[Musique] Tracks 3

Forum dédié aux off-topics de BoOt et Lyn ainsi que d'autres personnes :o)
Avatar de l’utilisateur
le mage amnésique
Auror Metallique
Auror Metallique
Messages : 4056
Inscription : 14 déc. 2003, 20:38
Localisation : A bord du Nostromo.
Contact :

Re: [Musique] Tracks 3

Message par le mage amnésique »

Hellfest 2011 :

De retour de Clisson depuis quelques jours je dois dire que ce fest fut vraiment une franche réussite par rapport à celui de l'an passé. J'ai vu un bon nombre de groupes et j'ai eu de bonnes surprises et de bonnes découvertes. J'ai bien bu et j'ai mangé de la daube à foison, en écoutant déblatéré des conneries à longueur de temps et avec du bon Metal en fond sonore. Même ne rien faire est agréable au hellfest.

L’ambiance était beaucoup moins festive et devant les mainstage ça criait et ça applaudissait moins, la faute à un froid glacial et une pluie/bruine qui ne nous a pas lâché pendant 4 jours et qui nous a tous rapidement rendu morose. Quand il y avait un rayon de soleil il faisait soudain 40 degrés et on a tous choppé des insolations (genre le rayon de soleil entre 15H10 et 15H11). Bref le climat Pays de la Loire/côtier/proche de la Bretagne c’est bien dégueulasse.

Mes problèmes de dos m'ont fortement rattrapé le dimanche et j'ai du passer deux plombes sous la tentes, gavé de médoc à attendre de pouvoir me relever mais aucun autre point noir à noter.
Ah si: j'ai loupé Sodom .


Il y a eu beaucoup de très bon show:

-Maximum the Hormone : connus pour avoir fait la B.O de Death note, un groupe complètement timbré qui à foutu le feu au val de moine.

-Possessed (ce son de batterie Mein Gott!!! ) : malsain, autant death que thrash, le chanteur, malgré son fauteuil roulant, envoie la dose avec sa voix éraillé et d’outre tombe, et un combo nouveau qui gère sans un pet de travers les compos alambiqués. Carré, net, dégoulinant et violent avec un son au poil, le set du week-end.

-Kreator : ils ont envoyé une purée monumentale, on a vraiment pris cher. Malgré les discours de Petrozza pour nous demander des mosh pits toutes les trente secondes et la set list qui sent le réchauffé, ce sera avec plaisir que kreator nous atomisera avec un son impeccable et un Miles à la voix plus éclatante que jamais. La bonne trique à l’allemande.

-Judas Priest (hallelujah) : J’aurais enfin vu ce combo d’éternité qui m’accompagne depuis près de huit ans. Je me souviens encore avec émotion de mon premier album de metal : British Steel. Sur scène Rob Halford est usé à la corde et sa voix à viré du clair à l’éraillé mais il est impérial dans ses tenues clouté et ses cuirs démesuré. La set list un peu pourrit a faillit me faire partir sous la terrorizer tent pour voir Kopiklaani à la place mais au moment même ou je me retournais ils attaquaient avec « Breaking the law » et enchainaient sur « Painkiller ». Une moto et un « Hell bent for leather » plus tard on finit mal sur « you’ve got another thing comming » que je déteste. Malgré tout le priest était là et il a fait le show sans prendre ombrage des temps de jeu rikiki et c’est encore avec un sourire ému que je repense à la forme impérial du metal gods à l’horizon, qui d’un geste de la main sans bavure nous dit au revoir et à bientôt. En tant que fan inconditionnel du Priest ma profession de foi est maintenant faite et j’espère pouvoir les revoir.

-Valient Thorr : un groupe de hard/stoner vraiment bon et scéniquement excellent. A récupérer sur une tournée ultérieure.

-Septic Flesh : aussi grandiose que du space opera. Leur death metal ultra technique et extrêmement grandiloquent basé sur des ambiances pesantes mais épiques m’a littéralement électrisé. Musicalement la complexité des compos est sidérantes et le quatuor est concentré à rompre pour ne pas merdé ses partoches. Une vraie tuerie death.

Complètement au hasard, j'ai bien aimé le set de Therion que j’aurais bien du mal à décrire. Deux chanteurs, une troisième chanteuse et une choriste, plus les guitares, la basse, la batterie, les avalanches de sample… Un truc étonnant mais épatant.

Je ne parlerais pas de Grand Magus que je n'ai ni aimer ni mal aimé, je n'ai pas vraiment pu savourer quoi que ce soit avec ce monde. Vraiment déçu car c’était un des groupes que je voulais le plus voir.

-Whiplash fut sympathique mais sans plus. A trop blablater pour de la merde on ne peut pas jouer power and pain en entier mon coco... En plus coller « stage dive » en plein milieu… Quelle faute de gout !

-Crucified barbara nous à donné un set virant à l’excellent. Une bonne surprise pour ce groupe de hard féminin comparé à la prestation merdique qu’on avait eut au ninkasi kao en 2008.

-Promordial fut plutôt sympathique dans le genre pagan/death mais c’est pas ma came.

-Down fut sympatoche et en plus, sans même le savoir, je vis pour la première fois le tristement légendaire Phil Anselmo, ex chanteur de pantera.

-The exploited nous a donné une presta ultra violente, remplis de partoche expéditive et qui donnait envie de détruire la society !!!!

-Morbid Angel fut plat et sans intérêt malgré un son lourdingue et un Tray Azagtoth en forme.

-Malevolent creation : inintéressant, d’dommage pour de telles pointures.

-Hammerfall : ça pue la m****. A noter tout de même que nous avons croisé et discuté avec le guitariste et le bassiste au hasard de nos errances sur le site et que même si ils jouent de la daube ils sont très sympa.

-Je n'ai pas du tout réussi à rentrer dans le set de Mekong Delta et pourtant je venais beaucoup pour eux. C’était complètement inaccessible, trop alambiqué, trop complexe, tout le monde est resté pantois face à leur prestations genre « mais qu’est-ce que c’est que ça ! ». Déjà que sur album c’est extrêmement dur à apprécier, ils auraient pu adoucir les compos en live.

Je suis aussi resté de marbre face à Destruction... Étrange, j'adore ce groupe sur skeud pourtant. Surement la faute au son immonde et au chant inaudible.

Voilà, de tête c'est ce qui me revient pour le moment. Ah si il y avait un mec qui brandissait une demi-pastèque pendant Arkona et ça c’est Yeah !
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Lola Black
L.I.O.N de la Gazette
Messages : 718
Inscription : 06 mars 2003, 21:51
Localisation : Par monts et par vaux...

Re: [Musique] Tracks 3

Message par Lola Black »

Quel compte-rendu décoiffant ! :zen:

Mes oreilles et mes yeux ont croisé Maximum the hormone sur Youtube, dans un délire de recherche de groupe de métal japonais, et au vu de ce qu'on a trouvé, c'est pas les plus timbrés ! (mais ils sont déjà pas mal dans le genre j'avoue :D )
Image

Avatar de l’utilisateur
le mage amnésique
Auror Metallique
Auror Metallique
Messages : 4056
Inscription : 14 déc. 2003, 20:38
Localisation : A bord du Nostromo.
Contact :

Re: [Musique] Tracks 3

Message par le mage amnésique »

Merci Lola.
Ben sur scène MTH, non content d'être assez barge ils étaient surtout impeccable et très aboutis musicalement. Et puis ils étaient bien violent ce qui est une condition Sine qua non à Clisson :mrgreen: .
Leur batteuse (qui chante en même temps) est super impressionnante. Et le guitariste est géniale à loucher sur le micro quand il chante :lol: .
Mais je prend volontiers les noms de vos découvertes :zen: .


Sinon voici, pour les curieux, un lien vers Arte live web Hellfest. C’est eux qui ont filmé une partie des shows et ils mettent à disposition les vidéos pendant quelques temps sur le web. Il s’agit des sets complets, avec une excellente qualité de sons et des images pros.

http://liveweb.arte.tv/fr/festival/Hellfest/

Vous y retrouverez Thin Lizzy, Therion, Doro, Orphaned Land, Headcharger, Atheist, Turisas, Kreator, Sodom, Apocalyptica, The exploited, Dagoba, The dwarves et Valient Thorr pour le moment.

Pour la blague: le petit journal qui parle de nous avec Christine Boutin (à partir de deux minutes à peu près):
http://www.canalplus.fr/c-divertissemen ... vid=481970

Edit: suite à la remarque judicieuse de quelqu'un j'ai corrigé une faute honteuse. :mrgreen:
Image Image

Avatar de l’utilisateur
le mage amnésique
Auror Metallique
Auror Metallique
Messages : 4056
Inscription : 14 déc. 2003, 20:38
Localisation : A bord du Nostromo.
Contact :

Re: [Musique] Tracks 3

Message par le mage amnésique »

Suite et fin du Hellfest.

Apocalyptica: Suite à la franche réussite du Transbordeur, je craignais un peu pour le Hellfest et j'avais raison. Déjà au niveau du son ,l'open air ne leur va pas du tout, ils sont obligé de pousser les amplis et ça rend très moche. L'occupation de l'espace était difficile et leur jeu de scène, toujours impressionnant, perdait de sa superbe si on était pas dans les deux premiers rangs. Bref un bon set pour les gens tout devant mais bien chiant pour tout le reste des spectateurs.

In Solitude: On avait vraiment envie de les découvrir ces petits jeunots (20 ans de moyenne d'âge, autant dire que pour du heavy Metal qui tâche c'est devenu une crème rare), surtout que leur dernier album The world. The Flesh. The devil. est une vraie réussite. Malheureusement la Terrorizer tent à fait son office: son pourrit, fumée trop dense, et la pluie qui a fait s'entasser les festivalier sous la tente minuscule. Bref des conditions complètement pourris qui nous ont empêchés de nous concentrer et de jauger leur presta. Dommage.

Iggy and the Stooges: Ce mec est un lézard... Mais surtout un débris. On a autant vu son cul que le micro et à part son attitude déjantée y'avait rien à voir.

Angel Witch : Vu de loin, du Heavy beaucoup trop gentil pour moi. Une chanson éponyme tout juste sympa mais ça se laissait regarder parce que les mecs étaient carrés et avaient pas mal de bouteille.

UFO : Je suis arrivé juste pour entendre Doctor Doctor... Sympa mais pas ma came.

Municipal Waste : Alors là je m'attendais à tout sauf à ça. J'adore sur skeud, leur Thrash crossover est vraiment déjantée et nerveux mais sur scène ça m'a fait chier... Mais alors à m'en endormir sur place quoi. Les seuls trucs qui m'ont tenus reveillé c'est les vannes entre els chansons genre "C'est le plus lamentable Mosh Pit que j'ai vu de ma carrière" ou d'autres blagues en rapport avec le membre latin.

Coroner: On m'avait venu ce groupe comme le méssie. J'ai détesté sur skeud et en live c'est juste à pleurer d'inactivité sur les planches. Impressionnant techniquement mais ça va pas plus loin pour moi, trop lourd, trop arythmique, trop assonant.

Scorpions: Je suis arrivé pour le rappel: juste ce que je voulais Still loving You et Rock you like a hurricane. Klaus Meine à la ramasse, un bloc musique impeccable mais bon... Le nom ne m'impressionne pas et j'ai trouvé ça un peu pourrave.

Zuul FX: ça c'est entendu que c'est à chier mais par principe avec un pote il fallait qu'on le voit. Question de souvenir.

Turisas: alors la description m'avait vendu du rêve avec eux. Genre le folk metal Espagnol au bon goût de Flamenco… He ben j’ai juste vu une série de pentin en peinture venu me jouer du folk chiant. Bon pour attaquer doucement la journée mais ça grille une cartouche pour rien.

SUP : Dommage que j’étais occupé à bouffer parce que leur death dépréssif n’est pas ma came sur skeud mais alors en live ils envoyaient une sacrée purée de loin. A réitérer en salle.

Arkona : pas vu (trop de monde sous la rock hard tent, pas pu accéder) mais entendu. Un son impec, des compos excellente, vraiment une superbe surprise.

Doro : elle à la pêche et je pense que j’irais la voir à Lyon, je ferais une vraie critique à ce moment là.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
le mage amnésique
Auror Metallique
Auror Metallique
Messages : 4056
Inscription : 14 déc. 2003, 20:38
Localisation : A bord du Nostromo.
Contact :

Re: [Musique] Tracks 3

Message par le mage amnésique »

Et puis un dernier petit mot pour dire que l'ambiance était fraternelle au possible en journée, avec des gens qui nous ont offert à boire tout les dix mètres en échanges de simplement quelques mots échangés à propos de leur groupe préféré ou de la programmation du jour.

Les devants de scène assez violent, avec beaucoup de circle pit et de wall of death mais combien de fois ais-je été surpris de voir que dés qu'un homme tombait, tout le monde s'arrêtait et l'aidait à se relever. Il n'y avait plus aucune barrière et j'ai même vu les foules s'unir pour faire slammer ceux qui ne pouvaient pas se lancer:

Image

La nuit moins cool par contre avec les gens qui chantent des génériques de dessins animés jusqu'à 5 heures du mat' (on les a d'ailleurs chassé en leur jetant de l'eau, on aurait dit des démons frappés par de l'eau consacrée :lol: . M'est avis que si on leur avait jeté de la bière ils nous auraient pris dans les bras.) Ou des cortèges de gens bourrés par carré de cinquante qui hurlent "réveillés les gens qui dorment" pendant une heure en patrouillant dans le campement.

Beaucoup de déguisements, il y avait même un type déguisés en moine avec une croix en bambou géante dans le dos et qui bénissait les passant avec de la 1664 :lol: .
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Moy'
Lecteur inconditionnel
Messages : 429
Inscription : 26 avr. 2010, 14:37
Localisation : Dans ton kulte

Re: [Musique] Tracks 3

Message par Moy' »

Festival Emmaüs (Lescar -Pau)
Spoiler (cliquez pour révéler) :
 
Une programmation vraiment alléchante pour deux jours de concerts, le tout pour 35 euros... J'avais raté l'édition 2010, pas question pour celle-là x)
Beaucoup de chance déjà, puisque nous sommes partis la veille de Montpellier avec la pluie, et sommes arrivés sous un grand soleil et sur la boue (pas pratique pour monter la tente, mais très confortable pour dormir ^^). Beaucoup de chance aussi avec le stop, puisque, partis de 13h30 de Toulouse, nous avons réussi à être sur place pour les premiers concerts, à 16h. Nous n'avons de fait pas raté le show de...

Susheela Raman: ...et on aurait pu, sans avoir de regrets. De loin, ça nous a fait penser à des chants religieux tibétains, vaguement mixés avec quelques percus et des sons plus jazzy. De près, c'était pareil en fait. Une musique incroyablement hippie old-school, servie par des musiciens absents mais une chanteuse assez charismatique, avec l'air fort sympathique. Pas une super ambiance malgré tout, pas un souvenir impérissable.

On enchaîne avec Volo: J'ai pu récupérer pendant leur show des deux jours de stop que j'avais dans les jambes. J'ai très bien dormi sous les caissons, bercée par une guitare acoustique molle et des paroles de dépressifs, avec parfois quelques jeux de mots pas drôles. J'ai pas du tout aimé.

Heureusement, Gaëtan Roussel a relevé le niveau: ...ou pas. Quoique c'était moins pire que ce à quoi je m'attendais. Pas du tout fan de Louise Attaque, et encore moins de la voix de chèvre de leur leader, je nourrissais beaucoup d'appréhension quant à ce show. En fait il y a eu quelques moments vraiment pas mal, des morceaux bien péchus et plus d'ambiance qu'avant. Ça bougeait pas trop mal sur scène et devant. On a aussi eu droit à l'instant "Epilepsie" du festival: Gaëtan Roussel debout sur scène avec les bras en croix, immobile, et un bruit de bug interstellaire en continu, avec des lumières scintillantes, pendant 5 minutes. C'est parfois super long, 5 minutes...

Les Hurlements d'Léo: Première grande claque du festival, j'avais jamais vu sur scène et jamais trop écouté, trouvant leur musique très molle la première fois. Je m'étais bien gourée dis donc... Alors depuis j'ai réécouté sur CD et ça a rien à voir, mais là, sur scène, c'était génial! Beaucoup de pêche, du très bon son, beaucoup de joie (et un violoniste au sex-appeal incroyable :yeux: ). Ils faisaient vraiment plaisir à voir! Un jeu de scène extra, d'excellents musiciens, bref, un des concerts que j'ai le plus aimé de ce festival.

Les Ogres de Barback: "Hiiiiii!! Les Ogres de Barback en concert c'est géniaaaaal!!" (une amie hystérique). Euh ouais ben... c'est très beau en tout cas. J'étais super bien partie pour continuer à danser après les Hurlements, et j'ai été un peu déçue au premier abord. Mais voilà, les Ogres ça scotche. Ils ont un truc très particulier, très à eux, qui est troublant et attirant. Beaucoup de charisme, une installation scénique très chouette, une musique entraînante. J'ai moins aimé la fin de leur set: après un hommage à la Mano Negra vraiment sympa, ils sont partis dans un trip électro qui tranchait un peu trop avec ce qu'ils nous avaient servi avant, pour finir sur une reprise des Bérus, "Salut à toi", que j'ai pas trouvée terrible. Le truc cool après, c'est que le public, réclamant un rappel qui jamais ne vint, s'est mis à chanter la Rue de Panam' en chœur. Un moment vraiment sympa :D

Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra: De la tuerie. Un ovni musical et scénique, un show qui déchire, une pêche incroyable, des musiciens hallucinants (les violonistes ont décidément beaucoup d'énergie à revendre!), plein d'humour... J'ai adoré, j'ai décollé, c'est le genre de concert qu'est pas scotchant, tout l'inverse: il te renverse littéralement, te secoue, t'envoie valdinguer dans tous les sens pour te laisser harassé, dégoulinant, sur les genoux, à moitié pleurant tellement t'en veux encore. Je suis carrément accro et en manque, j'y suis toujours. J'ai cherché quelques vidéos sur le web pour illustrer un peu ça, mais c'est impossible. Donc en attendant, je pogote seule dans mon salon sur l'air de Bubamara.

Voilà pour le 1er soir. Retour au camping, où des appels à l'apéro résonnent entre les tentes depuis 2h du matin jusqu'au soir suivant selon une fréquence d'environ 3 par heure. Journée tranquille avec les copains, on est une vingtaine à avoir fait le déplacement depuis Montpellier, donc l'ambiance est forcément sympa et arrosée.

Le deuxième soir, c'est un peu différent.

La Collectore: Fanfare punk qui a l'air sympa, mais on arrive une dizaine de minutes avant la fin de leur show et on cherche désespérément un coin d'ombre vers la scène pour échapper à l'insolation fatale. Pas énormément d'avis, du coup.

La Phaze: Un des concerts que j'attendais le plus, je suis super fan de ce groupe. Ben pas déçue du tout, mais alors pas du tout x) Très énergique, un son au top. Un show libérateur et puissant! Après, j'aime moins leur dernier album, où la recette du Pungle (Punk/Jungle) qu'ils avaient adoptée depuis leurs débuts transparait moins. Un son plus "lisse", moins saccadé par la base drum'n'bass qui fait leur spécificité. Du coup, la voix du chanteur est beaucoup moins intéressante et ses digressions hip-hop moins cohérentes. Sur scène, ça m'a fait le même effet. On avait l'impression de passer d'un groupe avec une identité musicale vraiment marquée à quelque chose de beaucoup plus quelconque. Heureusement, l'essentiel de leur set se basait sur des morceaux de leurs anciens albums et eux, ils envoient bien!

Keny Arkana: grande habituée du festival, un bout de nana pleine d'énergie qui est du coup assez intéressante à voir sur scène. Bien que pas trop fan de ce genre de rap, c'est plutôt bien passé pour moi. C'est malheureusement à partir de son show que le reste de la soirée s'est gâtée. Parce que oui, ce qu'il y avait sur scène était sympa à voir, mais dans la fosse c'était l'horreur: un mur humain mouvant et une atmosphère irrespirable. J'ai fui très vite, mais un pote n'a pas suivi et s'est fait exploser la cheville. Du coup, après l'avoir emmené au poste de secours, on a couru dans les locaux d'Emmaüs avec un des organisateurs pour lui trouver une chaise roulante pour le ramener au camping (et c'est dans ces moments là que tu sens tout l'alcool qui te remonte à la tête. C'est mal de courir).

On a de fait raté, pour mon plus grand bonheur...

Dub Inc.: Je hais ce groupe, je hais ses deux chanteurs aux voix antagonistes et insupportables, je hais leur son et leurs paroles hyper premier degré qui te donnent envie de dégueulasser la planète et d'être intolérant juste pour les emm... bref, j'étais plutôt réjouie de devoir ramener mon pote à la tente et de louper ce concert pourri.

Tiken Jah Fakoly: C'est du reggae très basique, c'est mou. Du coup je suis partie quêter la boisson avec un copain déguisé en Hot-Dog (les gens donnent très facilement à boire à un Hot-Dog, je pense qu'il est primordial de le savoir).

Goran Bregovic: Conséquence directe de la quête ci-dessus, j'ai perdu tous mes potes juste avant le début de ce concert, et je n'en ai pratiquement plus aucun souvenir. Je sais que j'ai dansé non-stop pendant une heure devant la scène, que le morceau Ederlezi a été joué (le seul dont je me rappelle avec précision et c'est cool, puisque c'est mon préféré), qu'il y avait une ambiance énorme... mais pour le reste, aucun son, aucun. Juste les images.

Cette amnésie auditive passagère a pris fin avec High Tone: Au vu des commentaires enjoués de mes amis sur Bregovic, je suis très triste que les deux show n'aient pas été inversés. J'aime bien écouter High Tone quand il fait gris et froid et que je bois un bon thé sous la couette en pensant à pas grand chose. En fin de soirée, pour boucler un festival qui aura vu passer des bêtes de scène, c'est pas top. Il ne se passe rien sur scène, et leur son est très frustrant. A part remuer vaguement la tête, aucun mouvement n'est possible, et quand la musique semble enfin partir, qu'on aperçoit la possibilité de pouvoir se lancer corps et âme dans une danse de St Guy effrénée, on la sent, elle est là! Elle!!........ ah ben non, ça retombe.
Tant pis, dodo.

Bon, c'est un petit pavé que voilà. Donc pour finir, ce festival était globalement très réussi. Y'a eu de temps en temps quelques incohérences au niveau de la programmation qui faisaient un peu retomber l'excitation générale, mais c'était quand même top. L'organisation était très bien, à taille humaine, et tout s'est déroulé sans gros problèmes notables (à part ce grand crétin qui a slamé deux soirs de suite en balançant des grands coups de pied dans tous les nez qu'il pouvait trouver, ivre qu'il était).
A refaire l'année prochaine, d'autant que le festival passera à trois jours... c'est vrai que le retour a été assez douloureux (350km de stop dans la journée, sisi ggsta crw rpzt tkt!), on aurait bien aimé y rester quelques semaines de plus :D
Dernière modification par Moy' le 04 août 2011, 16:52, modifié 1 fois.
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Bastet
Auror
Auror
Messages : 5458
Inscription : 29 avr. 2004, 12:47
Je suis : Une sorcière
Localisation : A droite des pyramides

Re: [Musique] Tracks 3

Message par Bastet »

Moy' a écrit : On a de fait raté, pour mon plus grand bonheur...

Dub Inc.: Je hais ce groupe, je hais ses deux chanteurs aux voix antagonistes et insupportables, je hais leur son et leurs paroles hyper premier degré qui te donnent envie de dégueulasser la planète et d'être intolérant juste pour les emm... bref, j'étais plutôt réjouie de devoir ramener mon pote à la tente et de louper ce concert pourri.
Tu sais vendre les artistes toi ! :lol: :lol: :lol:

*part chercher des vidéos du violoniste au sex-appeal incroyable * :mrgreen:
Image ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Shizuka
Nouveau lecteur
Messages : 21
Inscription : 28 août 2011, 19:44

Re: [Musique] Tracks 3

Message par Shizuka »

Récemment, j'ai écouté "The king of the limbs", le dernier album de Radiohead. J'adore ce groupe, ils ont vraiment un son interessant et original! :clap:
Depuis quelques années, leur musique se fait plus expérmentale, avec des sons plus électroniques. Ce n'est pas une mauvaise chose, je pense, on sent qu'il y a de la recherche dans leurs morceaux, même si l'écoute est eun peu plus difficile :) . Ce genre est trés différent de leurs débuts (The Bends, etc). Que pensez-vous de cette "nouvelle exploration musicale" du groupe?
Tant que je parle de rock alternatif (si tel est l'adjectif pour qualifier Radiohead), je me demandais quand le groupe Muse allait refaire une tournée en France. J'ai cru comprendre qu'ils allaient faire une "pause" cette année, mais peut être qu'ils reviendront l'an prochain. Vous pensez qu'il serait possible qu'ils rejouent à Toulouse, comme en 2009 (si je ne me trompe pas)? Certains d'entre-vous sont-ils déjà allés les voir en concert? Il paraît qu'ils sont pas mal sur scéne :D ...
Ah zut... Ma signature s'est envolée...

Avatar de l’utilisateur
le mage amnésique
Auror Metallique
Auror Metallique
Messages : 4056
Inscription : 14 déc. 2003, 20:38
Localisation : A bord du Nostromo.
Contact :

Re: [Musique] Tracks 3

Message par le mage amnésique »

Ce soir c'était TANTRUM + KMFDM à la salle du Kao de Lyon.

J'avais déjà vu ces deux groupes au hellfest 2010. Tantrum m'avait fait marrer avec leur énergie et leur mauvais gout assumé et KMFDM m'avait surpris complètement par hasard, me mettant une vraie baffe électro thrash dans la tronche. J'y allais donc pour confirmer cette impression, éventuellement transformer l’essai avec KMFDM, et au passage me faire un petit revival mauvais gout avec les gars de Tantrum.

Je pars comme à mon habitude vers 19h40 et j'arrive à l'heure prévu, après la première première partie pour laquelle je ne nourrissais aucun intérêt. Il est 20h10 et dans 10 minutes ce sera le tour de Tantrum dans un ninkasi kao remplit à peine à 50%.

Ils arrivent comme d'hab dans leurs costumes pouraves de glamouzes dégueulasses et en moins de deux chansons finissent asperger de bière dans un show vomitif au possible et à l'allure vraiment crade. C'est leur carte de visite. Pour annoncer la couleur au début de leur set ils ont d'ailleurs envoyé un sample de film porno ou on entend une actrice simuler.

Leur set fut tout de même un échec monumental que n'aura pas sauvé leur énergie sidérante.
A mon vis ce mauvais moment s’explique par le fait qu'ils en ont beaucoup trop fait. Le public n'était pas encore chaud (et ne le sera pas de tout le concert, j’y reviendrais), les mecs arrivent et se lance dans un set ultra exigent en terme de contact public/groupe: ils nous exhortent à bouger, nous laisse entendre que le public est pourrit parce que personne se bouge (ce qui était vrai au demeurant. Pour ma part je n’allais pas bouger pour leur show de daube de toute façon), ils finissent par prendre les ingés sons à partis pour demander plus de puissance, et, cerise sur la gâteau, nous balance sans ambages en fin de set un magnifique: "on a merdé, vous aussi, il nous reste deux chansons pour essayer de gommer un peu tout ça". Super les gars, c'est comme ça qu'on conquiert un public!
Non je déconne, la sauce n'a absolument pas prit malgré deux dernier titres ultra pêchu et qui ont eu le mérite de faire bouger quelques têtes brûlées. Ça se finira là dessus, le départ d'un groupe amer et d'un public espiègle qui n'a pas marché. C'était de bonne guerre mais bon, dommage pour eux quoi.
A titre personnel leur techno violente et un peu foireuse n'est pas du tout ma came et j'avais envie de me barrer boire un coup, mais je suis resté quand je me suis rendu compte que je n’avais pas une thune sur moi.

Bref au suivant.

KMFDM c'est une machine d'une autre tempe déjà. Le groupe à enquiller il y a peu sa 36eme production et la bête transpire l’expérience.
Le groupe à un charisme époustouflant avec leur front girl démoniaque et sensuelle qui passe le concert entier en transe, leur mixeur avec ses lunettes au look démentes qui envoi la dose, deux guitaristes qui se la jouent sobre mais qui attirent tout les regards par leurs classe simple et leurs jeu sans faille, un batteur qui bastonne impec', et deux ordis pour les sample qui seront plus faillible que les hommes.
A la deuxième chanson le PC déconne et d'un coup, gros vide musical derrière les instrus. Les KMFDM ne rougissent pas, les guitaristes nous occupent l'esprit avec quelques lancées de notes sauvages, la chanteuse temporise avec brio en quelques mots et ce qui aurait put être une déconvenue vraiment dérangeante et périlleuse en début de show se transforme en simple anecdote qui prête à sourire. Beaux joueurs, ils reprennent la chanson du début en disant simplement "de toute façon on adore jouer" et ils repartent comme en quarante.
Du début à la fin le set est maîtrisé, le groupe fonctionne comme une arme bien rodée et ils enchaînent les titres à un rythme d'usine.
Malheureusement, pas un mot pour le public, aucun contact, pas de dialogue, un silence plat. Ils nous donnent mais ils ne veulent pas recevoir. Ils sont fermés et finalement ça crée un climat uni directionnelle et le public restera larvaire. On sent que cette inactivité du public gêne tout de même coté groupe et le show se passera presque entièrement dans une sorte de gêne, comme deux amants qui ont tenté de se toucher sans réussir et qui font comme si de rien n'était.
N'empêche que le public était vraiment moisit. Les mecs étaient de vraies statues. A peine quelques bangeur au premier rang, pas de bousculades, personnes pour sauté sur place (la musique s'y prêtait bien pourtant), rien. Des parpaings. Je me sentais vraiment seul à m’agiter le bocal dans mon coin (tellement qu’à certains moments j’ai finis par m’arrêter, conscient que je dérangeais les placides qui occupaient 80% de l’espace de la salle). Beaucoup de gueulards saouls mais peu d'applaudissement en fin de chansons, les KMFDM ont vraiment eu mauvais accueil malgré leur brio.
Ils nous ont donné une bonne vingtaine de titre, une grosse heure et demie de jeu sans faillir, ça se fait rare et je les remercie pour leur intégrité et leur professionnalisme.
A titre personnel je peux dire que le concert était quand même vraiment bien, que le public était vraiment naze (j'en avais honte), et que "a drug gainst war" est un titre qui n'a rien à envier à une chanson d'Annihilator. Une véritable diablerie envoyée par Satan pour pousser les mettaleux au péché. Rapide, nerveuse, poussive, violente, percutante, breaké de partout, hurlante, tout ce que j'aime! Mais une chanson endiablé ne suffit pas à se péter les cervicales et je rentre avec seulement quelques sifflements aux oreilles et une forme ma foi fort intact. Triste bilan pour un groupe qui nous aura tout donné mais peut-être trop timidement, qui n'aura pas été assez chercher un public qui avait vraiment besoin qu'on lui secoue le prunier pour qu'il se réveille.

Dommage encore une fois.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
le mage amnésique
Auror Metallique
Auror Metallique
Messages : 4056
Inscription : 14 déc. 2003, 20:38
Localisation : A bord du Nostromo.
Contact :

Re: [Musique] Tracks 3

Message par le mage amnésique »

Ce soir c'était DECAPITATED + ABORTED + FLESHGOD APOCALYPSE, à la salle du Kao encore une fois.

Bon... Le moins qu'on puisse dire c'est qu'on était pas là pour tricoter. Du death sous toute ses formes avec du grind bien gore, du technique et de l'imposant orchestré.
Pour résumer ce fut une véritable curée, une absolution dans le sang, une séance épique d'evicération collective.
Dans cette fosse de l'enfer, les femmes enceintes avortaient, la guerre était déclaré vingt fois par minutes, on vomissait des flots de sang et de boyaux dans une orgies de craquement d'os et de nuque brisé.

Tout d'abord Fleshgod Apocalypse.
Je venais en partit pour eux suite à la véritable baffe que j'avais prise après avoir découvert leur deuxième et dernier album intitulé poétiquement « agony » et qui retrace les sept péchés capitaux (plus quelques autres un peu plus discutables) à travers des chansons pleines d'orchestrations épiques, de voix gutturales poussives et de contre temps clair et éclatant, le tout servi par une batterie et deux guitares ultra violentes.
Après des équilibrages qui auront duré plus de vingt minutes, les cinq diables arrivent dans leur costumes 3 pièces zombifiés et attaquent avec l'épique morceau « the oppression » qui souffrira, avec le morceau suivant, d'une surenchère du coté du clavier et des samples. Rapidement corrigé, ils nous mettront une baffe monumentale pendant une quarantaine de minutes à travers 5 ou 6 morceaux... Et oui, FA c'est des partitions de 5 à 10 minutes mais alors quand ça commence et que ça fonctionne, vous êtes partis pour 10 minutes d'un enfer paradisiaque qui vous enverra dans une dimension épique ou le grandiose disputera la première place à la violence.
Bref, une vraie réussite malgré un début qui aurait put sembler un peu juste.

Ensuite sont venus les destructeurs de chez Aborted. Je pensais aller prendre l'air à ce moment là car j'avais tendance à ne pas du tout aimer Aborted sur skeud. Mais je décidais de rester pour les deux premières chansons histoire de voir. Hé bien je crois que je ne m'étais jamais autant éclater et aussi violemment défoncé que sur leur set (à part peut-être pour mon premier Motorhead ou j'avais faillis tomber dans les pommes). Une énergie fulgurante et odieuse, pleine de sueur violente et sanglante, de hurlement, de coup de poing rageurs dans le vide, de cris déchirants et de dos cambrés.
Enchaînement pendant une heure de titres ultra nerveux et rapide, avec un son impec' et un jeu de scène du feu de dieu.
Je finis leur show sur les rotules : plus de voix, plus d'énergie, et il reste encore Decapitated.

Pour ces derniers, et comme pour Aborted et Fleshgod avant, on a le droit à des équilibrages de vingt minutes. Les trois groupes n'auront alignés aucun roadie et auront systématiquement tout fait eux-mêmes. Gage de qualité à ce qu'on a pu constaté puisque tout était impeccable à chaque fois.
Il faut bien l'avouer, pour les Polonais de decapitated je n'avais même plus la force de headbanger malgré l'énergie extrême des leur prestation. J'avais mal, je souffrais et mes jambes commençait à me dire que bientôt elle me renverrait au 22.
Les contre temps et la technicité alambiqué de leur death rendait l'agitation complexe puisque la rythmique brisé nous empêchait de nous accrocher à une ligne auditive. J'ai moins et beaucoup moins participé, mais ce fut une belle butterie quand même.

Au final les trois groupes auront bastonné tout leur saoul devant un public ultra réceptif et au taquet, enchaînant les pogos, les mosh pit et même un wall of death. De nombreux slammers, des gens qui investissaient la scène sans jamais abusé, bref un sixième membre nickel ce soir.
Demain matin j'aurais très mal partout, mes oreilles n'entendent déjà plus qu'à moitié,mais j'ai un sourire indestructible sur les lèvres et se prendre une bonne dose d'ultra violence bien crasse ça réconcilie avec la vie.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
It's me !
Sorcier Angoissé de Répondre aux Sujets
Messages : 1211
Inscription : 30 août 2004, 12:52
Je suis : Un sorcier

Re: [Musique] Tracks 3

Message par It's me ! »

Aborted c'est le seul groupe qui valait le coup d'y aller et toi tu as failli aller prendre l'air à ce moment. MER IL ET FOU LMA ! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
le mage amnésique
Auror Metallique
Auror Metallique
Messages : 4056
Inscription : 14 déc. 2003, 20:38
Localisation : A bord du Nostromo.
Contact :

Re: [Musique] Tracks 3

Message par le mage amnésique »

It's me ! a écrit :Aborted c'est le seul groupe qui valait le coup d'y aller et toi tu as failli aller prendre l'air à ce moment. MER IL ET FOU LMA ! :mrgreen:
:lol:
Ben sur skeud ça me laisse un peu froid. Je vais plus chercher le death technique que le brutal mais j'avoue que sur scène ils m'ont lardé la couenne. Et puis ils avaient un son extra et on sentait qu'ils avaient de la bouteille.
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Bastet
Auror
Auror
Messages : 5458
Inscription : 29 avr. 2004, 12:47
Je suis : Une sorcière
Localisation : A droite des pyramides

Re: [Musique] Tracks 3

Message par Bastet »

Je ne connais rien du tout à ces groupes et je suis à peu près sûre que je détesterais, mais j'adore la prose imagée d'LMA ! :mrgreen:
Image ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
le mage amnésique
Auror Metallique
Auror Metallique
Messages : 4056
Inscription : 14 déc. 2003, 20:38
Localisation : A bord du Nostromo.
Contact :

Re: [Musique] Tracks 3

Message par le mage amnésique »

Merci :lol: .
Effectivement pour aimer il faut avoir l'oreille de traviole et en live c'est vraiment pour un public de bestiaux. :mrgreen:
Image Image

Avatar de l’utilisateur
Lola Black
L.I.O.N de la Gazette
Messages : 718
Inscription : 06 mars 2003, 21:51
Localisation : Par monts et par vaux...

Re: [Musique] Tracks 3

Message par Lola Black »

Moy > Aaaaaaaah je t'envie grave pour Emir Kusturica and the No Smoking Orchestra, j'adore ce que fait Emir Kusturika, tant dans ses films, que dans sa musique et ton résumé donne bien envie de les voir en concert !
Image

Répondre

Revenir à « Hors sujet »