J'me fais mon cinémaaa !

Forum dédié aux off-topics de BoOt et Lyn ainsi que d'autres personnes :o)
Avatar de l’utilisateur
Viviane
Maugrey de la Gazette
Maugrey de la Gazette
Messages : 3769
Inscription : 28 déc. 2005, 16:33
Localisation : 92

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Viviane »

Somewhere, de Sofia Coppola
Un premier plan de 3 4 minutes sur une Porsche qui tourne, toute seule dans un circuit en plein désert.
Un film sur la vacuité. Mon mari devrait s'endormir dans le premier quart d'heure, s'il ne dort pas à la fin il ira se pendre. Pas une franche comédie, donc, mais bien quand même. A déconseiller aux dépressifs.
la Dame du Lac
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse
Le blog d'Adam
Image

Avatar de l’utilisateur
Billiwig
Auror
Auror
Messages : 2643
Inscription : 11 juin 2008, 09:07
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : MistQuill5
Mes informations Pottermore : Poufsouffle
Localisation : Entre ici et ailleurs...

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Billiwig »

Les Émotifs Anonymes de J.P Améris avec Benoit Poelvoorde et Isabelle Carré
Jean-René tient une fabrique de chocolat et Angélique est chocolatière, ce sont tous deux de grands émotifs.
Leur passion pour le chocolat va les rapprocher. Mais la route est encore longue avant que l'un ou l'autre arrive a surmonter son manque de confiance en soi...

Un film mignon (c'est le premier mot qui me vient à l'esprit), pas déplaisant mais rien de nouveau sous les tropiques.
Il ne me laissera pas un souvenir impérissable !
A.R.M.E. B.I.O.L.O.G.I.Q.U.E du CFLMImage
Le serpent change de peau, non de nature - Proverbe persan

Avatar de l’utilisateur
Pellopupuce
B.L.A.I.R.E.A.U de la Gazette
Messages : 881
Inscription : 16 août 2008, 12:32
Mon pseudo Pottermore : NoixWave31619
Localisation : dans l'impasse...

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Pellopupuce »

Lola Black a écrit : En plus ça veut dire quoi la "facilité" pour toi ? Pour moi des dialogues faciles, ce sont des dialogues qu'un élève de CP aurait pu écrire (exemple : les dialogues d'Avatar).
Ou bien pour toi la facilité, c'est quand ça glisse tellement tout seul que tu ne vois pas le travail d'écriture et que tu en déduis donc qu'il n'y en a pas alors qu'au contraire le travail est là ? Auquel cas, la facilité est ici un compliment.
Un dialogue facile est une replique attendue, téléphonée à une telle mesure qu'on l'a vue arriver un quart d'heure avant son énoncé! Tu parles de CP, je dirai un truc qu'un maternel aurait copié/collé: c'est un peu le cas dans cette opposition Deneuve/Lucchini, copié/collé de Sego/Sarko et Medef/Cfdt. Au passage les dialogues d'Avatar sont peu ou prou les mêmes(copié/collé) que ceux de Pocahontas et de Danse avec les loups: ils sont faciles parce qu'on les a déjà entendu.
En non pour moi la facilité n'a rien à voir avec la fluidité de "quand ça glisse tout seul", et n'est donc pas un compliment. La fluidité est compliquée et demande un vrai travail, la facilité c'est dire "Ça m'épate! Oui mais des panzani!", ou 'Ils veulent gagner plus? Qu'ils travaillent plus!"...

Le Derniers des Templiers de Dominic Sena, avec Nicolas Cage.
Synopsis: ouarf!!! Impossible de résumer un tel film!
Donc rapide historique: L'Ordre du Temple est créé en 1129 par Hugues de Payns: son devoir est de protéger les lieux "saints" nouvellement conquis et les caravanes de pèlerins s'y rendant. Bénéficiant d'un très belle image de marque, l'Ordre attire à lui de très nombreux héritages qui font de lui l'un des plus gros propriétaires fonciers du Bas Moyen Age. En 1291 la terre dite sainte est définitivement perdu. L'ordre perd ses buts premiers, mais conserve sa puissance du à sa très grande richesse. Les templiers deviennent des banquiers. En 1312, le pape et le roi de France ne voulant(et ne pouvant) pas rembourser leurs dettes décident l'arrestation des membres de l'Ordre(sous accusation de sodomie, paganisme et sorcellerie). Hors il se trouve qu'un clan écossais -les Sainclair- proche aurait accueillit les derniers templiers en fuite, et que plus tard un membre de cette famille (William Sainclair) fut à l'origine de la maçonnerie. Donc avant de glisser dans Dan Brown, imaginer que dans ce début de XIVe siècle un templier survit à tous ses confrères, lutte pour son idéal chevaleresque, avec des idées moderne sur la liberté et les religions, et arrivent enfin dans le sud de l'Ecosse, à Rosslyn (revoilà Brown), chez les Sainclair pour finalement mourir après leur avant transmis sa "philosophie".
Générique de fin.
Tout faux. Rien à voir. Ce truc qu'on nous vent pour un film est en fait un étron fumant sans nom! A propos de nom, le titre en France ne correspond pas au film diffusé!!!! Traduire: Season of the Witch par Le Derniers des Templiers c'est à la limite de la publicité mensongère, et il y a des loi contre ça!
Wikipédia a écrit :Une sorcière du XIVe siècle est soupçonnée d'être à l'origine de l'épidémie de la peste noire. Deux chevaliers sont chargés de la convoyer.
Un synopsis qui a de quoi déconcerté. On en à quoi à foutre que ce soit le "dernier des templiers"? En plus le mot "templier" n'est utilisé qu'une fois durant tout le film: à mauvais escient! En effet, l'épée qui est dite templière serait plus une épée de chevalier teutonique que je ne serai pas surpris! Des scènes de batailles ineptes(les scènes et les batailles): des coups d'épée projetant leurs victimes à une dizaine de mètre; pas de sang à terre... Mon prof d'Histoire romaine(rip Paul Corbier) nous expliquait qu'un soldat casqué, armuré, et se battant à l'épée tuait au mieux une demi douzaine d'ennemi par combat, pas plus, et ce pour deux raisons principales: l'équipement est lourd, et parce que le sang est une substance assez glissante qui fait que l'on tombe facilement... Mais passons sur cet infra.
J'attends désespérément le jour où nous verrons à nouveau Nicolas Cage dans un film qui ne soit pas une daube intégrale. Si je m'appelait Francis Ford je serai heureux que mon neveu ait pris un pseudo!
Donc un film nulissime. Rien à sauver. La place des (de la) femmes là dedans est honteuse: une raison de plus pour faire interdire une telle bouse!

Bonnes toiles(quand même) à toutes et tous!
Arthur a écrit :Ça vous fait pas mal à la tête de glandouiller 24h/24?
OC a écrit :"Oui, l’histoire est merdique, mais la vache, qu’est ce que les effets spéciaux sont bons !", ça revient à dire "Bon, d’accord, quelqu’un vient de chier dans mon assiette, mais la sauce est bonne, non?"

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Pantalaemon »

Vu Black Swan.

Dans le genre, j'ai beaucoup aimé. Faut que je me fasse (ou refasse) des classiques du style, mais bon.
L'histoire est simple : Nina (Natalie Portman), danseuse de ballet, est enfin choisie par le chef de sa troupe pour incarner un grand rôle, celui de la princesse cygne dans Le Lac des Cygnes ; mais elle doit aussi incarner son double maléfique : le cygne noir.
A partir de là, on part dans une histoire de paranoïa, de contrôle de soi, de laisser aller et de recherche d'identité. La quête pour la demi-mesure, du ni tout noir, ni tout blanc est parfaitement représentée par l'histoire du Lac des Cygnes. L'atmosphère que dégage les images est prenante au point de ressentir la paranoïa même de Nina ; on prend peur même là où il n'y a rien à craindre, on s'attend à quelque chose qui ne vient pas... mais pire ; quelque chose d'autre vient à la place. On perd nous même certains repères ; où sont le vrai et le faux (j'ai encore quelques questions en suspens à l'heure actuelle) ? Et pourtant l'histoire semble rester résolument réaliste, en dehors d'une métaphore finale du domaine du fantaisiste (métaphore malheureusement prévisible et sentie à 40 kilomètres).
"Dérangeant" est le mot qui convient. J'ai été fort surpris par le film, je ne m'attendais pas à ça ; je pensais presque plus assister à un remake de Fight Club, qu'on n'évite cependant que de justesse sur certains points. La cinématographie est plutôt efficace, les nombreux jeux de miroirs soulignant l'histoire interne de Nina ; un film également auto-réflectif, sur le degré d'investissement d'un acteur dans son rôle... Le moindre détail est là pour rendre l'histoire psychologique évidente (trop évidente ?) ; jusqu'au contraste surpuissant, frappant, (mais tout à fait réussi) du début et de la fin du film.
Sans oublier les musique originales du Lac des Cygnes et leurs variations qui servent parfaitement l'ambiance et le sentiment d'aliénation.

A voir sans hésiter, si on ne craint pas le dérangeant, le psychologique, le sombre... Moi, je le reverrai, pas de doute.

Trailer : http://www.imdb.com/video/imdb/vi3985807385/
Dernière modification par Pantalaemon le 08 févr. 2011, 00:24, modifié 1 fois.
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
Lola Black
L.I.O.N de la Gazette
Messages : 718
Inscription : 06 mars 2003, 21:51
Localisation : Par monts et par vaux...

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Lola Black »

Pellopupuce a écrit :
Lola Black a écrit : En plus ça veut dire quoi la "facilité" pour toi ? Pour moi des dialogues faciles, ce sont des dialogues qu'un élève de CP aurait pu écrire (exemple : les dialogues d'Avatar).
Ou bien pour toi la facilité, c'est quand ça glisse tellement tout seul que tu ne vois pas le travail d'écriture et que tu en déduis donc qu'il n'y en a pas alors qu'au contraire le travail est là ? Auquel cas, la facilité est ici un compliment.
Un dialogue facile est une replique attendue, téléphonée à une telle mesure qu'on l'a vue arriver un quart d'heure avant son énoncé! Tu parles de CP, je dirai un truc qu'un maternel aurait copié/collé: c'est un peu le cas dans cette opposition Deneuve/Lucchini, copié/collé de Sego/Sarko et Medef/Cfdt. Au passage les dialogues d'Avatar sont peu ou prou les mêmes(copié/collé) que ceux de Pocahontas et de Danse avec les loups: ils sont faciles parce qu'on les a déjà entendu.
En non pour moi la facilité n'a rien à voir avec la fluidité de "quand ça glisse tout seul", et n'est donc pas un compliment. La fluidité est compliquée et demande un vrai travail, la facilité c'est dire "Ça m'épate! Oui mais des panzani!", ou 'Ils veulent gagner plus? Qu'ils travaillent plus!"...
Dans Potiche je n'y vois pas un copier-coller mais plutôt une référence à l'actualité, la transposition du combat ségo/sarko dans un couple bourgeois appartenant à la classe du patronat dans les années 70 et leur contexte social (libération des moeurs and co). C'est assez éclairant sur le fait que 40 ans après les choses n'aient pas tellement changé... (bon on n'avait pas besoin d'Ozon pour le savoir, mais certains ne l'ont peut être pas compris et les rappels ne font jamais de mal).
En plus, Ozon joue avec cette opposition sarko/ségo et en renverse l'issue à l'avantage de ségo (+ le fils à papa blondinet qui en fait s'avère un bel homo hippie et artiste c'est juste magique). Bref, il n'en fait pas un copier/coller tel quel, il s'amuse avec, glisse des phrases références au milieu d'un décor seventies à souhait, joue le décalage temporel et c'est ça que j'ai aimé. Il ne joue pas non plus QUE sur cette opposition mais aussi sur le couple Deneuve/Depardieu, deux figures du cinéma français.
Et au-delà de l'aspect politique, c'est un film qui donne une fois de plus la part belle aux femmes et la part belle aux femmes made by Ozon, j'adore.
Et sans se prendre la tête sur le pourquoi du comment plus longtemps, c'est juste un film qui m'a fait passer un très bon moment.
Image

Avatar de l’utilisateur
Pellopupuce
B.L.A.I.R.E.A.U de la Gazette
Messages : 881
Inscription : 16 août 2008, 12:32
Mon pseudo Pottermore : NoixWave31619
Localisation : dans l'impasse...

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Pellopupuce »

Somewhere de Sofia Coppola, avec Stefhen Dorff, Elle Fanning.
synopsis made in wikipédia a écrit :Johnny Marco (Stephen Dorff), un bad boy d'Hollywood vivant au Château Marmont voit débarquer sa fille de 11 ans, Cleo (Elle Fanning).
Après les fillettes qui se suicident, la jeune femme paumée au Japon, et la femme-enfant déconnectée de la réalité, Coppola fille change de sujet. Elle nous livre un film qui parle d'un homme. C'est peut être parce que je viens de m'envoyer l'intégrale mais c'est assez similaire, avec un langage moins châtié et un rythme moins soutenu, à Californication. Un père célibataire connu(Moody est plus un bad boy que Marco), qui s'envoie en l'air facilement et qui joue à Guitar Hero et mange des glaces avec sa fille. J'ai beaucoup aimé la fin: le "héros" qui évolue et donc
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 
J'ai particulièrement aimé le "Ah?!" paternel qui suit la description d'un livre qui pourrait être Twilight!
Un film lent, que j'ai vu, n'en déplaise à Viviane, en état de dépression, et qui m'a plut par sa lenteur et par ses plans.
Les gonzesses de devant n'ont pas dut tout comprendre: elles n'ont aimé que la musique...
Un bon film en définitive.
Bonnes toiles à toutes et à tous.
Arthur a écrit :Ça vous fait pas mal à la tête de glandouiller 24h/24?
OC a écrit :"Oui, l’histoire est merdique, mais la vache, qu’est ce que les effets spéciaux sont bons !", ça revient à dire "Bon, d’accord, quelqu’un vient de chier dans mon assiette, mais la sauce est bonne, non?"

Avatar de l’utilisateur
little_Ln
Gardienne de la Bibliothèque
Messages : 1630
Inscription : 29 juil. 2005, 18:16
Je suis : Une sorcière
Localisation : Berlin
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par little_Ln »

Je suis également allée voir Somewhere, de Sofia Coppola, ce matin.

J'y ai traîné mon frère de force, il a détesté. Moi, j'ai trouvé ça très sympa, contemplatif, lent effectivement. Le premier plan est long, très très long. Mais finalement, ça met dans l'ambiance de l'heure et demie qui va suivre, où les plans sont longs et lents, où on attend ce qui va se passer ensuite (et parfois, ce n'est vraiment pas ce qu'on attendait). Ca permet de se poser, réellement, dans son fauteuil de cinéma.
La gamine est super chouette, mignonne, pas bête ni neuneu (mais du coup, elle fait beaucoup plus que ses 11 ans).

Bref, j'ai moins aimé que d'autres films de Sofia Coppola (Virgin Suicides ! :amour: ), de toute façon c'est assez peu comparable aux autres, mais c'était très chouette quand même, comme film du dimanche matin ! :D
B.O.N.N.E C.O.P.I.N.E du CFLM

Avatar de l’utilisateur
Viviane
Maugrey de la Gazette
Maugrey de la Gazette
Messages : 3769
Inscription : 28 déc. 2005, 16:33
Localisation : 92

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Viviane »

Pour Somewhere, ne vous y trompez pas, j'ai aimé le film :wink:
la Dame du Lac
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse
Le blog d'Adam
Image

Avatar de l’utilisateur
It's me !
Sorcier Angoissé de Répondre aux Sujets
Messages : 1211
Inscription : 30 août 2004, 12:52
Je suis : Un sorcier

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par It's me ! »

Je viens de re-regarder

Image

Et bien, toujours aussi bien.... :chien:

Avatar de l’utilisateur
Aeteria
Sorcier Angoissé de Répondre aux Sujets
Messages : 1260
Inscription : 18 avr. 2006, 02:33
Je suis : Un sorcier
Localisation : Avignon

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Aeteria »

« Scott Pilgrim », le remake d’une minute

Tout est dit dans le titre, si vous n'avez pas vu le film, ne regardez pas ce lien :D
Image

Avatar de l’utilisateur
Viviane
Maugrey de la Gazette
Maugrey de la Gazette
Messages : 3769
Inscription : 28 déc. 2005, 16:33
Localisation : 92

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Viviane »

Poupoupidou de Gérald Hustache-Mathieu
Un faux thriller, ou un thriller nonchalant, au choix.
David Rousseau (Jean-Paul Rouve) est un écrivain à succès qui pond des polars au kilomètres, mais qui a perdu l'inspiration. De passage à Mouthe, dans le Jura, il va tenter de résoudre le mystère du vrai/faux suicide d'une starlette locale (Sophie Quinton). Légèrement décalé, mais rythmé, une vraie réussite. Je vous le recommande.
la Dame du Lac
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse
Le blog d'Adam
Image

Avatar de l’utilisateur
Llewellyn
A.P.T.E. à la Gazette
Messages : 1045
Inscription : 26 août 2009, 18:55
Je suis : Un sorcier
Localisation : Médicomage à Caerdydd, Ysbyty Athrofaol Cymru

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Llewellyn »

Accessoirement, Mouthe est l'endroit le plus froid de France, il y a fait jusqu'à -46° paraît-il. :x
La bise, vent du nord-est, remonte la vallée du Doubs ; en montant l'air se dilate, et se refroidit. Pas loin il y a la grotte de la glacière.
C'est la source du Doubs, rivière dont le nom est celtique (depuis le gaulois) : 'dubis', noir ; 'du' en breton, idem en gallois, dubh en gaélique. :scratch:

Enfin le poète, amoureux de sa petite ville, dira "Ah, ma Mouthe !" :lol:
« Hor befe gallet en em ober lazhañ, pe gwashoc'h bezañ kas en-dro. » Hermione
« On aurait pu se faire tuer, ou pire être renvoyés. »

“我们本可以被杀,或更糟的是被遣送回去。”
Harry Potter ha maen ar furien

Avatar de l’utilisateur
Viviane
Maugrey de la Gazette
Maugrey de la Gazette
Messages : 3769
Inscription : 28 déc. 2005, 16:33
Localisation : 92

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Viviane »

Llewellyn a écrit :Accessoirement, Mouthe est l'endroit le plus froid de France, il y a fait jusqu'à -46° paraît-il. :x
C'est dans le film :wink:
la Dame du Lac
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse
Le blog d'Adam
Image

Avatar de l’utilisateur
Pantalaemon
Rédacteur en chef
Rédacteur en chef
Messages : 7011
Inscription : 29 juin 2007, 16:49
Je suis : Un sorcier
Mon pseudo Pottermore : CielSombral35
Localisation : Parmi les ruines de vers brisés.
Contact :

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par Pantalaemon »

Llewellyn a écrit :rivière dont le nom est celtique
Bien sûr, ça m'aurait étonné...
Image
You don’t have sex near unicorns. It’s an ironclad rule. It’s tacky. (JK Rowling)
Known. Some. Call. Is. Air. Am.

Avatar de l’utilisateur
penny royaltea
Auror
Auror
Messages : 2644
Inscription : 11 oct. 2005, 18:20
Je suis : Une sorcière
Localisation : A la Cour Monsieur, à la Cour dont je suis.

Re: J'me fais mon cinémaaa !

Message par penny royaltea »

C'est le commentaire de Panta, gazettien dont le nom est celtique (depuis le gaulois) : 'Pantis', Jaffar cornemusant ; 'Pant' en breton, idem en gallois, "Pun" en gaélique.

( :mrgreen: )
Image Image
C.O.M.T.E.S.S.E. D.E. P.E.Y.R.A.C. du CFLM

Répondre

Revenir à « Hors sujet »