J'me fais mon cinémaaa !

Forum dédié aux off-topics de BoOt et Lyn ainsi que d'autres personnes :o)
Avatar de l’utilisateur
Sly
Lecteur fanatique
Messages : 2020
Inscription : 15 août 2005, 15:52
Skype : slyyyth
Je suis : Une sorcière
Localisation : Là où la marque m'appellera.

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Sly »

Phénomènes Paranormaux - film 2009 avec Mila Jovovich.

Ce film là me fout encore des frissons, d'autant plus qu'ils l'ont tourné comme un documentaire avec reconstitution et vrais séquences et tout.
Bref, à la fin tu te dis "######, imagine c'est vraiment vrai..."
A.F.R.I.C.A.N. Q.U.E.E.N. du CFLM

Avatar de l’utilisateur
Tappu Nottep
Auror
Auror
Messages : 2825
Inscription : 07 janv. 2010, 00:18
Je suis : Une sorcière
Localisation : in the Court of the Crimson King
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Tappu Nottep »

Merci pour ces conseils ! Je vais regarder ça lors de ma prochaine soirée Verveine-frissons :mrgreen:

Je suis allée voir Florence Foster Jenkins (un des rares films potables projetés dans le cinéma du trou normand où je suis en vacs^^'), de Stephen Frears avec Meryl Streep et Hugh Grant. Et puis le mec qui joue Howard, l'ingénieur salace de TBBT (ça fait bizarre au début :lol: ).
Le pitch était sympa puisque c'est l'histoire d'une héritière new-yorkaise super riche qui chante super mal sans le savoir, et que son mari essaie de préserver tant bien que mal de la critique et des huées. Ca se laisse regarder, mais ça m'a aussi paru très très sage, notamment au niveau du comique et de la satire sociale. Comme si Stephen Frears avait un peu le cul entre deux chaises, entre le ridicule assez fantasque du personnage de Meryl Streep, qui provoque des scènes risibles (avec de vrais numéros d'acteurs, faut le reconnaître), et l'émotion qui est censée l'emporter au bout du compte. A mon avis, il a un peu forcé sur le mélodrame et la mise en scène pour susciter l'empathie avec le personnage. Enfin bon^^. Mes parents ont plutôt kiffé, moi couci-couça.
Par contre, c'est peut-être la gérontophile en moi qui parle, mais j'ai trouvé que Hugh Grant crevait l'écran :amour: .

Sinon, dans les trucs que j'ai regardés dernièrement, je retiens Viva la liberta, une comédie politique italienne vraiment cool.
Le scénario en deux mots : Menacé de dépression carabinée, le chef du principal parti d'opposition déserte la vie publique sur un coup de tête, peu avant des élections. Il rejoint incognito son ancien amour à Paris et renoue avec sa passion pour le cinéma. Pendant ce temps, c'est la grosse panique pour le chef de comm de son parti, qui le fait remplacer subrepticement par son frère jumeau, un professeur de philosophie avec de sérieux antécédents psychiatriques (le premier qui dit "pléonasme" se réveille demain dans son lit avec une tête de cheval :lol: ). Et bien qu'il n'en fasse qu'à sa tête, ce dernier redonne du souffle et de la popularité au discours du parti (genre il récite un poème de Brecht pendant un meeting et c'est la folie). Ca tient plutôt de la fable évidemment, mais c'est vraiment drôle et souvent très bien senti. Je conseille vivement ! :D

Dernier truc et après j'arrête : Est-ce qu'il y en a qui ont vu Ave Cesar des frères Coen ?
Je sais bien que c'est pas un chef d'oeuvre, mais le passage du groupe d'études marxistes m'a fait mourir de rire :lol: .
Image
N.I.H.I.L.I.S.T.E. du CFLM

Avatar de l’utilisateur
Mîrmegil
Ⓐdmin
Messages : 1948
Inscription : 19 oct. 2005, 15:08
Localisation : Dans les tuyaux

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Mîrmegil »

Tu as vu Marguerite avec Frot l'an dernier ? C'est inspiré sur Foster Jenkins mais avec un rythme plus enlevé et sûrement un peu moins sage.
Image

Avatar de l’utilisateur
Tappu Nottep
Auror
Auror
Messages : 2825
Inscription : 07 janv. 2010, 00:18
Je suis : Une sorcière
Localisation : in the Court of the Crimson King
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Tappu Nottep »

Non je ne l'ai pas vu ! Mais je le regarderai peut-être alors, pour comparer ^^.
Image
N.I.H.I.L.I.S.T.E. du CFLM

Avatar de l’utilisateur
le mage amnésique
Auror Metallique
Auror Metallique
Messages : 4056
Inscription : 14 déc. 2003, 20:38
Localisation : A bord du Nostromo.
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par le mage amnésique »

Pléonasme !

Danger est mon deuxième prénom.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Pellopupuce
B.L.A.I.R.E.A.U de la Gazette
Messages : 881
Inscription : 16 août 2008, 12:32
Mon pseudo Pottermore : NoixWave31619
Localisation : dans l'impasse...

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Pellopupuce »

Tappu Nottep a écrit : Dernier truc et après j'arrête : Est-ce qu'il y en a qui ont vu Ave Cesar des frères Coen ?
Je sais bien que c'est pas un chef d'oeuvre, mais le passage du groupe d'études marxistes m'a fait mourir de rire :lol: .
Ouaip j'ai vu! Et pas aimé... Les Coen ont le syndrome Burton: il ne se renouvellent pas, restent dans leurs zones de confort et finissent par en être radotant! Enfin c'est mon point de vu! Je pense que ce film se voulait comme une satyre sociale des Etats-Unis d'Amérique d'une certaine époque, et que ça finit en film ne reposant que sur son casting: chez les Coen Bro on ne sait plus faire de films, mais heureusement on a des copains!
Sur cette fameuse scène, même si en effet elle peut sembler savoureuse, elle est juste mal faite puisque tout en se moquant ouvertement de la pensée opposée, elle ridiculise aussi les communistes (sinon le communisme d'ailleurs) tant et si bien qu'on ne sait plus trop sur quel pied danser, ni que penser, ni encore moins ce que pensent les réalisateurs et finalement quel est leur propos à eux, quel est leur message... "L'überliberalisme c'est mal mais comme on doit vendre notre film dans le pays qui en est la tête-de-pont on va égratigner l'autre camp aussi histoire de faire avaler la pastille"?.

Enfin, pour être vraiment objectif, mon point de vu est forcément biaisé car il se trouve que je fréquente amicalement - ok pas tous - et assidument(comprenez: je ne suis pas encarté et ne me sens pas visé par la susmentionnée "satyre") depuis de nombreuses années des communistes(toutes tendances: marxistes, léninistes, duclosistes- si si...-, et même des staliniens et à une occasion au moins un maoïste): j'en ai soupé,
1/ de leur discours devenu réactionnaire à force de temps(les rouges, cocos ou bourgognes, ça se bonifie un certains temps, après ça vire!); d'autant que les potes insortables faut les assumer en soirées, quand ils se lancent dans l'apologie de la Révolution culturelle ou le panégyrique "d'humanistes" soviétiques-citation sur demande par MP ;
2/ des critiques(et donc satyres) dont ils font l'objet puisque ce n'est jamais renouvelé et donc devenu facile, or, chez moi, on ne tire pas sur les corbillards, transporteraient-ils des enfoirés de première; ce que font allègrement les frères Coen.
Ce n'est ni drôle, ni élégant, et vu l'état de la pensée et des acteurs du communisme aujourd'hui c'est, cinématographiquement parlant, tout, sauf de l'avant garde!

Sinon j'ai vu Time lapse: rien de bien notable...
Arthur a écrit :Ça vous fait pas mal à la tête de glandouiller 24h/24?
OC a écrit :"Oui, l’histoire est merdique, mais la vache, qu’est ce que les effets spéciaux sont bons !", ça revient à dire "Bon, d’accord, quelqu’un vient de chier dans mon assiette, mais la sauce est bonne, non?"

Avatar de l’utilisateur
Tappu Nottep
Auror
Auror
Messages : 2825
Inscription : 07 janv. 2010, 00:18
Je suis : Une sorcière
Localisation : in the Court of the Crimson King
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Tappu Nottep »

le mage amnésique a écrit :Pléonasme !

Danger est mon deuxième prénom.
:lol: azy tu m'cherches.
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 
Pellopupuce a écrit : Sur cette fameuse scène, même si en effet elle peut sembler savoureuse, elle est juste mal faite puisque tout en se moquant ouvertement de la pensée opposée, elle ridiculise aussi les communistes (sinon le communisme d'ailleurs) tant et si bien qu'on ne sait plus trop sur quel pied danser, ni que penser, ni encore moins ce que pensent les réalisateurs et finalement quel est leur propos à eux, quel est leur message... "L'überliberalisme c'est mal mais comme on doit vendre notre film dans le pays qui en est la tête-de-pont on va égratigner l'autre camp aussi histoire de faire avaler la pastille"?.
Ben... Ouais, il me semblait évident que c'était toute la séquence du groupe d'étude qui était tournée en dérision :lol: . A mon avis c'est surtout un mélange de parodie et d'humour décalé (avec le perso de Clooney qui se retrouve totalement largué), il faut pas trop chercher de positionnement et encore moins de "message" de la part des réalisateurs^^'. Justement je l'ai vu avec un pote marxiste, or de l'évocation du "compte-rendu de la séance précédente" aux sandwiches au concombre en passant par le speech de Marcuse, ça nous a vraiment fait rire :lol: . La discussion entre les différentes autorités ecclésiastiques sur la double nature du Christ était drôle aussi.

Sinon je suis d'accord que le film cède à la facilité, qu'il n'est somme toute qu'un ensemble de tableaux et tient beaucoup par son casting^^.
Image
N.I.H.I.L.I.S.T.E. du CFLM

Avatar de l’utilisateur
Hawaii
Lecteur fanatique
Messages : 6129
Inscription : 12 sept. 2005, 17:09
Mon pseudo Pottermore : SangAuror
Mes informations Pottermore : Maison > Poufsouffle.
Baguette > 28,25cm, cèdre et crin de licorne.
Animal familier > Crapaud arlequin.
Localisation : À la petite cuillère.

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Hawaii »

J'ai accompagné une amie voir Suicid Squad...

Comment dire...
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 

Avatar de l’utilisateur
Pellopupuce
B.L.A.I.R.E.A.U de la Gazette
Messages : 881
Inscription : 16 août 2008, 12:32
Mon pseudo Pottermore : NoixWave31619
Localisation : dans l'impasse...

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Pellopupuce »

Suicide squad de David Ayer, avec trop de gens.
Superman étant
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 
on décide de faire appel aux super vilains en cas d'attaque.
Trop, vraiment trop dans ce film. N'y aller pas pour voir le joker vous seriez déçus. Moi j'allais voir Harley Quinn ça me sauve le film... pour 30 secondes. Il faut vraiment que DC revoit ses exigences en termes de scénario, d'intrigue et de réalisation.

Bonnes toiles à toutes et à tous.
Arthur a écrit :Ça vous fait pas mal à la tête de glandouiller 24h/24?
OC a écrit :"Oui, l’histoire est merdique, mais la vache, qu’est ce que les effets spéciaux sont bons !", ça revient à dire "Bon, d’accord, quelqu’un vient de chier dans mon assiette, mais la sauce est bonne, non?"

Avatar de l’utilisateur
Pellopupuce
B.L.A.I.R.E.A.U de la Gazette
Messages : 881
Inscription : 16 août 2008, 12:32
Mon pseudo Pottermore : NoixWave31619
Localisation : dans l'impasse...

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Pellopupuce »

Mechanic: Resurrection de Denis Gansel, avec J.Statham, J.Alba, T.L.Jones.
Un monsieur qui voulait vivre tranquillement sa retraite au Brésil est obligé de fuir et de recommencer son ancien travail.

"C'est décidé on va au cinéma! On a rien vu depuis le DC tout pourri!"
"Bon mais on va voir quoi?"
"Euh ... y a pas grand chose en ce moment"
Et là c'est le drame puisque je me suis fait tirer par la manche pour aller voir le dernier Statham, en me disant que la présence d'Alba et de Jones ferait passer la pilule. Résultat des courses: un début affligeant, une fin téléphonée et un milieu tellement captivant que j'ai dormi au moins une demie heure!
Finalement une question: Pourquoi?
Denis Gansel c'est le type qui a fait La vague et Nous sommes la nuit! Pourquoi il part dans un truc de cet acabit? C'est une grande déception! Heureusement que j'ai pas payé ma place!
Bonnes toiles à toutes et à tous.
Arthur a écrit :Ça vous fait pas mal à la tête de glandouiller 24h/24?
OC a écrit :"Oui, l’histoire est merdique, mais la vache, qu’est ce que les effets spéciaux sont bons !", ça revient à dire "Bon, d’accord, quelqu’un vient de chier dans mon assiette, mais la sauce est bonne, non?"

Avatar de l’utilisateur
Pellopupuce
B.L.A.I.R.E.A.U de la Gazette
Messages : 881
Inscription : 16 août 2008, 12:32
Mon pseudo Pottermore : NoixWave31619
Localisation : dans l'impasse...

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Pellopupuce »

Dr Strange de Marvel!
Mouais bof... bof tout court en fait! Du rien plein d'image à la Inception... autant revoir Inception, voir faire autre chose!
Inferno d'après Dan Brown.
Après lecture je m'étais dit que si l'adaptation était fidèle, le film serait fouilli, et c'est une réussite du genre. Des flashback à la pelle, des images floues, et globalement une intrigue générale et une fin changée: pas de quoi se relevé la nuit; un film dans la droite ligne de la série donc.
Mademoiselle
Enfin un beau film, qui prend son temps dans ses plans et pour développer son intrigue. Jamais redondant malgré un découpage dévoilant deux cotés différends d'une même scène. Il y a des scènes pas franchement tout public, mais c'est aussi un film sur la découverte, la révélation, l'honneteté, et bien entendu l'Amour. Un très bon moment, bien servit par tous les interprètes, avec une musique et une photographie sublimes. Par le réalisateur de Old boy, mais d'un genre totalement différend.

Bonnes toiles à toutes et à tous.

PS: qui est allé voir Les animaux fantastiques?
Arthur a écrit :Ça vous fait pas mal à la tête de glandouiller 24h/24?
OC a écrit :"Oui, l’histoire est merdique, mais la vache, qu’est ce que les effets spéciaux sont bons !", ça revient à dire "Bon, d’accord, quelqu’un vient de chier dans mon assiette, mais la sauce est bonne, non?"

Avatar de l’utilisateur
Tappu Nottep
Auror
Auror
Messages : 2825
Inscription : 07 janv. 2010, 00:18
Je suis : Une sorcière
Localisation : in the Court of the Crimson King
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Tappu Nottep »

Pellopupuce a écrit : PS: qui est allé voir Les animaux fantastiques?
Va voir par ici^^ : http://forum.gazette-du-sorcier.me/view ... 91#p887083


C'est un peu ancien mais j'ai vu quelques films au cinéma ces derniers temps :

- Poesia sin fin : le dernier film en date d'Alejandro Jodorowsky, qui revient sur ses débuts en tant que jeune poète exalté à Santiago. Comme dans le précédent, il est très émouvant de voir le regard du réalisateur sur sa jeunesse. Il intervient même plusieurs fois pour parler à son "moi" passé (notamment dans la dernière scène qui est vraiment touchante). Et sinon, c'est un film imaginatif, qui déborde d'idées visuelles, de vie et de fantaisie. Pas mal d'autodérision aussi, dans la manière de présenter l'avant-garde artistique et sa vie de bohème (mention spéciale à la poétesse Stella Diaz, complètement barge :lol: ). Je suis un peu tombée amoureuse du fils de Jodo, qui l'incarne dans sa vingtaine^^. Il faut accepter de faire un pas dans la folie pour apprécier ce film, mais je l'adore. Par ailleurs, je le conseillerais à ceux qui auraient envie de découvrir l'oeuvre de Jodo - car il est peut-être plus accessible que El Topo ou La montagne sacrée^^.
Bande annonce

- Juste la fin du monde : Je connais assez peu Xavier Dolan, mais ce que j'avais vu de lui jusqu'ici m'avait plutôt plu. Par contre, je n'ai pas du tout accroché à ce huis-clos familial, qui m'a semblé inutilement hystérique, et un peu creux. Le texte doit bien fonctionner au théâtre, mais au cinéma tout m'a paru insoutenable, malgré certaines scènes très esthétiques. En fait j'ai eu l'impression que les enjeux étaient posés en quelques minutes, qu'on comprenait très vite la place de chaque perso, ses relations avec le reste de la famille (genre la belle soeur, jouée par Marion Cotillard, effacée, manquant d'assurance mais sensible et clairvoyante vis-à-vis du personnage principal) ; les noeuds et conflits latents - qui ne manquent pas d'exploser tout au long du film - m'ont semblé patents dès le premier quart d'heure, quoique jamais expliqués par des éléments scénaristiques relevant de l'histoire des personnages. du coup j'ai eu l'impression que le film passait 1h30 à broder grossièrement, jusqu'à la nausée, autour d'un psycho-drame familial qui manquait de teneur. Les acteurs sont extrêmement pénibles, sauf Gaspard Ulliel qui est magnifique dans son émotion contenue. Mais je le préfère largement dans d'autres films, comme le Saint Laurent de Bonello où il était époustouflant !

Ca m'a un peu étonnée qu'on crie au chef-d'oeuvre, parce que je n'ai pas du tout été embarquée dans l'émotion et que je trouve ça raté. Cela dit je trouve ça tout aussi idiot de basher le réalisateur. Il est jeune, il expérimente, il essaie des trucs ; on a le droit de se planter^^.

- Captain Fantastic : Film très "feel-good", et bien bien dans la mouvance des films primés au festival de Sundance (genre Little Miss Sunshine, Juno, etc.) : la cellule familiale un peu barrée, le mini road-trip avec des incidents rigolos, l'éloge de la différence, le propos subversif-mais-pas-trop... Autant dire que sur le papier ce film avait tout pour me déplaire :lol: .
... Et pourtant, j'ai bien aimé ! Viggo Mortensen est solaire, les enfants sont très attachants (pourtant j'ai souvent du mal avec les enfants au cinéma^^' [ok, pas qu'au cinéma :mrgreen: ]), on rigole vraiment de bon cœur à plusieurs reprises. Le père et son mode de vie anticapitaliste sont beaucoup plus proches des débuts de la philosophie américaine que du marxisme. On sent notamment l'inspiration prégnante du philosophe Henry David Thoreau : désobéissance civile, vie dans les bois, affirmation de l'individualité... Le point de vue adopté sur les choix des parents laisse suffisamment de place pour se poser quelques questions, mais en dernière instance on est poussé par la trame narrative, et par l'attachement éprouvé pour les personnages, particulièrement celui de Viggo Mortensen, à ne pas trop remettre en cause ce fonctionnement familial insolite, et à rester bienveillants vis-à-vis de ce Captain Fantastic - du moins le temps du film ! Pour moi c'est pas l'oeuvre du siècle, mais j'ai passé un très très agréable moment ! :D


Oh, et sinon je suis allée voir Idiocracylors d'une projection organisée dans la MJC de mon quartier (à l'occasion de la victoire de Trump aux élections^^'). Complètement loufoque mais hyper drôle ce film !
Image
N.I.H.I.L.I.S.T.E. du CFLM

Avatar de l’utilisateur
Viviane
Maugrey de la Gazette
Maugrey de la Gazette
Messages : 3769
Inscription : 28 déc. 2005, 16:33
Localisation : 92

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Viviane »

Tappu Nottep a écrit :
- Juste la fin du monde : Je connais assez peu Xavier Dolan, mais ce que j'avais vu de lui jusqu'ici m'avait plutôt plu. Par contre, je n'ai pas du tout accroché à ce huis-clos familial, qui m'a semblé inutilement hystérique, et un peu creux. Le texte doit bien fonctionner au théâtre, mais au cinéma tout m'a paru insoutenable, malgré certaines scènes très esthétiques. En fait j'ai eu l'impression que les enjeux étaient posés en quelques minutes, qu'on comprenait très vite la place de chaque perso, ses relations avec le reste de la famille (genre la belle soeur, jouée par Marion Cotillard, effacée, manquant d'assurance mais sensible et clairvoyante vis-à-vis du personnage principal) ; les noeuds et conflits latents - qui ne manquent pas d'exploser tout au long du film - m'ont semblé patents dès le premier quart d'heure, quoique jamais expliqués par des éléments scénaristiques relevant de l'histoire des personnages. du coup j'ai eu l'impression que le film passait 1h30 à broder grossièrement, jusqu'à la nausée, autour d'un psycho-drame familial qui manquait de teneur. Les acteurs sont extrêmement pénibles, sauf Gaspard Ulliel qui est magnifique dans son émotion contenue. Mais je le préfère largement dans d'autres films, comme le Saint Laurent de Bonello où il était époustouflant !

Ca m'a un peu étonnée qu'on crie au chef-d'oeuvre, parce que je n'ai pas du tout été embarquée dans l'émotion et que je trouve ça raté. Cela dit je trouve ça tout aussi idiot de basher le réalisateur. Il est jeune, il expérimente, il essaie des trucs ; on a le droit de se planter^^.
Salut !
Vu aussi, assez perplexe. Déjà c'est daté (ça fait quand même 15 ans qu'on ne meurt plus du SIDA) et on voit bien, hélas, que c'est du théâtre filmé.
Les acteurs n'ont pas vraiment l'âge des personnages pour la fratrie. Vincent Cassel est trop âgé et Léa Seydoux aussi. Pour une fois je la trouve pas trop insupportable.
Finalement, je n'ai pas très bien compris où le réalisateur voulait emmener le spectateur. Je te rejoins sur Gaspard Ulliel, très bien.
la Dame du Lac
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse
Le blog d'Adam
Image

Avatar de l’utilisateur
Pellopupuce
B.L.A.I.R.E.A.U de la Gazette
Messages : 881
Inscription : 16 août 2008, 12:32
Mon pseudo Pottermore : NoixWave31619
Localisation : dans l'impasse...

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Pellopupuce »

Rogue one
L'histoire est grosso modo le texte défilant du début de Star wars .
Un peu long à commencer, mais bien quand même. Pas de résumé de la situation au début et une fin comme il faut: une oeuvre entière donc ( un tout est ce qui est composé d'un début, d'un milieu et d'une fin). Toujours des incohérences (cf l'odieux conna**, même si il chipote un peu pour le coup) mais commencer à reprocher ça a l'univers SW seulement maintenant serait de la mauvaise foi.
J'ai passé un bon moment, c'est tout ce qu'on demande au film du 24/12!
Bonnes toiles à toutes et à tous.
Arthur a écrit :Ça vous fait pas mal à la tête de glandouiller 24h/24?
OC a écrit :"Oui, l’histoire est merdique, mais la vache, qu’est ce que les effets spéciaux sont bons !", ça revient à dire "Bon, d’accord, quelqu’un vient de chier dans mon assiette, mais la sauce est bonne, non?"

Avatar de l’utilisateur
Tappu Nottep
Auror
Auror
Messages : 2825
Inscription : 07 janv. 2010, 00:18
Je suis : Une sorcière
Localisation : in the Court of the Crimson King
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Tappu Nottep »

Logan : J'ai eu une très bonne surprise en allant voir ce film^^. Il réserve un traitement assez sombre au destin des X-Men.
Pour résumer un peu l'intrigue, les mutants ont quasiment tous disparu au début de l'histoire. Demeurent un Wolverine considérablement affaibli, alcoolique et dépressif, ainsi qu'un professeur Xavier (PatStew <3) qui a totalement perdu la maîtrise de ses pouvoirs et qu'on a confiné sous médocs dans une citerne. Leur préoccupation principale est de réunir suffisamment d'argent pour se payer un yacht et partir se dorer la pilule en croisière.
Je ne vais pas en révéler trop sur le scénario, mais ces deux-là vont être contraints par les méchants de l'histoire à fuir en voiture avec une toute jeune mutante, ultraviolente et mutique. Le récit prend la forme d'une course-poursuite désespérée, de la frontière américano-mexicaine à la frontière canadienne. Les scènes de baston sont plutôt brutales (tout le monde s'en prend plein la tronche), et les poursuites en bagnole ont des côtés Mad Max Fury Road^^. Alors que j'ai tendance à décrocher très vite devant les scènes d'actions, je ne me suis pas ennuyée. Le film m'a surtout marquée par son atmosphère, son parti pris bien pessimiste, et le fait qu'il se focalise sur la relation entre deux personnages emblématiques des X-Men : leur image est écornée, mais je trouve qu'ils n'en ressortent qu'avec plus de force. Le duo Hugh Jackman/Patrick Stewart est formidable.
Sinon, je ne sais pas si c'est pertinent, mais j'ai pensé à Impitoyable de Clint Eastwood qui défaisait les codes de l'héroïsme et du western. Je n'irais pas jusqu'à dire que Logan défait les codes des films de super-héros ; mais il a le mérite de sortir des sentiers battus et de faire honneur à la complexité du personnage de Wolverine.

Sinon j'ai vu Premier Contact de Denis Villeneuve et c'était chanmé !

C'est bien, ce message n'est pas du tout déséquilibré :lol: . J'ai pas trop le temps de développer sur Premier Contact dans l'immédiat, mais bien entendu il mérite qu'on s'y attarde (si vous voulez donner un avis ou en discuter n'hésitez pas).
Image
N.I.H.I.L.I.S.T.E. du CFLM

Répondre

Revenir à « Hors sujet »