quand on regarde une fiction, faut parfois s'attendre à une fiction, justement. C'est un peu du rêve de pas se faire engueuler par ses parents quand, à cet age, on fait ce genre de boulette; c'est un peu du rêve que le type qui occupe nos pensées soit lui aussi amoureux, malgré les autres, malgré le polichinelle, etc.; c'est un peu du rêve de déplacé un salon entier ou de remplir une boîte aux lettres de tic-tac... Mais c'est ça qui fait du bien, voir un sujet qui aurait facilement pue tomber dans la démence, l'angoisse et l'horreur être traiter avec autant de légèrement tout en gardant bien à l'esprit que ce n'est non plus tout rose.

De là à dire que c'est un nouveau conte de fée... A voir. J'ai pas trouvé du tout, même si la romance m'avait énormément plu à l'époque. Et toujours maintenant, parce que c'est meugnon... :D

Quant aux personnages, je trouve un peu facile de taper sur des "icônes" (ou stéréotypes, si tu préfères) d'ados: ok ils ne sont peut-être pas dans le même moule que "le troupeau", mais ils en forment également un, et c'est pas un secret, il me semble. Trop simple de critiquer parce que le film a eu du succès, oui, ça se sent qu'il a été travailler pour convenir au plus grand nombre de public, oui il se la joue différent en cherchant des sujet plus "paria-cool", mais c'est aussi ça qui fait que c'est un bon film... On prend un sujet intéressant, des personnages un peu barrés mais que l'on peut connaitre ou reconnaitre,et l'on fait une histoire avec du caractère sans pour autant frapper trop violemment, parce que c'est pas toujours ce que l'on demande à un film. Celui-ci, il est fait pour se détendre, pour apprécier de belles images, de belles musiques, et une histoire peut-être légèrement décalée, ouaip. Mais personnellement, cette manière de raconter me parlera toujours plus que "Jennifer rencontre Ben au motel du luxe" ou "le mec et la fille se détestent mais on sait qu'à la fin du film ils sont ensemble". :langue:

On peut pas plaire à tout le monde, mais je trouve que ce film s'y attèle avec brio, sans pour autant tomber dans la niaiserie hollywoodienne, justement.

Vala pour mon point de vue. ;)

Avatar de l’utilisateur
madouillon
Lecteur assidu
Messages : 110
Inscription : 14 janv. 2008, 21:37

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par madouillon »

je l'ai vu ya pas longtemps et me suis demandée pourquoi on me l'avait pas conseillé avant...j'ai adoré si bien que je viens de me l'acheter en dvd!!j'ai aimé sa fraîcheur et le jeu de l'actrice qui incarne juno était fantastique et très vrai selon moi et perso j'ai bien pleuré à la fin quand elle dit
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 
savoir rire c'est essentiel, c'est la vraie clé de l'amour..."michael" avec john travolta

Avatar de l’utilisateur
Tappu Nottep
Auror
Auror
Messages : 2825
Inscription : 07 janv. 2010, 00:18
Je suis : Une sorcière
Localisation : in the Court of the Crimson King
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Tappu Nottep »

Hawaii a écrit :On peut pas plaire à tout le monde, mais je trouve que ce film s'y attèle avec brio, sans pour autant tomber dans la niaiserie hollywoodienne, justement.

Vala pour mon point de vue. ;)
Merci pour la réponse !
Tout ce que tu dis est juste, ça me fait relativiser mon point de vue, même si c'est difficile de revenir sur ses propres goûts. Mais attention j'ai pas dit qu'il fallait forcément traiter le sujet façon cas social qui donne envie de se pendre. Dans le genre, j'ai bien aimé The Snatcher de Stephen Frears, qui évoque un peu le même cas chez une famille nombreuse de prolos britanniques : c'est très marrant, mais un peu sordide, il est vrai.
Image
N.I.H.I.L.I.S.T.E. du CFLM

Avatar de l’utilisateur
Viviane
Maugrey de la Gazette
Maugrey de la Gazette
Messages : 3769
Inscription : 28 déc. 2005, 16:33
Localisation : 92

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Viviane »

En tout cas merci pour ta critique qui est très construite.

Hier séance DVD en famille avec au programme Harry Potter et le prince de sang mêlé. Je l'avais vu en VO le jour de la sortie, vu la qualité du film je me suis dispensée de l'achat du DVD et je l'ai emprunté.
En 18 minutes, mon mari ronflait paisiblement devant. Au bout d'une heure de film, il s'est réveillé, pour grogner "c'est nul je vais au lit".
Mon fils a répété 15 fois des "mais c'est dans le livre, ça ?" "mais ça va commencer ?" "mais il n'y a que des histoires de cœur ?" "mais il y a de la magie ?" mais il m'a tenu compagnie jusqu'au bout pour conclure que c'était nul.
En le revoyant, je l'ai trouvé encore pire qu'au cinéma. Pas très rassurant pour le 7 ça !
la Dame du Lac
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse
Le blog d'Adam
Image

Avatar de l’utilisateur
Nam
B.C.B.G. de la Gazette
Messages : 1786
Inscription : 05 août 2005, 20:36

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Nam »

Bon, dernier film vu cet aprem avec ben*... Invictus... il claque du barreau (même si j'ai préféré Le Concert et que Matt Damon est moche). Je l'ai vu en VF, j'aurai préféré en VO. Bref, histoire simple mais efficace parce que c'est l'histoire d'une victoire, une vraie et bien que le film soit un peu trop centré sur Mandela des fois il passe comme une lettre à la poste selon moi... Bref, je ne me suis pas ennuyée, les interprètes sont superbes qui plus est. Vala vala : D
Dernière modification par Nam le 12 févr. 2010, 19:23, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Marion Crane
B.L.A.I.R.E.A.U de la Gazette
Messages : 890
Inscription : 18 juil. 2009, 15:15
Localisation : en train de jouer à Phoenix Wright.
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Marion Crane »

Invictus : magnifique, je n'ai pas été déçue le moins du monde (je le suis rarement, avec Eastwood, de toute façon :mrgreen:). Il y a tout ce que j'attendais : une BO superbe, de belles images, de l'émotion, quelques touches d'humour, et Mandela bien sûr :D.
C'est très bien filmé, le rythme ne retombe pas et tout est bien dosé : pour preuve, je n'ai pas vu passer les 20 minutes de match de rugby de la fin, et pourtant je suis tout sauf une fan de sport.
Seul point noir : j'aurais préféré voir la VO. Mais bon, you can't always get what you want...

La Princesse et la Grenouille : oui, Disney c'est le mal, n'empêche que leurs dessins animés roxxent du ponay, quand même. Bon, l'humour laisse parfois un peu à désirer mais l'histoire est traitée de façon originale, les personnages sont sympatoches (surtout le sorcier vaudou :yeux:) et, bien que je ne sois vraiment pas une pro en ce domaine, je pense pouvoir affirmer sans trop m'avancer que l'animation est très bien faite.
Le plus gros avantage de ce dessin animé reste sa BO : jazz, blues, saxo, trompette, c'est beauw :yeux:.
... Ha, et y'a le Bayou aussi :D.
C.Y.N.I.Q.U.E. du CFLM
Image
Penny Royaltea a écrit :Marion Corleone, l’impératrice du mal en personne.

Répondre

Revenir à « Hors sujet »